Le contenu

Gautier Supper remporte sa première coupe du monde à Briançon!

« Allons enfants de la patrie, le jour de gloire est arrivé! » Et ce samedi 18 juillet, c’était le jour de gloire de Gautier Supper! Quelle immense joie d’entendre la Marseillaise entonner à pleins poumons par le chambérien! Il en rêvait tant, et voilà qu’il l’a fait, chez lui, en France. Gautier remporte sa première coupe du monde de diff, dans une voie acrobatique et devant un public conquis!

Chez les femmes, c’est une fois de plus Jain Kim qui est la plus forte… Depuis 2013, la coréenne ne fait que gagner cette étape briançonnaise.

Retour sur des finales comme on les aime…Magiques et inoubliables!

Et commençons par le commencement: la voie des femmes. Car il y a déjà eu de sacrées surprises dans cette voie féminine…

Mina Markovic est forcée d’abandonner. La slovène, qui remportait la première étape de la saison la semaine dernière à Chamonix, est contrainte de stopper la compétition avant même de s’élancer en finale. Hier, elle s’est malheureusement blessée: une grosse entorse la force à devoir s’arrêter là.

Grosse prestation de Mathilde Becerra! La française est la première de la soirée à s’élancer dans cette voie très physique. Pour sa première finale et galvanisée par son public, la chambérienne déroule une grimpe sans accroc et se bat jusqu’au bout dans ses derniers mouvements. Elle place la « vertical limite » très haute. Elle ne le sait pas encore, mais elle terminera 4ème, à une prise du podium et deux de la gagne!

rera_Fotor

Erreur de Delaney Miller! L’américaine s’élance dans sa voie trop (ou pas assez) concentré. Elle clippe la première dégaine puis la troisième… en ayant oublié la deuxième. La voici contrainte par le juge de redescendre, la classant 7ème.

19 ans, et déjà 5 podiums en coupe du monde! Ce sont les statistiques d’Anak Verhoeven. La belge ne cesse de progresser et se rapproche de plus en plus de la victoire finale. En même temps, quelle technique de grimpe… Elle chute à une prise de la victoire.

Le duel Jessica Pilz / Jain Kim pour la gagne! Elles réaliseront la même performance, et pourtant elles sont si différentes… La première, Jessica, l’autrichienne, n’a que 18 ans et nous promet déjà de grandes choses. Quel calme dans sa voie de finale. Une grosse lolotte en fin de voie pour essayer de passer les dernières difficultés ne suffira pas pour aller plus loin.

yui

Et c’est sur ce même mouvement que tombera la très expérimentée Jain Kim. On ne compte plus les victoires en coupes du monde de la coréenne. Une grâce et une délicatesse dont elle seule à le secret, et la voilà sans trembler au mouvement fatidique. Elle tente la même lolotte que l’autrichienne, mais se fait embarquer à son tour. Pas grave, en étant la seule à sortir sa voie de demi-finale hier, la coréenne s’assure une nouvelle victoire. À vrai dire, c’est sa troisième victoire consécutive ici, devant le public de Briançon!

brian

 

Chez les hommes, la voie de finale est spectaculaire. Il faut maîtriser beaucoup de paramètres: la pose de pieds est primordiale, il faut tenir les petites prises et compresser les plats, tout en sachant dynamiser au bon moment au bon endroit, sans oublier de gérer correctement les repos. Une fin inédite attend les grimpeurs pour aller clipper la dernière dégaine: il leur faudra se redresser sur un volume et faire parler ses talents d’équilibristes. 

Gautier Supper en force! Il n’y a rien à dire. Gautier Supper a clairement été le meilleur. Hier déjà, il nous mettait en garde en prenant la tête du classement des demi-finales. Ce soir, il récidive. Il ne fait qu’une bouchée de la première partie de la voie, trouve un bon rythme dans le dévers. Il passe aisément là où les autres ont échoué plus tôt, et chutera à quelques mouvements de la fin.

Cri de joie, il remporte sa première coupe du monde de sa carrière, la première d’une longue série peut-être. À noter que le chambérien prend la tête du classement général (plus d’infos en bas de la page.)

tier

Première finale, premier podium, première médaille d’argent. Le japonais Minoru Nakano se souviendra un long moment de sa première finale en coupe du monde de diff. Quoi de mieux qu’un podium dans de telles conditions? Une belle seconde place pour le trentenaire.

Derrière c’est très, très serré… Les 5 grimpeurs qui suivent se tiennent tous dans l’intervalle de deux prises. Sean McColl, dans une voie qui lui correspond, parvient à faire le show en s’offrant un repos total sur le gros volume en plein dévers. Il zippera malencontreusement en fin de voie, derrière le japonais. Même verdict pour Jakob Schubert, Dmitrii Fakirianov et Stefano Ghisolfi, qui se retrouvent crucifiés sur ce mouvement délicat. Adam Ondra zippera lui aussi, une prise plus bas.

brianc

Contre-performance de Romain Desgranges. Le chamoniard prend la 8ème place de la soirée, après être tombé un peu trop tôt dans la voie. Comme à Chamonix, l’erreur vient de ses pieds. Un cafouillage en plein dévers et s’en est fini pour le champion de France.

brrr

 

Cette compétition fut une nouvelle fois une réussite. Après le départ tragique de Philippe Ligerot, ex-organisateur du Mondial de Briançon, l’équipe a redoublé d’efforts pour proposer ce soir un show incroyable, un show façon Briançon.

Ici, les voies sont toujours d’une qualité incroyable. Ici, le public répond toujours présent. Ici, l’ambiance est exceptionnelle. Ici, c’est Briançon.

Un énorme big-up à eux, pour faire de cette compétition une réussite d’ampleur mondiale.

actu
  • Le point sur le classement général:

1 – Gautier Supper (151 pts)

2 – Adam Ondra (123 pts)

3 – Jakob Schubert (112 pts)

1 – Jain Kim (151 pts)

2 – Jessica Pilz (145 pts)

3 – Mina Markovic (140 pts)

Prochaine étape le 31 Juillet, à Imst, en Autriche, pour la troisième étape de la coupe du monde de diff.

Photo de couverture: FFME

Publié le : 18 juillet 2015 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG# Univers compétitionCoupes du mondeDifficulté

cdm briançon 2015