Le contenu

Adam Ondra et Magdalena Röck rafflent l’or sur la coupe du monde d’Imst!

Imst nous a offert un véritable show hier soir lors des finales de la 4ème étape de la coupe du monde! Un public de connaisseur venu s’amonceler au pied du gigantesque mur autrichien, pour pousser les grimpeurs au plus haut!

C’est les hommes, qui, à 19h30, ouvrent les festivités. Que dire de cette finale si serrée! Seulement 3 prises séparent les 5 grimpeurs de tête! 
Pourtant, le public a retenu son souffle lors de la chute de l’italien Stefano Ghisolfi à seulement 4 prises du départ… Heureusement, les autres grimpeurs monteront plus haut dans cette voie aux différents types de prise et de mouvement. En effet, un jeté dans la première partie de la voie en fait hésité plus d’un… Mais c’est l’entrée dans le toit qui sera fatal à Ramon Julian (6ème) et au jeune Domen Skofic (7ème). Hé oui, Paul Dewilde, le chef ouvreur avait annoncé que cette partie pourrait surprendre tant il fallait être puissant! Gautier Supper sera le premier à avancer dans cet imposant toit. 2 volumes jaunes rectangulaires donneront du fils à retordre aux grimpeurs. Le chambérien sera le premier à en faire les frais, prenant la 5ème place de la compétition. Romain Desgranges n’est pas passé loin du podium! Il lui suffisait de valoriser la prise sur laquelle il tombe pour décrocher l’argent, mais il n’y parviendra pas. Ex-æquo avec Jakob Schubert, ce dernier prend l’ascendant sur le chamoniard aux vues de ses meilleurs performances en demi. La première place se dispute entre le canadien Sean McColl et la star internationale Adam Ondra. Ce dernier profite de son expérience en falaise pour caler un coincement de genou des plus audacieux et ainsi grappiller quelques prises supplémentaires. Adam Ondra renoue ainsi avec la victoire, lui qui n’était pas parvenu à s’exprimer au mieux sur les épreuves précédentes. 

1- Adam Ondra
2- Sean McColl
3- Jakob Schubert
          + les résultats des la finales
 

jakob

 

Chez les femmes, la voie est très longue. Pour en venir à bout, il faut gérer son rythme, ses temps de repos mais tout de même savoir engager quand il le faut. En effet, dans le toit, il faut se tourner pour passer plus facilement, et enchaîner sur 5 derniers mouvements extrêmes.
Deux grimpeuses resteront sur le carreau dès l’attaque du toit. Il s’agit de la jeune américaine de 19 ans, qui participait tout de même à sa première finale senior, Delaney Miller (7ème) et d’Evgeniya Malamid (8ème). N’optant pas pour la bonne méthode dans le toit, Mina Markovic et Risa Ota se font surprendre et prennent respectivement la 5ème et 6ème place. Duel de jeune pour la médaille de bronze. Anak Verhoeven et Jessica Pilz, du même âge, sont ex-æquo. Mais c’est Jessica qui monte sur la troisième marche du podium, son premier en senior, suite à de meilleurs résultats en demi. Magdalena Röck, poussée par son public, se bat comme une lionne. Elle passe le toit, et se rapproche du top. Mais un  croisé/décroisé lui sera fatal à quelques mouvs de la fin. Il ne reste alors plus que Jain Kim. Cette dernière nous propose comme à son habitude une grimpe propre et calée. Malheureusement elle dépasse son quota de temps, une prise sous Magdalena. Cette dernière remporte donc l’or, pour la première fois de sa carrière!

1- Magdalena Röck
2- Jain Kim
3- Jessica Pilz
          + les résultats des la finales

magd

Prochaine échéance en septembre, pour les championnats du monde, à Gijon en Espagne!

Photos: Austria Climbing Team

Publié le : 03 août 2014 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG

Adam Ondracdm imst 2014Magdalena Rockromain desgrangesSean McColl