Le contenu

« Camp 4 Fontainebleau » avec Petzl

Petzl et les grimpeurs du Team Petzl seront au « Camp 4 » avec les jeunes et leurs moniteurs de la FFCAM du 25 au 29 avril 2014 sur la base de loisirs de plein air de Buthiers (Seine-et-Marne).

Organisé par le Club alpin français, « Camp 4 Fontainebleau » est un rassemblement autour de l’escalade de blocs destiné aux jeunes de 12 à 25 ans.

Il doit son nom au mythique Camp 4 dans le parc national de Yosemite (USA), haut lieu de la culture grimpe, où se sont croisés des grimpeurs du monde entier dans un esprit de liberté et d’effervescence sportive. Pour cette 3e édition, cet esprit va encore investir la forêt de Fontainebleau.

Au programme…

200 jeunes sont attendus, issus de nombreux clubs et des groupes Espoir de la FFCAM. Sont prévus : ateliers initiation à la pratique du bloc, à la sécurité, contests de tous niveaux, initiation à la slackline, sans oublier l’animation des soirées !

La présence des meilleurs grimpeurs de blocs français du Team Petzl au milieu des jeunes permettra aussi pour tous de partager l’expérience de ces athlètes de haut niveau. Au final, de vrais moments d’échanges où tous grimpent ensemble, découvrent les massifs et leurs blocs, essayent les passages, se conseillent, se stimulent et enchaînent !

Pour mémoire, étaient présents en 2013 : Mélissa le Névé, championne de France 2013, Florence Pinet, la Française qui monte, Tony Lamiche et Loic Gaidoz.

Un des plus grands sites de blocs du monde…

À 60 km de Paris, le domaine de Fontainebleau est un lieu unique et historique pour la pratique du bloc en France. Tous les plus grands grimpeurs ou alpinistes sont un jour ou l’autre venus ici s’entraîner, grimper ou faire des croix. Sur environ 25 000 hectares, avec plus de 200 sites d’escalade et plus de 8 000 passages ou voies à grimper, les débutants ou les grimpeurs experts sont au paradis du bloc.

Quelques repères sur « le bloc »

Le « bloc » ne dépasse généralement pas quelques mètres (de 3 à 5 m.). L’escalade se pratique sans harnais ni cordes et permet de retomber au sol avec un risque réduit, grâce à une parade appropriée et la mise en place au sol de tapis de réception appelés crash pads. Cette méthode permet de renouveler les tentatives plus facilement que sur une voie d’escalade, où l’utilisation de la corde est obligatoire.

C’est une escalade spectaculaire qui se concentre sur la puissance, la force pure et le dynamisme. Les séquences sont courtes avec peu de mouvements, mais très physiques. C’est un véritable « laboratoire » de l’escalade où toutes les difficultés gestuelles, physiques et techniques trouvent leurs plus pures expressions.

C’est une activité particulièrement conviviale où chacun échange sa technique et essaye à son tour les passages.

Le matériel pour la pratique du bloc :

– une paire de chaussons,
– de la magnésie,
– un tapis, moquette ou paillasson pour poser les pieds propres afin de préserver l’adhérence,
– un crash pad, c’est-à-dire un tapis qui amortit les chutes, – une brosse en crin pour nettoyer les prises sales.

Publié le : 14 février 2014 par Charles Loury vues

# Actualités PG

camp 4