Le contenu

TQO: Le point après les qualifs du bloc féminin

Après la vitesse ce matin, les 22 grimpeuses au départ du combiné viennent de terminer l’épreuve de bloc et elles seront 3 à venir à bout des 4 blocs proposés.

La slovène Lucka Rakovec fait le show en sortant les 4 blocs en 7 essais. Après une 15ème place en vitesse, elle accumule donc 15×1=15 points au total et prend la première place du provisoire avant de s’élancer sur l’épreuve de difficulté.

Elle est suivie de près par la Japonaise Ai Mori qui tope les 4 blocs en 10 essais. Et c’est une autre tornade Slovène qui se payera le luxe de toper tous les blocs de qualifs: Mia Krampl.

Du côté de nos françaises, Anouck Jaubert réalise la zone dans tous les blocs, et termine 18ème. Après une 4ème place dans sa discipline reine (vitesse), la perspective de jouer la finale semble s’éloigner un peu plus puisque la dernière épreuve, la difficulté, n’est pas son point fort.

Avec 3 blocs au compteur, Fanny Gibert prend une honorable 5ème place, mais le bloc étant sa discipline « forte », ce résultat risque de la pénaliser pour l’accès à la finale. Elle devra sortir un énorme run en diff pour bien se classer et espérer continuer l’aventure.

Pour Julia Chanourdie, 3 tops également sur ce circuit de bloc ce qui la positionne à la 6ème place. Après une 10ème place en vitesse, Julia semble bien partie pour accrocher son ticket pour la finale puisqu’il ne lui reste plus que sa discipline fétiche, la difficulté, à réaliser… Si elle ne fait pas d’erreur, et qu’elle se laisse grimper à son niveau, on peut espérer la retrouver dimanche en finale. Nous en saurons plus dans quelques heures après l’épreuve de difficulté.

À noter qu’actuellement 2 japonaises sont dans le top 8 du général provisoire, et qu’il pourrait bien se passer la même chose que chez les hommes hier si elles se qualifient en finale, à savoir que les 6 autres finalistes seraient d’office qualifiés pour les JO de Tokyo (le Japon ayant déjà une grimpeuse qualifiée suite au championnat du monde avec Akiyo Noguchi, et utilisant la place réservée au pays hôte pour qualifier sa 2ème grimpeuse, les grimpeuses japonaises ne prennent pas de quotas sur les 6 places disponibles au TQO pour les jeux).

On retrouve également 2 slovènes dans le top 8, pour une seule place pour les jeux, Janja Garnbret étant d’ores et déjà qualifiée. Pour résumer, si les 2 japonaises et les 2 slovènes vont en finale, la première grimpeuse non qualifiée en finale prendra son ticket pour les JO 2020…

Les résultats des qualifs féminines du bloc

Le classement provisoire avant la dernière épreuve de difficulté

Le programme complet du TQO

Jeudi 28 nov Matin (11h) Qualifications Vitesse Hommes (Live)
Mi-journée (13h) Qualifications Bloc Hommes (Live)
Fin après-midi (16h15) Qualifications Difficulté Hommes (Live)
Vendredi 29 nov Matin (11h) Qualifications Vitesse Femmes (Live)
Mi-journée (13h) Qualifications Bloc Femmes (Live)
Fin après-midi (16h15) Qualifications Difficulté Femmes (Live)
Samedi 30 nov Soirée (18h45 – 22h45) Présentations
Finales Vitesse Hommes (Live)
Finales Bloc Hommes (Live)
Finales Difficulté Hommes (Live)
Podiums Hommes (Live)
Dimanche 1 dec Après-midi (13h45 – 17h45) Présentations
Finales Vitesse Femmes (Live)
Finales Bloc Femmes (Live)
Finales Difficulté Femmes (Live)
Podiums Femmes (Live)

Publié le : 29 novembre 2019 par Charles Loury vues

# Actualités PG# Live# Univers compétition

tqo 2019