Le contenu

Quand deux russes partent en quête de l’enchaînement du bloc le plus dur du monde !

C’est l’objectif de ma saison 2019, enchaîner « Burden of Dreams »

Le ton est donné ! Il y a quelques jours, les russes Vadim Timonov et Rustam Gelmanov ont voyagé jusqu’en Finlande, spécialement pour se rendre au pied de « Burden of Dreams », le bloc le plus dur du monde, cotant 9A.

Le soir du 23 octobre 2016, Nalle Hukkataival venait à bout du « Lappnor Project », qu’il baptisera plus tard « Burden of Dreams ». Après plus de 4000 essais selon ses dires, il parvenait enfin à enchaîner ce bloc de six mouvements, composé de mouvements très intenses sur arqués, dans un panneau à 45°. Il proposait pour la première fois de l’Histoire 9A.

Daniel Woods, Dave Graham, Jimmy Webb étaient venus s’y frotter à l’époque où Nalle travaillait encore le bloc. Tous avaient confirmé le caractère extrême et inédit de la ligne. Plus récemment, c’est le japonais Ryohei Kameyama, ayant signé la deuxième ascension de No Kpote Only à Bleau, qui était allé jusqu’en Finlande pour travailler « Burden of Dreams ». Le jeune nippon avait réussi à enchaîner la fin du bloc en partant du troisième mouvement.

© Léo Zhukov

Il y a une dizaine de jours, c’était au tour de Vadim Timonov et Rustam Gelmanov de prendre possession du bloc et de se confronter à ses extrêmes arqués. Bilan : les deux russes bougent bien dans le bloc. Il faut dire que le style leur correspond parfaitement bien : des mouvements très physiques sur des prises aussi petites qu’infâmes !

Nous sommes allés interroger Vadim pour avoir ses impressions sur le bloc :

 Je suis déjà allé dans la forêt de Lappnor en Finlande, mais cette fois, j’ai commencé à travailler le bloc. Je pense que je suis capable de l’enchaîner, mais j’ai besoin de plus de temps pour me consacrer à ce projet. Avec Rustam, nous avons réalisé lors de ce séjour que ce bloc était réalisable pour nous. C’est l’objectif de ma saison 2019, enchaîner « Burden of Dreams ».

Pour cela, je vais spécialement m’entraîner et planifier mes séances spécifiquement pour ce bloc. Dans un premier temps, je prévois de travailler sur les mouvements intrinsèquement, et cet automne, j’essayerai d’enchaîner intégralement le bloc.

© Léo Zhukov

Vadim Timonov est une machine d’entraînement russe. En début d’année, il s’était rendu à Albarracin où en l’espace d’une semaine, il cochait 17 bloc entre le 8A et le 8B+. Sa meilleure performance reste l’enchaînement de « Undersanding » un 8C très physique de Magic Wood. En compétition, le russe de 27 ans s’exprime particulièrement bien. Lors de la deuxième étape de la Coupe du Monde de bloc de la saison, il s’était hissé jusqu’en finale.

Rustam Gelmanov, 32 ans, est l’un des meilleurs grimpeurs russes de tous les temps. Champion du Monde de bloc, il compte également de nombreuses médailles en Coupe du Monde. Il participe à des compétitions depuis 2005. L’an dernier encore, il prenait le départ des manches mondiales de difficulté. Il est l’athlète à compter l’un des palmarès les plus impressionnants, tant sur le rocher qu’en compétition.

Publié le : 29 avril 2019 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG# Univers Falaise

rustam gelmanovVadim Timonov