Le contenu

Seb Bouin équipe une Méga Line en Turquie : « Lily’s eye »

© Sam Bié

Notre falaisiste français Seb Bouin revient de son trip en Turquie avec son objectif rempli: l’équipement d’une Méga Line dans un nouveau secteur accompagné de sa maman…! Voici ci-dessous son récit

Le but de mon trip en Turquie était d’équiper et de grimper LA méga ligne d’un nouveau secteur avec ma mère.
Et c’est finalement chose faite !!!
La première fois que j’ai entendu parlé de cette ligne, c’était Adrien Boulon qui m’avait parlé de lignes futuristes en Turquie. Lorsqu’il m’avait montré une photo de celles-ci, j’ai tout de suite été emballé pour équiper et grimper là bas.
J’ai équipé cette voie lors de ces derniers jours avec ma madre. Et je l’ai enfin enchaîné !
La falaise ressemble à une oeil géant.
Le nom de cette voie est « Lily’s eye » en hommage à ma grand mère Lily qui gardera toujours un œil sur nous.
Cette ligne est incroyable pour plusieurs raisons. Tout d’abord c’est une méga voie pleine de colonnettes et stalactites, d’une longueur de 80 mètres. La configuration de celle-ci est spéciale, on dirait une ligne parfaite.

Il y a trois différentes parties dans la voie. La première n’est « pas trop dévers » et remonte une belle colo bleue. Ensuite il y a LA partie sur stalactites qui traverse toute la falaise dans un méga devers. Et pour finir il y a la section finale de 20 mètres qui fait monter la difficulté en rési sur des pinces plates.

Equiper cette voie fût une bonne mission. Tout est tellement immense dans ce secteur, qu’au final tout prend beaucoup de temps. Rien que pour faire le tour de la falaise, cela nous a pris une éternité. Ce secteur est entouré d’autres falaise, ce qui rend l’accès au sommet compliqué. Heureusement que Adrien Boulon était là pour repérer un accès.

L’équipement en soit était aussi assez long car la voie est gigantesque. Mais c’est plaisant une fois terminé.

A propos de la cotation j’espérais avant de venir que j’allais tomber sur un parfait 9b. C’est finalement un peu plus facile. Ce n’est absolument pas grave car j’ai passé de supers moments à équiper cette voie avec ma mère. Et je crois que c’est ce processus qui est le plus intéressant à mes yeux. Donc la cotation n’est finalement plus si importante.

Elle devrait tourner aux alentours de 8c+. C’est un tel bijoux que j’espère que d’autres viendront l’essayer.

Pendant ce voyage j’ai aussi grimpé dans le fameux secteur Canbaba. J’alternais grimpe et équipement les jours de repos.

Donc j’ai aussi eu le temps d’essayer un super projet de Klemen Becan « Out of Energy ». Au début je ne pensais pas cette voie très dure. Puis finalement en y mettant quelques sessions, je me suis rendu compte que ça n’allait pas faire comme ça.

J’étais super motivé pour essayer d’enchaîner cette voie, mais je n’ai pas réussi à la faire avant la fin du voyage. Je me suis concentré sur mon projet d’équipement, de plus la météo n’a pas été clémente sur la fin du voyage… Qu’à cela ne tienne, j’ai aussi équipé une extension droite à ce projet de Klemen afin d’avoir de quoi bosser lors de mon prochain séjour ici (9a+?).

Il y a une super bonne émulation ici à Datça pour équiper ce nouveau secteur du « Cyclope ». Un gros remerciement à tout ceux qui ont permis de développer ce bijou: Zorbey Aktuyun, Adrien Boulon, Ivan Muscat, William Barchelo, Jose Miguel Parada Ortega, Francois Poncet, Etienne Paireau, Antoine Moineville Guide .

Un gros remerciement à mon partenaire Black Diamond sans qui ce projet n’aurait pas vue le jour.

Publié le : 15 décembre 2018 par Charles Loury vues

# Actualités PG# Univers Falaise

seb bouin