Le contenu

CDM Kranj: suite aux récentes tragédies, l’équipe de France a grimpé avec un bandeau noir.

Suite aux récentes tragédies qui sont survenues, l’équipe de France de difficulté a souhaité prouver son engagement en portant un petit ruban noir lors des demi-finales de la coupe du monde de Kranj.

Et ça y est, nous connaissons enfin les noms des 8 finalistes hommes et femmes qui s’affronteront demain, en finale, pour la dernière étape de l’année! Mais en attendant demain soir, il est temps de faire le point sur les demi-finales!

Mais d’où vient Janja Garnbret…?!

C’est la question que beaucoup doivent se poser. En effet, quand on voit son niveau d’escalade ce soir, il est même normal de se poser une telle question! Malgré une voie très intense pour les femmes, qui aura fait grimacer plus d’unes grimpeuses, Janja Garnbret parvient à topper la voie. La légende racontée par les ouvreurs internationaux qui la connaissent est donc vraie: « Janja ne tombe jamais! ». La slovène n’aura pas dérogé à cette affirmation aujourd’hui, et nous promet de grandes choses pour les finales de demain, à domicile. 

Jain Kim n’est pas passé très loin de la première place. Mais ne parvenant pas à tenir la dernière prise située sur un gros volume, elle laisse la tête du provisoire à sa jeune concurrente de 16 ans. 

Deux françaises finalistes!

Pour cette dernière coupe du monde de la saison 2015, deux françaises seront une nouvelle fois en finale: Mathilde Becerra et Hélène Janicot sont respectivement 6ème et 7ème des demi-finales, en valorisant la 33ème prise. 
Le proverbe « jamais deux sans trois » ne s’est pas appliqué cette fois-ci, bien que nous n’en sommes pas passés loin! En effet, Julia Chanourdie a bien failli rejoindre ses aînées parmi les finalistes. Elle est la première non qualifiée, départagée suite aux résultats de la veille par rapport à l’autrichienne Christine Schranz, 8ème.

10406371_775632915805539_7929478517772411859_n

Des demi-finales très serrées chez les hommes!

Bien malin est celui qui arriverait à prédire le grand vainqueur de cette saison. En effet, pour le moment, les cinq prétendants sont toujours en lice et tout se jouera donc demain. Car suite aux demi-finales, 3 prises à peine séparent le premier du 12ème (!!!)

Pour cause, la fin de voie est très exigeante, et personne n’en atteindra le sommet. Jakob Schubert s’en approchera le plus, suivi de très près par Sean McColl et Domen Skofic. Ramon Julian et Minoru Nonaka sont juste derrière. Les six grimpeurs suivants chuteront en valorisant la 40ème prise. Mais il n’y a que 8 places en finale… Ils seront donc départagés par rapport aux qualifications. Ainsi, ça passe pour Adam Ondra, Gautier Supper et Romain Desgranges!

Et la palme d’or revient à…

Jan Hojer! Le bloqueur a participé à cette demi-finale de coupe du monde et de quelle façon! Il sera resté un long moment premier du classement! En effet, se sachant un peu court en rési, mais débordant de puissance, l’allemand s’est épargné pas loin d’une dizaine de mouvement, en évitant un long détour sinueux prévu par les ouvreurs. Mais Jan en avait décidé tout autrement en bloquant fermement du bras et en serrant une prise de pied pour tirer tout droit et tomber….au même endroit que Romain Desgranges, Adam Ondra, Gautier Supper et tous les autres. Il peut être fier de sa 11ème place!

  • Le top 10:
12208773_910587765699031_7541251997185119911_n  12219523_910588325698975_8629535523833961531_n

On se retrouve donc demain soir, à partir de 19h pour les finales! Rien n’est joué d’avance, et tout est encore possible, notamment une victoire française au général!

Publié le : 14 novembre 2015 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG# Univers compétitionCoupes du mondeDifficulté

cdm kranj 2015