Le contenu

Ghislain Pipers enchaîne « Le Nabab » 8b+ à St-Léger!

Ghislain Pipers a profité des vacances de la Toussaint pour sortir en extérieur, entre deux séances d’entraînements sur mur pour la saison à venir. Bilan positif pour le grimpeur annécien, qui s’en sort avec un 7c bloc à vue à Fontainebleau et l’enchaînement d’un 8b+ sur la falaise de St-Léger!

La première semaine, direction Fontainebleau donc. Un séjour raccourci à cause du mauvais temps, mais pas de quoi entamer la motivation de Ghislain. En deux jours de grimpe, il enchaîne tout d’abord « Alta » à vue, un 7c situé à Isatis. Sur cette lancée, il réalise un autre 7c: le fameux « Sale Gosse ». Il ne passera d’ailleurs pas loin de la version en départ assis, cotant 8a. Il tombera aussi au dernier mouv de la grande boucle de « L’Iceberg », en 8a également.

Quelques jours de repos plus tard et Ghislain renfile le baudrier pour un séjour à St-Léger. Après quelques runs de calage, « Le Nabab », 8b+ situé au secteur Face Est tombe!

 

ghgLe commentaire de Ghislain Pipers: 

J’avais vraiment envie de faire cette voie, j’en avais entendu parler et ça m’avait l’air vraiment classe! J’ai donc mis un run le premier jour malgré la pluie. Les mouvements ne me semblaient pas très durs mais c’est une voie bien longue, une quarantaine de mètres d’escalade décomposée en 4 sections.

J’ai enchaîné la voie en fin de séjour, alors que je pensais ne pas avoir assez de rési pour sortir, de plus, ça faisait 6 mois que je n’avais pas touché au caillou…

Mais finalement j’ai passé la première section vraiment bien (enfin calé à force de faire des méthodes différentes à chaque run) j’ai donc pu entamer la première vraie section du Nabab bien frais, avec quelques prises mouillées tout de même et malgré le repos un peu humide, j’arrive quand même à bien me refaire. J’enchaîne la deuxième partie vraiment limite sur les deux derniers mouvs (le plus dur de la voie pour moi), je me repose bien au dernier repos pour ne pas faire n’importe quoi dans la dernière partie un poil plus facile mais où il faut encore s’énerver sur quelques mouvements avec tout le bas de la voie dans les bras.

Je suis vraiment content d’avoir enchaîné cette voie, c’est vraiment une superbe ligne!

Publié le : 01 novembre 2015 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG# Univers Falaisecroix en falaise

Ghislain Pipers