Accueil > # Univers compétition > Le retour fracassant de Shauna Coxsey sur la Coupe du Monde de Meiringen !

Le retour fracassant de Shauna Coxsey sur la Coupe du Monde de Meiringen !

La première coupe du monde de bloc 2017 touche à sa fin. Les finales s’achèvent dans une ambiance de feu, à Meiringen. Le public avait inondé la salle le temps d’une soirée, pour donner de la voix, et encourager les six finalistes hommes et femmes de cette première échéance internationale.

Retour sur cette folle soirée !

La Queen de l’escalade de retour, plus forte que jamais !

Incroyable ! Bluffante ! Waow ! Impressionnante ! Mutante ! La liste des qualificatifs pour décrire Shauna Coxsey est encore longue. Chacun emploie le terme qu’il préfère, mais le sens reste le même. La britannique est la meilleure bloqueuse du monde !

Afin d’être pleinement conscient de la performance de Shauna ce soir, un petit flash back s’impose. Août 2016, coupe du monde de Munich. Shauna Coxsey, qui remporte tout cette année là, monte une nouvelle fois sur la plus haute marche du podium. Mais cette fois-ci, ce n’est pas sans conséquence… En effet, quelques minutes plus tôt, cette dernière se blessait à l’épaule dans l’un des blocs de finale. Le verdict est sans appel, l’opération est obligatoire pour la championne anglaise.
Shauna donc doit mettre une croix sur l’objectif principal de sa saison, les Championnats du Monde de Paris. Elle se fait opérer, puis suivent de longues semaines de repos, puis de réathlétisations. Bien entourée, la grimpeuse ne précipite pas les choses. Son envie de grimper est plus forte que jamais, mais même sur les premiers Opens Internationaux, la britannique préfère passer son tour, afin de se préparer pleinement pour la saison qui arrive.

Et aujourd’hui, l’on comprend mieux pourquoi ! Relâchée, relaxée, elle grimpe ce soir avec une facilité déconcertante. Heureusement que les autres finalistes étaient là pour nous rappeler la complexité des blocs. Car les résultats parlent d’eux-mêmes: sur ces finales, Shauna est la seule grimpeuse à enchaîner tous les blocs du circuit, remportant la victoire haut la main. Sa plus proche concurrente ce soir, Katharina Saurwein, n’empochera que deux blocs sur les quatre !

Un retour fracassant donc pour la Queen. Son aisance dans les blocs est impressionnante. Les passages durs ne semblent pas l’atteindre. Surtout que pour ces finales, toutes les capacités des grimpeuses étaient requises: de la souplesse, de la force, de la coordination, du serrage de prise, de l’équilibre… Il n’y a pas à dire, Shauna a été la plus complète ce soir ! On se souviendra notamment de ce deuxième bloc ultra-physique que la plupart des grimpeuses ne parviendront pas à sortir… Jusqu’à ce que Shauna l’enchaîne à vue !

C’est finalement la japonaise Miho Nonaka qui complète ce premier podium de l’année, en validant un bloc en deux essais.

Janja Garnbret terminera 6ème de ces finales (son pire résultat en coupe du monde). Et même si la slovène ne topera aucun bloc ce soir, elle semblait à rien de tous les enchaîner !

Mais que mangent les japonais au petit déjeuner ?!

Chez les hommes, on savait les japonais très en forme ce week-end. Nos interrogations se confirment, les trois grimpeurs originaires du Japon occupant les quatre premières places du classement final !

Et les blocs proposés par les ouvreurs relevaient du très très haut-niveau dans le circuit masculin ! Seulement quatre tops sur vingt quatre possibles.

Et pour gagner cette première coupe du monde, il fallait enchaîner l’un des blocs à vue. Kokoro Fujii sera le seul grimpeur à réaliser une telle performance, enchaînant le troisième bloc, sur grosses pinces, à vue. Et de quelle façon ?! Il s’agit de l’une des ascensions les plus rapides d’un bloc de finale de toute l’histoire des compétitions: tenez-vous bien, le japonais mettra seulement 18 secondes entre le bip annonçant le décompte des 4 minutes et sa main, accrochée à la prise finale ! 

Avec cette ascension éclair, Kokoro remporte la troisième coupe du monde de bloc de sa carrière. 

Il devance un autre habitué des podiums: le russe Alexey Rubstov sera le deuxième grimpeur à enchaîner ce troisième bloc, en un essai supplémentaire que le grand vainqueur du week-end.

La troisième place revient finalement à un autre japonais. Pour sa première finale en coupe du monde, Keita Watabe reçoit la médaille de bronze, étant l’unique homme à venir à bout de la dalle tout en équilibre du deuxième bloc.

Les résultats complets des finales:

 

Les podiums de l’étape:

1 – Shauna Coxsey – Kokoro Fujii
2- Katharina Saurwein – Alexey Rubstov
3- Miho Nonaka – Keita Watabe

 

La prochaine coupe du monde aura lieu à l’autre bout du globe, à Chongqing, en Chine, dans deux semaines.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*