Le contenu

Julia Chanourdie à 2 points de la médaille d’or du TQO !

Après un spectacle décevant hier, les finales femmes ont redressé la barre aujourd’hui: une épreuve de vitesse avec plusieurs grimpeuses qui se tiennent, une épreuve de bloc très bien ouverte où ça grimpait vraiment sans pour autant laisser toutes les grimpeuses toper, et une épreuve de difficulté à suspens jusqu’à la dernière grimpeuse !

En vitesse, Kyra Condie pas loin d’aller chercher la spécialiste Iuliia Kaplina

À l’instar des hommes hier, 8 femmes étaient au départ de cette première épreuve de vitesse, et  les grimpeuses ont toutes joué le jeu du temps, avec de beaux scores pour des non spécialistes. D’ailleurs pour l’occasion, si Julia Chanourdie s’arrête en demi finale face à la championne Russe Iuliia Kaplina, elle défendra sa place sur le podium de l’épreuve (3ème) en s’imposant dans son duel face à Futaba Ito. Pour l’anecdote la française profite de ce run pour établir un nouveau record personnel, avec un nouveau temps référence sous les 9 secondes: 8,94s.

Pour la finale, la Russe affrontait l’américaine Kyra Condie, spécialiste du bloc, mais autant vous dire que Iuliia Kaplina n’a pas eu le droit à l’erreur, talonnée tout au long de la voie par Kyra.

Si comme hier pour les hommes, pas mal de grimpeuses en finale sont d’ores et déjà qualifiées pour les JO, ce n’est pas le cas pour les 2 slovènes présentes aujourd’hui: Lucka Rakovec et Mia Krampl. En efffet, Janja Garnbret étant d’ores et déjà qualifiée pour les jeux, il ne reste plus qu’une place à prendre pour les grimpeuses Slovènes, et le combat s’annonce rude puisque suite à cette épreuve de vitesse, Lucka termine 6ème, devant Mia 7ème…

Les japonaises s’imposent, Lucka Rakovec prend le large pour son ticket aux jeux

Au programme, 3 blocs, 3 styles différents, et surtout de très bonnes ouvertures qui permettent aux grimpeuses de s’exprimer, et pour le spectacle, rien de mieux!

Sans surprise, les 2 japonaises trustent les 2 premières places de cette épreuve en sortant les 3 blocs proposés, mais à l’avantage de Futaba Ito qui n’aura eu besoin que de 5 petits essais pour toper les 3 problèmes. Sa compatriote Ai Mori aura utilisé 6 essais, et enfin, Lucka Rakovec qui sort également les 3 blocs aura eu besoin de 11 essais ce qui lui permet de se classer 3ème et donc de devancer Mia Krampl qui se classe 7ème du bloc avec une seule zone validée.

Julia Chanourdie sort le bloc 2 à-vue

Concernant Julia Chanourdie, déception pour le premier bloc qu’elle tope une seconde après le bip final! Seule la zone lui sera donc comptabilisée. Elle topera le bloc 2 à vue, et ne bougera pas beaucoup dans le dernier bloc. Elle se classe donc 5ème de cette épreuve de bloc.

Notons la contre performance de la bloqueuse américaine Kyra Condie qui passe à côté. Avec un seul bloc au compteur elle se classe 6ème.

À l’issue du bloc, tout reste encore ouvert avant d’entamer la difficulté… et Julia Chanourdie peut encore faire la différence en difficulté…

Mia Krampl renverse la tendance en difficulté !!

Les premières grimpeuses s’élancent, et on se rend compte que ça monte haut, avec un gros crux dans le dernier tiers de la voie qui laisse beaucoup de grimpeuses sur le carreau.

Mais à ce petit jeu là, c’est la slovène Mia Krampl qui prend la pôle position tandis que Lucka Rakovec, son adversaire du jour, se classe 3ème de la diff. Jusqu’à la dernière grimpeuse, le stress était immense pour les 2 grimpeuses slovènes, puisque tout dépendait du score des autres grimpeuses… Explications: après le bloc et la vitesse, Mia cumule 7 X 7 = 49 points. Avec une première place en difficulté, elle reste donc à 49 points. Il suffirait qu’une grimpeuse fasse une meilleure prestation pour que son score soit multiplié par 2 (98 points) ou plus … Concernant Lucka, après le bloc et la vitesse, elle est devant Mia avec un total de 3 x 6 = 18 points. Avec une 3ème place en difficulté elle passe à 54 points. En imaginant qu’une autre grimpeuse passe devant les 2 slovènes sur la voie de diff, Lucka passerait à un score de 3 x 6 x 4 = 72 points, tandis que Mia, nous l’avons vu passerait à 96 points !!! Un peu compliqué, mais beaucoup de suspens jusqu’au bout, suspens qui tournera au profit de Mia puisqu’aucune grimpeuse ne fera mieux qu’elle sur la voie de difficulté.

Et la très bonne nouvelle nous vient de Julia Chanourdie qui se classe 2ème de la difficulté, et 2ème du classement général du TQO, à 2 petits points de la japonaise Futuba Ito! Good Job!

Vous l’aurez compris, le suspens aura été haletant jusqu’à la dernière seconde, et ce TQO se termine en beauté avec du beau spectacle, une belle ambiance, et une superbe médaille d’argent pour Julia Chanourdie!

Les résultats du général

Publié le : 01 décembre 2019 par Charles Loury vues

# Actualités PG# Live# Univers compétition

tqo 2019