Le contenu

Doublé japonais sur les finales des Adidas Rockstars 2019

Alors qu’après les demi-finales des Adidas Rockstars nous vous annoncions que 50% des finalistes seraient japonais, c’est finalement une victoire 100% japonaise qui a eu lieu hier soir lors des finales !

Janja Garnbret s’incline face à la jeune japonaise Futaba Ito

Même si elle a dominé tous les tours précédents, Janja Garnbret a finalement laissé la victoire lui échapper au profit de Futaba Ito. Pourtant la slovène était la seule à enchaîner les trois premiers blocs des finales. Mais le format de cette compétition propose aux deux meilleures grimpeuses de s’affronter dans un quatrième et ultime bloc, en duel, dans un bloc tracé à l’identique, la première étant au sommet remportant les finales.

Ainsi, Janja s’est retrouvée opposée à Futaba Ito, qui avait jusque là enchaîné deux des trois premiers blocs. Les deux grimpeuses s’élancent chacune de chaque côté, la japonaise tombe tandis que la slovène tente désespérément de se lancer dans une contre-méthode. Mais sitôt tombée, Futaba remonte immédiatement dans le bloc et rattrape Janja, pour finalement monter au sommet du bloc et taper le buzzer, remportant pour la première fois de sa carrière les finales des Adidas Rockstars.

Yoshiyuki Ogata et Florian Klingler dans un duel très serré !

Chez les hommes, le japonais Yoshiyuki Ogata a fait forte impression dès le début des finales, en étant le seul à enchaîner le premier bloc, au terme d’une méthode incroyable. Puis, il est le grimpeur le plus rapide à toper le deuxième bloc, en seulement 3 essais. De nouveau, le troisième problème de la compétition ne résiste pas aux assauts du japonais, décidément galvanisé sur ces finales. Il se retrouve donc dans le quatrième bloc opposé à l’autrichien Florian Klingler, très en forme depuis le début de la compétition et vainqueur des demi-finales.

Durant 4 minutes, les deux grimpeurs tentent en vain de monter au sommet du bloc. Mais ni le japonais, ni l’autrichien n’arrivent à dompter les derniers mouvements. Les ouvreurs ont donc dû intervenir pour faciliter un peu le passage de cette super-finale. Retour face au bloc pour les deux finalistes, qui comptent bien découdre ! Malgré la modification faite par les ouvreurs, Yoshiyuki opte pour la même méthode que précédemment et parvient cette fois-ci au sommet du bloc, remportant la compétition.

Les résultats des finales

Le replay des finales

Publié le : 15 septembre 2019 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG# Univers compétition

adidas rockstars 2019