Le contenu

Nina Arthaud: portrait d’une grimpeuse de retour sur la scène du haut niveau

© Millo Photos Vidéos

Pour ceux qui nous suivent sur les réseaux sociaux, et notamment Insta, vous avez pu constater qu’une nouvelle grimpeuse avait fait son apparition dans la team PG, Nina Arthaud. Pour ceux qui ne la connaissent pas, voici son portrait ci-dessous, avec Nina qui se livre au jeu des questions-réponses. 


Salut Nina, peux-tu te présenter à nos lecteurs ?
Je m’appelle Nina, j’ai 18 ans, je suis lycéenne et membre du pôle France de Voiron. J’ai pratiqué le ski Alpin en compétition avant de me dédier entièrement à l’escalade.

Tu es de retour sur la scène grimpante après une longue blessure, raconte nous…

Je démarrais la saison 2017 avec pleins de nouveaux projets et d’envies dans la tête mais en janvier, je me suis blessée au genou : rupture du ligament croisé antérieur. Cette blessure m’a un peu coupé les ailes… cela a évidemment été difficile à accepter au début, il a fallu rapidement relativiser. Je me suis faite opérer dans les plus brefs délais et je me suis entraînée aussi dur que j’ai pu tant au niveau de ma rééducation qui a occupé une grande part de mon année 2017 (j’ai passé 1 mois en centre de rééducation) qu’à l’entraînement. En effet je me suis amusée à grimper sur une jambe durant de nombreuses séances. J’ai été très bien entourée par les entraîneurs, l’équipe médicale qui s’est occupée de moi et le préparateur physique de TSF : Mathieu Carpentier. Je me suis vraiment sentie soutenue et cela a été très important durant ma convalescence. Je les remercie vivement. Cette blessure m’a mise hors-jeux durant une saison entière et n’a fait que grandir ma hargne et mon envie d’être de retour sur le mur et en compétition. Lorsque j’ai pu reprendre l’année suivante, j’avais tout le temps envie de grimper, je n’en avais jamais assez… En fait je crois que cet arrêt a confirmé à quel point je suis accro à l’escalade et à quel point je suis passionnée. J’ai profité de chaque entraînement à fond et j’ai pu réaliser une belle saison 2018.

Nina sur le podium des championnats du monde jeunes à Moscou en 2018

Où et comment t’entraînes-tu cette année ?

Cette année je m’entraîne au pôle France de Voiron avec comme coach Mike Fuselier. Je participe également aux stages équipe de France et aux stages Team Kyou dans divers endroits.

Quels sont tes objectifs et projets en compétition ?

Mes objectifs en compétition sont d’aller en haut de toutes les voies.

En Falaise ?

J’ai prévu d’aller beaucoup plus en falaise cette année dans des endroits qui m’ont toujours fait rêver ! D’aller jouer dans du 8b, 8c… mais surtout dans des belles lignes: donner mon maximum bien loin du sol me rend heureuse.

 Ton avis sur les JO ?

Je suis contente que l’escalade soit entrée au JO. Je pense que cela va vraiment faire évoluer l’escalade et j’espère qu’à l’avenir les disciplines vont pouvoir être présentées séparément.

Les nouveaux critères de sélections ?

Les critères de sélections ont beaucoup changé cette année car nous sommes dans une année de sélection olympique. Les critères sont ce qu’ils sont, c’est au grimpeur de s’adapter pour obtenir ce qu’il veut.

Et pour ta part, tu ne te lances pas dans un projet olympique?

Pour l’instant je préfère ne pas trop m’éparpiller et rester concentrée sur mes objectifs en difficulté. Par la suite, pourquoi pas…

Rappelle nous tes meilleurs résultats en compétition et perfs en falaise ?

Après avoir terminé au pied du podium en Chine lors de mes premiers championnats du monde jeune en 2016, j’ai décroché la médaille de bronze au championnat du Monde jeune de difficulté à Moscou cette année. J’ai également terminé 17ème à ma première coupe du Monde senior à Chamonix, une belle expérience!

En falaise j’ai réalisé des 8a à vu et plusieurs voies dans le 8a+ mais je n’ai jamais vraiment eu l’occasion de travailler une voie. J’espère bientôt!

Si je te dis Janja Garnbret tu me dis ?

Extraterrestre ? Et une grande source d’inspiration !

Un dernier mot pour conclure ?

Je suis très contente de rejoindre la Team PlanetGrimpe pour cette nouvelle année!
Et bien sûr un grand merci à mes proches, mes entraîneurs et mes sponsors pour le soutien qu’ils m’apportent.

Publié le : 13 janvier 2019 par Charles Loury vues

# Actualités PGinterviews et portraits

nina arthaudteam PG