Le contenu

Le mur des Jeux Olympiques est construit !

Les murs de difficulté, de bloc et de vitesse sur lesquels se dérouleront les Jeux Olympiques sont enfin sortis de terre ! Tout est en place à l’Aomi Urban Sports Park, à Tokyo, le lieu où se déroulera l’épreuve olympique cet été.

Pendant ce temps, le Comité d’Organisation de Tokyo 2020 et le Comité International Olympique s’inquiètent de l’impact du coronavirus sur les J.O et l’IFSC étudie ses effets sur les prochaines épreuves de qualification.

Dans un communiqué de presse publié aujourd’hui, l’IFSC a déclaré que si les prochains championnats asiatiques de Chongqing programmé en mai ne pouvaient pas être jugés sûrs, les deux places de quota (1 homme, 1 femme) seraient attribuées en fonction des résultats des Championnats du Monde qui se tenaient l’été dernier à Hachioji, ajoutant que le CIO avait approuvé une version modifiée du système de qualification pour les Jeux.

Le communiqué de presse déclare:

Le quota inutilisé de tout championnat continental sera réaffecté au prochain athlète le mieux classé du continent concerné, non encore qualifié, aux Championnats du Monde combinés 2019, en respectant le quota maximum par sexe et par pays.

Comme les Championnats d’Asie sélectionneront les deux derniers athlètes (un homme, une femme) pour représenter le continent asiatique aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020, le Département des sports de l’IFSC travaille sans relâche avec le Conseil asiatique de l’IFSC pour trouver une solution. Des organisateurs alternatifs sont actuellement en discussion avec l’IFSC au sujet de la relocalisation des championnats asiatiques, bien qu’à ce stade la relocalisation ne puisse pas être confirmée.

Une décision sera prise concernant le report ou l’annulation potentielle au cours des prochaines semaines.

Rappelons qu’en février, l’IFSC avait décidé de reprogrammer les Coupes du Monde qui devaient avoir lieu en en avril en Chine, à Wujiang pour le bloc et à Chongqing pour la vitesse, en raison de la propagation du coronavirus.

Concernant les Jeux Olympiques, la ministre olympique japonaise, Seiko Hashimoto, a déclaré au Parlement que les Jeux pourraient être éventuellement reportés d’août à plus tard en 2020 en raison de l’épidémie de coronavirus. « Le contrat permet de reporter les JO jusqu’à fin 2020 », ce qui « pourrait être interprété comme autorisant un report », a-t-elle déclaré.

Mais la ministre de l’Olympisme japonais et Thomas Bach, le président du CIO ajoutent tout de même que pour le moment, ils pensent que les J.O de Tokyo pourront se dérouler aux dates prévues et encouragent les athlètes à continuer leur préparation dans ce sens.

En attendant, tout est en place à Tokyo et le mur est maintenant prêt.

Publié le : 04 mars 2020 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG# Univers compétition

jeux olympiques