Le contenu

Alain Robert escalade en solo la tour Total à Paris, haute de 187 mètres !

© Francois Mori

Quelle journée pour Alain Robert ! Mercredi, le Spiderman français a encore fait des siennes. Après une mauvaise fracture du poignet l’été dernier, le grimpeur 55 ans est de retour pour s’adonner à son passe-temps favori: escalader en solo les plus hauts gratte-ciels du monde entier.

Mercredi matin, il tente d’abord la tour Engie, la plus haute du quartier de la Défense à Paris. Mais très vite, des agents de sécurité l’interpellent, avant même qu’il n’est pu prendre de la hauteur. Direction le commissariat pour Alain Robert…

Frustré et à peine sorti du poste de police, il renfile les chaussons pour cette fois-ci s’attaquer à la tour Total, située à quelques mètres de la tour Engie. Cette fois-ci, il se lance rapidement pour ne pas se faire rattraper… En avant pour 187 mètres de grimpe, sans aucun système de sécurité.

« Une escalade éprouvante » commente Alain, suite à une déshydratation, un vent qui soufflait fort et des montants en aluminium récemment nettoyés et donc, particulièrement glissants.

Un peu plus d’une heure après avoir quitté les pieds du sol, le Spiderman français atteint le sommet, accueilli par un comité d’agents de sécurité… Il finira la journée comme il l’avait commencé: au poste de police.

À 55 ans, Alain Robert est connu dans le monde entier pour ses ascensions de gratte-ciels spectaculaires. Le français compte plus de 150 buildings à son actif, tous escaladés en solo. En France, il a par exemple déjà grimpé la tour Total ,la tour Eiffel, la Tour Montparnasse, la tour TF1, l’Obélisque de la Concorde, la Pyramide du Louvre ou encore la Grande Arche de la Défense.

À l’étranger, il a déjà escaladé le Burj Khalifa à Dubaï, la tour la plus haute du monde, qui fait plus de 828 mètres.

Publié le : 17 mars 2018 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG

alain robert