Le contenu

Anak Verhoeven enchaîne son deuxième 9a+ !

Anak Verhoeven vient de signer la première ascension féminine de « Joe Mama » à Oliana en Espagne, juste avant la fin de son trip. Après un travail d’une dizaine d’essais, elle parvient à enchaîner son deuxième 9a+, après « Sweet Neuf » dont elle avait signé la première ascension en septembre 2017.

Puis, la jeune belge se blessait au coude, ce qui la pénalisait pour les saisons de Coupes du Monde en 2018 et 2019. La jeune femme de 23 ans avoue ne pas être encore 100% guérie, c’est dire son potentiel.

  • Voici son commentaire sur l’enchaînement de « Joe Mama », qui s’est joué à coup de petits détails:

Je suis venue à Oliana sans avoir une voie précise en tête que je voulais essayer. En arrivant sur place, j’ai pris une décision rapide: ça serait « Joe Mama ».

Un long processus de travail de la voie a alors commencé: trouver la version exacte qui me convenait. Accepter les températures chaudes et le rocher humide. Traiter la peau douloureuse et prendre des jours de repos supplémentaires. Je me suis vite sentie comme chez moi dans cette voie, mais ce n’était pas encore acquis !
Il n’y a pratiquement pas d’endroits où se détendre ou reprendre son souffle. Le crux est intense, sur des petites prises, suivi par des mouvements de gainage et d’endurance. Un vrai projet… Mais abandonner ne me semblait pas être la bonne option.

Ma première tentative depuis le bas est arrivée et je suis tombée très haut, dans le crux.
Deux tentatives plus tard, j’ai opté pour un changement de méthode qui a fonctionné: j’ai passé le crux peu de temps après.
Mais ensuite, j’ai recommencé à tomber dans le crux. Et encore. Et encore. Je me sentais tout simplement bloquée à chaque fois que j’atteignais cet endroit, je ne pouvais plus bouger mon corps.
Il était donc temps de changer de méthode une nouvelle fois. Un seul mouvement de pied supplémentaire a fait la différence et j’étais prête à continuer !
Mais… la fin du voyage approchait. Il ne me restait plus que 2 jours d’escalade. Et je me sentais si près de l’enchaîner…

Une autre tentative. J’ai passé le crux cette fois, avec ma nouvelle méthode du pied, mais je suis tombée quelques mouvement plus loin, sur un mouvement dynamique. Nooon… Encore une fois, je devais chercher un autre détail qui devait être changé. Et je l’ai trouvé.

Ma 10ème tentative depuis le bas et la dernière de cette journée. Je me suis strapé un doigt qui saignait. Je me sentais plus fatiguée qu’avant. Mais j’étais déterminée à me battre. J’ai passé le crux et le mouvement dynamique aussi. Un seul mouvement risqué m’attendait, juste en dessous de la chaîne, mais je ne voulais pas lâcher. Et je l’ai réussi ! Quel sentiment de clipper ce relais !!!

La majeure partie de ce trip a été consacrée à « Joe Mama », mais au cours d’une journée de repos dans mon projet, j’ai également enchaîné à vue « Gorilas en la Niebla » 8b+, un beau et long classique d’Oliana.

Publié le : 07 novembre 2019 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG# Univers Falaisecroix en falaise

anak verhoeven