Le contenu

18 ans de travail pour Martin Keller, 4h seulement pour Yannick Flohé pour enchaîner « Dreamtime » 8C

Après 18 ans de travail, Martin Keller enchaîne "Dreamtime" 8C à Cresciano © Hannes Kutza

Le suisse Martin Keller et le compétiteur allemand Yannick Flohé ont tous deux enchaîné « Dreamtime » le célèbre 8C bloc de Cresciano. Le projet d’une vie pour l’un, une répétition éclair pour l’autre.

C’est l’un des blocs les plus mythiques du monde. Ouvert le 28 octobre 2000 par le suisse Fred Nicole, il s’agit du premier 8C proposé au monde. Situé dans un énorme dévers à 50°, ce bloc de 21 mouvements est l’un des 8C les plus répétés de la planète. Chaque fort bloqueur a ajouté son nom à ce monstre de gneiss, à l’image de Dave Graham, Chris Sharma, Nalle Hukkataival, Daniel Woods ou encore Adam Ondra. Aujourd’hui, vingt ans après sa première ascension, près d’une trentaine de grimpeurs ont réussi à rétablir au sommet de ce bloc.

Le suisse Martin Keller et l’allemand Yannick Flohé viennent d’ajouter leur nom à cette liste. L’un aura travaillé le bloc pendant 18 ans, quand l’autre aura réalisé une répétition éclair en seulement 4 heures !

En effet, pour Martin Keller, c’est le projet de toute une vie. À l’aube de ses 43 ans, le grimpeur local est enfin parvenu à enchaîner « Dreamtime », après l’avoir essayé la première fois en 2002 !

«Dreamtime», juste un simple bloc à cocher pour certains… LE rêve de toute une vie pour moi.
Je n’aurais jamais pensé en 2002, quand je l’ai touché pour la première fois, que je pourrais enchaîner un jour un bloc comme ça – et je n’aurais jamais pensé que je le ferais juste avant mon 43ème anniversaire.
Un voyage épique de 18 ans pour moi, c’est le tout premier bloc dur que j’ai pu voir de mes propres yeux lors de ma toute première session de bloc en extérieur en 2002.
Notons que le suisse semble particulièrement en forme en cette fin d’année, puisque le mois dernier il enchaînait « Unendliche Gesichte » un 8B+, après avoir passé 16 ans à le travailler !

Puis c’est le choc des générations: le jeune compétiteur allemand de 21 ans, Yannick Flohé, n’aura pas attendu autant de temps avant de réaliser « Dreamtime ». Non, une soirée seulement lui aura suffi pour découvrir ce bloc, comprendre les méthodes, mettre ses premiers essais et finalement l’enchaîner, le tout, en moins de 4 heures de temps !

De retour dans le Tessin, j’ai fait une ascension rapide du classique «Dreamtime» 8C. Peut-être pas le 8C le plus difficile, mais je suis tout de même très heureux de le cocher en une seule session. »

Publié le : 18 décembre 2020 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG# Univers Falaisecroix en falaise

Martin KellerYannick Flohé