Le contenu

La saison des compétitions internationales prête à repartir !

Après deux mois de consultation avec un certain nombre d’experts et de parties prenantes, la fédération internationale d’escalade a publié aujourd’hui les travaux d’un groupe de travail s’étant formé pendant la crise du COVID-19.
Il s’agit d’une annexe aux règles actuelles des compétitions internationales, prenant en considération les nouvelles mesures sanitaires à appliquer.

Le document comprend donc des lignes directrices et des règles à suivre lors des prochaines compétitions. Toute personne admise dans la zone de compétition doit être au courant du protocole mis à jour afin de garantir la sécurité de tous pendant les événements internationaux.

S’appuyant sur les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé et les outils d’évaluation des risques, le document identifie les mesures spécifiques à adopter pendant les compétitions d’escalade: hygiène, éloignement social et utilisation d’appareils de protection individuelle, à chaque étape de l’événement et dans toutes les zones de compétition.

Voici quelques-unes des nouvelles règles:

  • Afin de garantir l’éloignement social, aucune vidéo de démonstration ne sera proposée dans la zone d’isolement. Les vidéos de démonstration seront publiées sur une chaîne YouTube réservée, la veille de la compétition, à 12h00 heure locale.
  • Afin de garantir la même durée dans la zone d’échauffement à tous les compétiteurs, les premiers athlètes à grimper seront autorisés, 45 minutes avant leur heure de passage supposée, à se rendre dans la zone d’échauffement. Les athlètes suivants seront autorisés toutes les 5 minutes. Les zones d’isolement, d’attente et d’échauffement doivent être surveillées par les juges de l’IFSC.
  • Pour empêcher quiconque d’entrer en contact avec la sueur de quelqu’un d’autre dans la zone d’échauffement, chaque athlète doit avoir sa serviette de plage personnelle à mettre sur le tapis et/ou sa chaise.
  • Les athlètes doivent porter un masque dans la zone d’isolement, la zone d’attente et généralement lorsque les mesures de distanciation sociale ne peuvent pas être appliquées. Pendant le temps d’observation, tous les athlètes et officiels doivent porter leur masque.
  • Le médecin de compétition doit tester tous les athlètes et les membres de l’équipe enregistrés avant qu’ils ne soient autorisés à entrer dans la zone d’isolement ou la zone d’attente: en cas de température corporelle (vérifiée avec un thermomètre sans contact)> 37,5 ° C ou en cas de symptômes (par exemple toux, essoufflement, perte de goût ou d’odorat, mal de gorge, froid, membres douloureux), les membres de l’équipe ne seront pas autorisés à entrer.
  • Pour les compétitions de difficulté, chaque athlète grimpera à l’aide de sa corde personnelle, idéalement fournie par sa fédération nationale. Les assureurs doivent porter un masque et après chaque passage, le dispositif d’assurage sera nettoyé avec de l’alcool ou un désinfectant.
  • Pour les compétitions de bloc, l’organisateur de l’événement doit fournir des distributeurs de gel à base d’alcool dans l’aire de repos, à utiliser avant et après chaque bloc. Aucun brosseur ne sera autorisé: les athlètes doivent brosser seuls les prises du bloc.
  • Pour les compétitions de vitesse, le mousqueton de l’enrouleur automatique sera nettoyé après chaque passage.
  • Aucune poignée de main, aucun câlin, aucun baiser d’athlètes ou de lauréats ne sera autorisé.

D’après les dernières informations dont nous disposons, il semblerait que les Coupes du Monde de Chamonix et Briançon se dérouleront bel et bien cet été, entre le 15 et le 23 août. Les dates définitives devraient être précisées cette semaine.

Affaire à suivre !

Publié le : 08 juin 2020 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG# Univers compétitionCoupes du monde