Le contenu

Pas de français en finale cette fois-ci sur la coupe du monde de Vail.

C’est la dure loi de la compétition. Après un 10/10 en demi-finale sur la coupe du monde la semaine dernière et 4 français en finale, cette fois-ci il n’y aura pas de tricolore présent pour tenter de remporter la coupe du monde de bloc à Vail. Pas de français, mais de sacrées têtes d’affiche, qui semblent vouloir prendre leur revanche par rapport à la semaine dernière!

La liste des finalistes chez les hommes relève d’un véritable casting hollywoodien, comme si les meilleurs acteurs allaient se battre le rôle principal. Les 5 premiers se tiennent dans un mouchoir de poche, avec seulement 3 essais de différence entre le 1er et le 5ème.

Et celui qui a dominé ces demi-finales très acrobatiques, c’est Sean McColl, en sortant 3 blocs en 5 essais. Derrière, on retrouve Dmitrii Sharafutdinov et Sean McColl, qui était resté sur la touche à Toronto la semaine précédente. Adam Ondra est lui aussi dans le jeu avec 3 blocs en 6 essais, devant le champion d’europe en titre, Jan Hojer. Kokoro Fuji, qui avait fait bonne impression au Canada, réitère sa prestation, tout comme l’américain Nathaniel Coleman qui ne semble reculer devant rien! Enfin, le canadien Jason Holowach, 30 ans, participera à sa première finale de coupe du monde de bloc.

         + Tous les résultats

can

 

Chez les femmes, Akiyo Noguchi est clairement au-dessus des autres grimpeuses! Elle est la seule de la compétition à enchaîner les 4 blocs du circuit, le tout avec une aisance déconcertante! 4 blocs en 5 essais pour la japonaise, qui semble bien en forme ce week-end!
La 2ème place est occupée par une autre japonaise, qui n’est pas inconnue des finales de coupes du monde: la jeune Miho Nonaka, 18 ans, réalise 3 blocs à vue.
Shauna Coxsey et Anna Stöhr sont juste derrière les deux asiatiques avec un essai de plus chacune.
Si se sont deux japonaises qui occupent le haut du tableau, c’est bien deux américaines qui clôtures la liste des finalistes, avec Margo Hayes Megan Mascarenas, toutes les deux âgées de 17 ans. Portées par leur public, elles seront capables de tout en finale…

         + Tous les résultats

kora

 

Le point du côté des français: 

Pas de finalistes donc sur cette étape et un premier français assez loin chez les hommes. Jérémy Bonder termine 12ème, n’empochant qu’un bloc en 4 essais. Pas de regret pour le lotois, qui aura tout de même donné le maximum sur ces demis. 
C’est plus compliqué pour Guillaume Glairon-Mondet, 17ème, qui se craque l’index sur son premier bloc du circuit, le gênant pour la suite de la compétition. Il n’atteint que deux zones.
Enfin, abandon pour Alban Levier, qui est contraint de mettre un terme à la compétition suite à une blessure au genou. Pas facile de devoir arrêter une compet quand on l’a remporté la semaine dernière…

Chez les femmes, le bilan est le même. Il aura manqué un bloc à Charlotte Durif, 9ème, pour espérer entrer en finale, tout comme Fanny Gibert, 11ème. Déception aussi pour Mélissa Le Nevé, qui avait réalisé une belle prestation hier, mais qui se retrouve 18ème aujourd’hui.

Vous l’aurez compris, même s’il n’y aura pas français en finales, celles-ci s’annoncent extrêmement disputées et bien malin est celui qui arrivera à prédire qui l’emportera. Vous pourrez donc suivre la compétition en direct depuis cette page à 1h du matin pour les plus courageux.

  • Photos: Onbouldering et Austria Climbing Team

Publié le : 06 juin 2015 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PGBlocCoupes du monde

cdm bloc 2015cdm vail 2015