Le contenu

4 médailles d’or pour l’équipe de France jeunes sur les championnats d’Europe de difficulté et de vitesse

© N. Tsarev

Les jeunes espoirs français de la vitesse et de la difficulté avaient rendez-vous ce week-end en Russie pour clôturer cette longue saison internationale chez les jeunes avec les championnats d’Europe. Et autant vous dire que les bleuets n’ont pas fait le déplacement pour rien avec au total 12 médailles dont 4 en or!

4 titres de champion d’Europe en difficulté

C’est en difficulté que l’équipe de France aura ramené les 4 médailles les plus prestigieuses. Résumé!

On commence avec la catégorie des minimes filles où notre championne du monde en titre, Oriane Bertonne, n’aura laissé aucune chance à ses adversaires slovènes. Elle dominera largement sur la voie de finale en mettant plus de 10 mouvements à ses concurrentes directes. Également en finale, Saula Lerondel chute en tout début de voie et se contente de la 8ème place du classement. Chez les garçons de cette catégorie, le seul français en finale n’aura pas démérité: Mejdi Chalck parvient à décrocher le bronze au terme d’une belle finale qui sera dominée par le Hongrois Gergo Valyi.

Chez les cadettes, c’est encore une française qui explose littéralement la concurrence. Camille Pouget aura largement dominé tous les tours de la compétition et s’impose logiquement en finale après un superbe run. Et ce sera un doublé dans cette catégorie puisque chez les garçons, le titre revient également à l’équipe de France avec Paul Jenft qui réalise lui aussi une très belle compétition.

On termine cette discipline de la difficulté avec la catégorie des juniors, avec, chez les filles, une nouvelle médaille d’or. Après des doutes sur les championnats du monde pour Nina Arthaud, elle aura su relever la tête pour finir l’année en beauté cette saison chez les jeunes avec un titre de championne d’Europe en poche. Déterminée tout au long de la compétition, elle n’aura pas laissé de marge de manoeuvre aux autres grimpeuses, et remporte l’or au terme d’une finale bien relevée.

J’ai eu de super sensations durant toute la compétition, je me sentais bien dans ma grimpe, relâchée et plutôt sereine. Je suis venue avec pour but principal de me faire plaisir après ces quelques dernières compétitions plutôt difficiles, avec des résultats décevants, et je me suis laissée grimper, sans me prendre la tête, presque sans réfléchir et ça a plutôt bien marché! En finale je me suis battue jusqu’au bout, le public était génial, la musique était cool et je me suis laissée portée par toute cette émulation! Je suis super contente de voir que mes entraînements ont payés ce week-end et je suis actuellement en route pour la Tokyo… pour la dernière compétition de la saison (coupe du monde).

© N. Tsarev

Pour rester chez les filles, Nina était accompagnée d’une autre française sur le podium, Nolwenn Arc, qui termrine à une très belle 3ème place. Léa Delacquis, également finaliste, terminera 7ème. Chez les garçons de cette catégorie, Alistair Duval était le seul représentant français en finale. Si il avait les capacités d’aller chercher l’or, il se contentera pour cette fois d’une belle médaille de bronze, bien méritée, après une année réussie chez les jeunes.

Corinne Theroux, entraîneur de l’équipe de France jeunes de difficulté nous laisse son avis sur ce week-end:

Je pense que nous avions une équipe jeune très investie tout le week-end et avec l’envie de gagner des titres. Ces jeunes sont actuellement forts dans tous les domaines de la performance et dans leurs catégories d’âge. le potentiel est là mais l’objectif reste de les former pour qu’ils soient performants en sénior.

Effectivement, Corinne soulève ici un point essentiel de la performance selon nous, le passage en senior, qui, souvent, reste compliqué pour nos jeunes. Les raisons sont diverses et variées, et un dossier est en cours de préparation sur le sujet.

5 médailles pour l’équipe de France jeunes de vitesse

Sur les 10 jeunes français engagés, 8 décrochent leur ticket pour les phases de finales et 5 monteront sur le podium. En minime fille, déjà médaillée de bronze aux Championnats du monde jeune cet été, la Réunionnaise Manon Lebon continue sur sa lancée et décroche le titre de vice championne d’Europe.

© Coll. FFME

En cadettes, elles seront 2 à monter sur le podium: Capucine Viglione remportera tous ses duels, jusqu’au dernier où elle s’incline face à l’Italienne Anna Calanca. Elle déroche tout de même une très belle médaille d’argent. Lison Gautron également en lice dans cette catégorie, passe à côté de sa demi-finale mais prend sa revanche en petite finale pour remporter la médaille de bronze de ce Championnat d’Europe.

Pour les cadets, Iliann Cherif et Gaetan Pétri ratent leur demi-finale respective et se retrouvent donc ensemble en petite finale. Et c’est finalement Gaétan qui décrochera le bronze, laissant la 4ème place à Iliann.

Enfin, Romane Fontelaye sera la dernière française à monter sur le podium: après une chute en demi-finale, elle remportera son duel en petite finale pour s’offrir une belle médaille de bronze.

 

Publié le : 21 octobre 2019 par Charles Loury vues

# Actualités PG# Univers compétition

championnat d'europe jeunes 2019