Le contenu

Belle coche pour Alizée Dufraisse en Suisse avec « Versace » 8B bloc (+ vidéo)

© Coll. Dufraisse

En Suisse depuis quelques mois maintenant, Alizée Dufraisse a fait une petite pause des falaises Espagnoles pour changer un peu du train train quotidien. Et ce n’était pas chose aisée nous a-t-elle confiée puisque qu’il a fallu qu’elle s’adapte à la grimpe sur granite (ce qu’elle n’avait quasiment jamais fait), à regrimper en bloc, avec de la hauteur, des chutes, et bien évidemment le froid ambiant!

Mais il en fallait plus pour l’arrêter puisqu’elle vient de cocher le 8B bloc de « Versace » à Brione (première ascension féminine pour info): Un toit avec un départ très physique sur des prises éloignées et peu de pieds! La fin se joue sur un réta avec des prises assez fuyantes et un gros mouvement dynamique où il faut encore avoir du jus après une quinzaine de mouvements dans les bras…

Nous avons profité de cette belle perf pour poser quelques questions à Alyzée:

Pourquoi avoir choisi ce bloc, « Versace »? 

Pourquoi Versace? D’abord parce que j’ai de suite été super inspirée par le lieu, la rivière, ce bloc est un peu isolé et je m’y suis sentie bien. J’ai passé le premier mois à notre arrivée à essayer de me mettre dans le style du coin en essayant plusieurs blocs plus faciles et en checkant les blocs plus durs pour voir ce qui me motiverait. Pour être honnête, j’avais une appréhension de la hauteur en bloc et de la chute alors j’ai voulu choisir deux projets, un qui est haut et l’autre moins. Du coup j’ai commencé à travailler « Versace », qui ne fait pas trop peur, et en même temps je travaille « Héritage » qui est plus impressionnant.

Parle nous de ton processus de travail jusqu’à l’enchaînement.

J’ai fait 15 jours dans le bloc en tout. Dès le début j’arrivais à faire des assez bons essais et donc j’ai vu que c’était possible. En revanche il m’a fallu beaucoup de temps pour le réta final, qui me semblait pourtant être la section la moins dure pour moi… Il m’a fallu 3 séances pour faire le mouvement, puis je n’y suis plus arrivée pendant deux séances… Ca me rendait folle, de ne pas comprendre exactement ce qui faisait que j’y arrivais ou que je n’y arrivais pas… du coup, difficile à avoir confiance en moi dans les essais en partant du départ… Petit à petit j’ai vraiment compris quelles étaient les subtilités, les positions qui faisaient que je réussissais le mouvement et j’ai compris comment avoir ces positions du départ, mais ça a pris du temps, tout un processus!

Tes prochains projets? 

Pour 2022 plein de projets: continuer ici dans le Tessin et surement Magic Wood avec d’autres blocs de cette difficulté mais aussi essayer la cotation supérieure, que je n’ai encore jamais réalisée en bloc. Et surement été/automne refaire des voies et essayer de retranscrire la force que j’aurais pris sur les voies !!

Et pour finir une petite vidéo de l’enchaînement:

Publié le : 23 janvier 2022 par Charles Loury vues

# Actualités PG# Univers Falaisecroix en falaise

alizée dufraissebrioneversace