Le contenu

Une journée avec Anouck Jaubert

Grande Voix, le support d’information long format de la Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade, s’est intéressé au quotidien d’une sportive de l’équipe de France: Anouck Jaubert, n°1 mondial en escalade de vitesse. Immersion au coeur de l’une de ses journées types.

En tête du classement mondial de sa discipline depuis deux ans, Anouck Jaubert cumule, à 25 ans, 14 victoires en Coupe du monde. La jeune femme a décidé depuis l’année dernière de se lancer dans l’aventure de la qualification à l’épreuve olympique : le combiné. Difficulté et bloc font désormais partie de sa planification. Plongée dans le quotidien d’une des grimpeuses les plus rapides du monde, qui sera peut-être bientôt une athlète olympique ?

7h30, le réveil sonne, Anouck Jaubert ne bouge pas. Seul un œil s’entre-ouvre. « Je n’ai jamais trop été du matin,confie la jeune femme. Il y a des jours où j’attends encore une demi-heure après la sonnerie du réveil avant de me lever. Mais aujourd’hui, nous sommes en stage, c’est un peu exceptionnel. De savoir que j’ai plein de partenaires d’entraînement et un nouveau circuit de blocs à tester, c’est très motivant. »

Le petit déjeuner, fromage blanc/céréales, est vite avalé pour revêtir la tenue de l’équipe de France, de rigueur. Au pôle, les entraînements commencent d’habitude à 9h30 mais, aujourd’hui, le rendez-vous est fixé à 9h pour le début du circuit de bloc : une simulation de qualifications type « coupe du monde ». Anouck Jaubert décolle de son appartement, situé dans le centre-ville de Grenoble. Une petite trentaine de minutes de route qu’elle connait aujourd’hui par cœur. « Ça fait dix ans que je m’entraîne ici. J’y vais presque tous les jours à raison de 2 à 3 séances quotidiennes. C’est un peu comme si j’allais au boulot. »

Publié le : 14 mai 2019 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG

anouck jaubertgrande voix