Le contenu

Edenwall, une nouvelle salle à Macon

- Le 29 novembre 2018 -

Edenwall a donc ouvert ses portes sur la commune de Charnay-lès-Mâcon. Un projet fou, un projet humain, un projet décalé, chacun livrera ses conclusions pour définir cette salle magnifique perdue au milieu du triangle des Bermudes: la Bourgogne.

Nous l’avons visitée et avons rencontré Micka qui nous livre les coulisses du projet Edenwall. De quoi réveiller des envies chez tous ceux qui broient du noir à l’idée de ne pas habiter dans une très grande ville.

– Climbing Crew, ReadyToGrimpe, EdenWall… ça bouge dans le Mâconnais ?

En fait, tout vient plus ou moins des mêmes personnes… Nous avons créé au départ le Climbing Crew en 2014… Le but était d’avoir une asso ouverte à tous les grimpeurs, FFME ou FFCAM ou sans licence, afin de proposer des sorties grimpe et d’organiser des manifestations mêlant sport et culture (on vient au départ du milieu du spectacle). Rapidement, nous nous sommes aussi intéressés à l’équipement de falaise et avons équipé la falaise de la Grisiére à Mâcon en conventionnement direct entre le Climbing Crew et la commune (pas de convention FFME). Par la suite, afin de répondre à une demande croissante, nous avons créé une seconde structure, un club FFME cette fois: ReadyToGrimpe.

L’objectif n’est pas la lucrativité mais bien le développement de notre sport sur le territoire.

Nous avons choisi de travailler sur une structure dissociée afin de pouvoir sereinement continuer nos activités « hors cadre ». Le club ReadyToGrimpe est donc cette année sur sa deuxième saison. Nous avons l’an passé formé nos initiateurs, juges et gestionnaires EPI, et cette année, nous venons d’embaucher un BE pour développer un pôle compétition et nous avons ouvert l’école d’escalade…

Mais pour autant, pour grimper un peu en bloc ou dans des horaires plus libres, il nous fallait toujours parcourir au minimum 1h de route pour aller à Lyon ou à Dijon… ou alors se retrouver sur mon pan perso (bien mais limité)… Nous avons donc décidé de créer une SARL et de monter une salle de bloc privée mais en conservant notre éthique associative! Essentiel a nos yeux… Et donc, voici Edenwall, qui a ouvert ses portes en août… Nous accueillons les championnats de France jeunes de bloc en février. Le club ReadyToGrimpe y a son QG et développe son école d’escalade sur place… C’est pour cette raison que Edenwall ne fait pas d’encadrement mais laisse le club exercer sur ce terrain… Tu l’auras compris, l’objectif n’est pas la lucrativité mais bien le développement de notre sport sur le territoire.

 

– Equipement de falaise, spectacle, slackline, topo… beaucoup de travail basé sur un modèle associatif. C’est une volonté ? Un état d’esprit ? Est-ce que l’isolement crée du lien ?

Oui, c’est une vraie volonté de travailler au maximum sur un modèle associatif… Même sur Edenwall, nous souhaitions au départ rester sur ce modèle mais les réalités économiques nous ont forcés à nous rabattre sur un schéma commercial… pour l’instant du moins! L’idée est de basculer en SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) dans l’année prochaine si possible…

Nous ne faisons et ne développons pas nos activités dans un but lucratif. Pour ma part, j’ai débuté dans l’associatif il y a près de 30 ans sur une emission de radio et je n’ai pas quitté ce milieu ou perdu ses valeurs depuis… Notre objectif reste seulement de développer la grimpe dans notre secteur et de dynamiser notre territoire en élargissant la palette: falaise, pratique loisir, compétition, indoor… manifestations festives… topographie…

– Avez-vous été soutenus pour votre projet Edenwall ? La ville ? La Fédé ?

Pour le moment, aucun soutien n’a été « acté » (même si nous avons bon espoir d’obtenir des réponses positives prochainement)… La commune de Charnay-lès Mâcon soutient le club ReadyToGrimpe à diverses occasions et entre autres sur les prochains championnats de France de février. Le fait de s’être monté en SARL complique la mise en place d’aides qu’elles soient au niveau de la Fédération ou des pouvoirs publics… C’est tout a fait logique, ca reste «officiellement » une structure commerciale. Après, nous n’avions pas le choix et la banque ne nous aurait pas suivi sur une structuration associative. L’idée de passer en SCIC dès l’année prochaine est justement basée sur l’envie de revenir à un schéma alternatif, un juste milieu entre associatif et commercial… et qui lèvera bien des barrières quant aux aides extérieurs.

Avec la Fédé, je pense que nous sommes parvenus a démontrer notre éthique et avons pu défendre nos valeurs au-delà de l’étiquette SARL. Nous ne souhaitons pas travailler dans notre coin, mais bien avec la FFME, même si nous conservons nos envies et nos projets indépendants qui ne peuvent rentrer dans le cadre fédéral (l’objet même du Climbing Crew).

– Les nouvelles salles d’escalade sont souvent associées à un nouveau type d’espace de fitness. On ne ressent pas cet aspect chez vous. C’est une volonté ?

L’axe le plus fort que nous défendons sur Edenwall est d’être un lieu de vie, sportif et culturel… Nous avons pensé les espaces ouverts et surtout le plus modulable possible. Nous avons 1200 m2 d’espace extérieur inoccupé, dédié à l’accueil d’autres sports, d’autres clubs, d’autres pratiques… Nous y avons fait le forum des associations de la commune en septembre, du cirque lors de l’inauguration, des concerts acoustiques aux beaux jours…

J’aime l’idée que la salle se remplisse parfois d’un public qui ne s’intéresse pas à l’escalade… et j’aime aussi l’idée que les grimpeurs puissent rester à la salle pour un concert après leur séance de grimpe.

A l’intérieur, l’idée reste la même: nous développons pour le début d’année un espace cabaret avec une scène et une programmation culturelle régulière (tous les 15 jours)… café-théâtre, magie, concert jazz ou punk, danse contemporaine ou hip hop… Nous pouvons y accueillir toutes sortes d’idées nouvelles et c’est bien là l’objet: rester ouvert tant que possible à accueillir les initiatives locales et associatives…

L’idée est aussi d’offrir au club un espace de travail… Ainsi les abonnés d’Edenwall se voient offrir leur licence au club ReadyToGrimpe, qui dans un second temps peut leur proposer des sorties falaises, des créneaux libres, des cours, du prêt de matos… en bref, un accompagnement pour découvrir l’escalade au-delà du « indoor ».

Défendre et mettre en œuvre tout ça nous occupe déjà bien, et il est vrai que nous n’avons pas beaucoup œuvré sur l’espace fitness et musculation… Et tant qu’a investir, nous préférons pour le moment peaufiner l’esthétique du lieu, l’accueil et l’accompagnement…

Un beau projet, porteur de valeurs essentielles qui doit rappeler qu’il ne faut pas tout attendre des autres, du système et que les salles d’escalade ont aussi un avenir hors des très grandes agglomérations. Tout est une question de modèle économique.

Vous retrouverez beaucoup d’infos sur:

Publié le : 29 novembre 2018 par Vincent vues

# Dossiers# Univers SAENouvelles salles

edenwallMaconsalle d'escalade