Le contenu

Adam Ondra enchaîne les plus beaux classiques américains !

Après sa tentative infructueuse d’enchaîner le Salathé Wall à vue sur El Capitan, Adam Ondra s’est reposé durant trois jours, le temps pour lui de quitter la vallée du Yosemite pour rejoindre l’Etat de l’Oregon, au nord-ouest des Etats-Unis.

Pourquoi l’Oregon ? Car c’est là-bas que se situe l’une des falaises les plus mythiques au monde : Smith Rock, berceau de l’escalade sportive américaine. Dans cette région semi-désertique, plongées au cœur du Far West, se trouvent plus de 1800 voies au style old school, très exigeantes et engagées… où le premier point est souvent situé à plus de six mètres de haut.


Je n’ai clairement pas été déçu par cet endroit ! »


Après un échauffement dans Chain Reaction un 7b+ ouvert par Alan Watts en 1983 et réputé pour être l’une des voies les plus photogéniques d’Amérique, Adam Ondra a peaufiné sa préparation dans un autre classique, Side of The Moon.

Sa préparation pour quoi ? Pour l’enchaînement à vue de To bolt or not to be, le premier 8b+ des US, libéré par le français JB Tribout en 1986. Mais malheureusement, ça ne passera pas pour Adam, qui chute dans un passage délicat sur réglettes.

Mais histoire de bien terminer la journée tout de même, il enchaîne Scarface 8b+ et White Wedding 8b+, à vue, une grande première !

A-t-il maintenant prévu de s’attaquer au premier 8c+ d’Amérique, la célèbre Just do It, également ouverte par JB Tribout ? Nous le saurons bientôt…

Publié le : 08 novembre 2018 par Nicolas Mattuzzi 3 041 vues

# Actualités PG# Univers Falaisecroix en falaise

Adam Ondra