Le contenu

Bilan des championnats du monde espoirs

Clap de fin à Singapour pour les championnats du monde espoirs. Bien que nos français semblaient être en forme suite aux qualifs, seulement 4 grimpeurs ont décroché leur ticket pour les finales: Paloma Simon en minime, Salomé Romain en cadette, Laura Michelard et Thomas Joanne en junior.

Au final, seule la briançonnaise Salomé Romain rapportera une médaille, avec une belle 3ème place. Paloma Simon, bel espoir de la catégorie minime, termine 5ème. Laura Michelard n’aura pu rivaliser avec le haut de tableau, où toutes les grimpeuses sont déjà bien connue en coupe du monde (Momoka Oda, Magdalena Rock, Katharina Posch, …). Elle terminera tout de même à une belle 6ème place, sans avoir démérité. Thomas Joannes passe a côté de sa finale et se place 8ème.

Encore quelques réglages semblent à faire pour que nos jeunes pousses puissent être au niveau de certaines autres nations. Si on fait le décompte des médailles en difficulté:

  • France: 1 médaille
  • Belgique: 1 médaille
  • Suède: 1 médaille
  • Allemagne: 2 médailles
  • Russie: 2 médailles
  • Japon: 2 médailles
  • Slovénie: 4 médailles`
  • Autriche: 5 médailles

Autre constat, une grande partie des médailles sont européennes, ce qui est significatif de notre avance en matière de développement de l’escalade et plus particulièrement en ce qui concerne la compétition et le haut niveau. L’autriche comme toujours confirme sa suprématie, tout comme chez les seniors. Un vrai viviers de jeunes mutants que nous retrouveront d’ici peu dans la cour des grands!

Ce qu’on retient de ces championnats du monde 2012:

En minime fille: on connaissait Jakob Schubert chez les seniors, et bien voila la petite soeur, Hannah Schubert, qui remporte son premier titre mondial. On parierai bien sur elle dans quelques années…

En minime homme, c’est le slovène Anze Peharc qui l’emporte. Malgré plusieurs podiums en coupe d’europe jeune cette année, on ne l’attendait pas si haut en finale suite à des qualification et des demi finales en demi teinte. Il aura su être au top en finale, et rafle la mise.

En cadette, on attendait tous la belge Anak Verhoeven, qui domine le circuit espoirs de la tête et des épaules depuis plusieurs années. Mais c’était sans compter sur l’autrichienne Jessica Pilz qui cumule 2 médaille d’or cette année devant Anak en coupe d’Europe. Eh bien ni une ni deux, la belge ne parviendra pas à rivaliser, et Jessica se paye même le luxe de sortir sa finale. A suivre de près ces prochaines années.

En cadet, après une année d’absence en 2011, le surpuissant allemand Sebastien Halenke revient en forme cette saison et signe un 3ème titre de champion du monde après ses 2 précédents titres en minime à Valence et Edimbourgh.

Junior fille, avec un niveau ultra relevé, c’est sans surprise la japonaise Momoka Oda qui l’emporte. Une banalité pour elle qui joue également dans la cour des grands puisqu’elle a récemment remporté l’étape de coupe du monde de Imst. Quand on sait qu’elle parvient également à se classer 7ème sur la dernière étape de coupe du monde de bloc qui se déroulait à Munich la semaine dernière, on est en droit de penser que la japonaise a un bel avenir devant elle…

Enfin en junior garçon, Thomas Joannes et Stefano Ghisolfi faisaient parti des prétendants au titre. Stefano passe hélas a côté de sa demi finale et finit 13ème. C’est donc un slovène qui en profite, Dmitry Fakiryanov. Une belle surprise pour lui qui n’a jamais fait un podium en coupe d’europe espoirs.

Pour terminer sur une belle note, nous adressons un immense bravo à Anouck Jaubert qui décroche le titre de championne du monde en vitesse. Et pour la petite histoire elle était face à Esther Bruckner en finale, 2 médailles donc pour la France en vitesse, de bonne augure pour Bercy dans 15 jours…

Les résultats complets sur l’IFSC

 

 

 

Publié le : 01 septembre 2012 par Charles Loury vues

Non classé

alaunechampionnat du monde espoirs 2012