Le contenu

« Il s’agit de la voie la plus dure que j’ai pu réaliser » – Iker Pou

Iker Pou fait parti de ces grimpeurs acharnés qui vivent pour l’escalade. Du haut de ses 41 ans, il continue de repousser ses limites et vient de libérer son projet extrême à Margalef, « Artaburu », dans un énorme dévers! Pour la cotation, Iker ne se prononce pas, mais nous fait savoir qu’il s’agit de la voie la plus dure qu’il ait réalisé. Avec déjà quatre 9a+ et huit 9a à son actif (dont le célébrissime « Action directe »), on pourrait facilement imaginer une cotation proche du 9b pour cette nouvelle coche, d’autant que lorsqu’on connaît un peu le grimpeur, ce n’est pas le genre à surcoter…

Mais restons prudents, et attendons les prochains répétiteurs qui permettront d’ajuster plus finement la cotation.

J’avais un rêve, et finalement il s’est réalisé! Je n’arrive toujours pas à y croire! C’est le plus gros combat physique et mental auquel je me suis confronté en escalade, la voie la plus dure que j’ai pu réaliser dans ma carrière.

Publié le : 21 décembre 2018 par Charles Loury vues

# Actualités PG# Univers Falaisecroix en falaise

Iker Poumargalef