Le contenu

Aleksandra Kalucka et Rahmad Adi s’imposent sur la première compétition d’escalade connectée

La polonaise Aleksandra Kalucka et l’indonésien Rahmad Adi sont devenus les premiers vainqueurs de l’IFSC Connected Speed Knockout.

En attendant l’ouverture officielle de la saison des Coupes du Monde 2020, qui se fera à Briançon le 21 août, quelques athlètes ont pu reprendre goût à la compétition le week-end dernier. En effet, une cinquantaine de grimpeurs de vitesse avaient rendez-vous pour un événement inédit: l’IFSC Connected Speed Knockout, une compétition à distance, se déroulant sur sept murs de vitesse à travers le monde.

À l’issue de cette compétition, ce sont finalement la polonaise Aleksandra Kalucka et l’indonésien Rahmad Ali qui s’imposent. Les deux grimpeurs de vitesse habitués à briller sur les étapes de Coupe du Monde ont respectivement battu la russe Elizaveta Ivanova et l’italien Gianluca Zodda dans le duel final pour la médaille d’or.

Aleksandra Kalucka frappera le buzzer en 7″460 tandis que Rahmad Adi signera un impressionnant run de finale en 5″770. Notons qu’en plus de remporter la médaille d’or, l’indonésien a également réalisé le meilleur temps de la compétition lors de la fin du tour de qualification, avec un run en 5″762.

Aleksandra Kalucka au départ de son run de finale

Le podium féminin a été complété par l’italienne Giulia Randi, qui a battu la russe Iuliia Kaplina en petite finale. Chez les hommes, c’est Vladislav Deulin qui a remporté le duel pour la médaille de bronze, en battant son coéquipier Dmitrii Timofeev.

« Ce nouveau format était étrange pour moi car mes émotions étaient partagées entre le mode compétition et le mode entraînement », déclarait Aleksandra Kalucka. « Mais c’était aussi amusant de devoir attendre les résultats à chaque run ».

Quant à Rahmad Adi, il explique: « Je suis très heureux car c’est la première compétition de l’année pendant la pandémie. Ce format de compétition m’a particulièrement bien réussi, ainsi que pour toute l’équipe indonésienne. »

Du côté de l’équipe de France, Capucine Viglione, seule représentante tricolore féminine, se classe 8ème, après une petite erreur en 1/4 de finale.
Chez les hommes, quatre français étaient engagés. Gaëtan Pétri et Thibaud Desloges ne passent malheureusement pas le cap des qualifications et prennent respectivement les 20èmes et 22èmes places. Micka Mawem et Pierre Rebreyend attendront les 1/8 de finale, prenant respectivement les 12èmes et 16èmes place de la compétition.

L’événement était diffusé en direct sur Facebook et YouTube le dimanche 2 août. Le replay est disponible ici.

  • Les résultats des finales:
  • Le résumé vidéo de la compétition:

Publié le : 04 août 2020 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG# Univers compétition

Connected Speed Knockout