Le contenu

La magie des critères de sélection…

Suite à la seule étape de coupe d’Europe de difficulté espoir de la saison, nous avions mis en lumière les problèmes de critères ultras sélectifs pour la saison internationale 2014. En respectant ces critères, seuls 8 grimpeurs pouvaient se rendre sur les championnats d’Europe de difficulté espoirs qui se dérouleront à Edimbourgh cette année. Pour une compétition de cette envergure, et à 2 pas de chez nous, 8 grimpeurs ça ne fait pas épais pour représenter la France, avec 2 catégories sans représentants, les minimes filles et les cadettes. 

Après avoir publié une première sélection le 3 juin avec les 8 grimpeurs qualifiés sur les critères définis, la fédération a publié une nouvelle sélection le 6 juin avec une grimpeuse supplémentaire qui ne rentre pas dans les critères, Solène Amoros en cadette. Nous avions parlé de son cas en particulier dans notre précédent article en mettant à défaut les critères de sélections qui ne lui permettaient pas de représenter la France sur les championnats d’Europe espoirs, et on trouvait ça plutôt scandaleux. 

Alors, certes, c’est une bonne nouvelle que Solène puisse participer, elle le mérite largement, mais à quoi bon publier des critères (qu’ils soient adaptés ou non), si on ne les respecte pas…? N’y a-t-il pas une injustice vis-à-vis d’autres grimpeurs qui méritent également leur place? 

 

 

Publié le : 10 juin 2014 par Charles Loury vues

# Actualités PG