Le contenu

Doublé japonais au Qatar pour la première édition des World Beach Games !

Après avoir accueilli les Championnats du Monde d’athlétisme, Doha, la capitale du Qatar recevait pour la première édition des World Beach Games. Cette compétition organisée par l’Association des Comités Nationaux Olympiques regroupait 16 sports, répartis en différentes catégories: les sports aquatiques, les sports de plage et les sports d’action. C’est dans ce dernier groupe que s’inscrivait une épreuve d’escalade.

Ainsi 38 bloqueurs se sont retrouvés plongés au coeur de la canicule qatarienne. La fédération internationale a profité de cet événement un peu particulier pour tester un nouveau format de finale. Il fallait atteindre la prise de zone en moins de deux minutes pour obtenir les quatre minutes complètes permettant d’atteindre le top pour chaque bloc. Ainsi, durant la finale masculine, tous les grimpeurs sauf un ont atteint la zone dans les trois premiers blocs et parmi les femmes, 21 zones sur 24 ont été validée.

Les jeunes étoiles montantes du Japon récompensées !

Les jeunes étoiles montantes japonaises de l’escalade sportive, Kai Harada et Miho Nonaka, ont de nouveau prouvé tout leur talent en remportant respectivement les titres masculins et féminins lors de cette première édition des Beach Games.

Kai Harada, 20 ans, vainqueur par surprise du titre de Champion du Monde en 2018, a atteint le sommet de trois des quatre blocs de finale. Il sera même le seul athlète à toper le bloc 1, qui plus est, à vue ! Son compatriote plus expérimenté, Keita Watabe, a remporté la médaille d’argent avec deux blocs et 3 zones à son compteur. Le bronze a finalement été remporté par l’allemand Philipp Martin, qui mettra un essai de plus que Keita pour réaliser le même score.

Je suis heureux de remporter cette compétition, même si je suis déçu de ne pas avoir réussi à enchaîner ce quatrième et dernier bloc… Cette victoire me donne encore plus confiance pour les J.O 2020. Je suis vraiment très heureux de l’intérêt croissant que suscite l’escalade au Japon, maintenant que notre sport fait partie des Jeux de Tokyo.

Kai Harada

Miho Nonaka, 22 ans, lauréate du titre de vainqueur de la Coupe du monde de bloc l’an dernier, était la seule des six finalistes à enchaîner la totalité des blocs de finale. Comme son compatriote masculin, elle est la seule à venir à bout du bloc 1. Les autres problèmes ne seront qu’une formalité pour la jeune japonaise, qui remporte l’or.

La médaille d’argent a été remportée par la suisse Petra Klingler, championne du monde de bloc 2016, qui a réussi à dompter trois des quatre blocs. Enfin, la médaille de bronze revient à la slovène Urška Repušič, qui n’enchaînera qu’un bloc mais qui validera la zone de tous les blocs.

Je suis super contente d’avoir remporté la première médaille d’or des Beach Games pour l’équipe nationale du Japon. Je me suis concentré sur chaque bloc. Grimper par temps chaud sur un site en plein air est un bon entraînement pour les Jeux Olympiques d’été de Tokyo.

Miho Nonaka

Ainsi, les trois japonais présents au départ de cette compétition repartent chacun avec une médaille: les deux plus belles, en or, ainsi qu’une médaille d’argent… C’est une nouvelle domination extrême de la part du Japon !

Deux français présents en finale

Du côté de l’équipe de France, deux français étaient en finale: Micka Mawem et Arthur Ternant, qui prenait d’ailleurs la deuxième place juste derrière Kai Harada lors des qualifications.

Nos deux tricolores chutent dans le dernier mouvement du bloc 1, sans parvenir à stabiliser sur la dernière prise. Micka Mawem se bat alors comme un lion dans les blocs 2 et 3 qu’il enchaîne en deux essais. Il termine ainsi 5ème, à seulement deux essais du podium. Arthur Ternant prend la 6ème place avec deux zones au compteur.

Chez les femmes, seule Manon Hily endossait le maillot de l’équipe de France. Malheureusement, elle ne rentre pas en finale, terminant 16ème des qualifications avec 1 bloc et 3 zones.

Les résultats complets de la compétition

Publié le : 16 octobre 2019 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG# Univers compétition

doha beach gameskai haradamiho nonaka