Le contenu

Test matos: le sac à corde Patagonia Cragsmith 45L

- Le 10 octobre 2018 -

Grand absent de notre comparatif des sacs à corde au printemps dernier, le modèle Cragsmith de chez Patagonia nous a été confié en test pour notre plus grand plaisir un peu plus tard. Nous avons pris soin de ce sac à corde tout l’été. Même si « prendre soin » n’est pas vraiment l’expression la plus adaptée…

Ne tournons pas autour du pot. Patagonia propose très certainement un des meilleurs sacs à corde qui soit. Je ne dis pas que c’est le meilleur par manque de courage…

Partant de ce principe, l’idée est de voir si cette excellence peut justifier son prix : 180€.

Certainement le meilleur mais sans aucun doute le plus cher.

Nous avons choisi la version 45L car nous préférons avoir la corde dans le sac plutôt que par-dessus. Et puis, nous sommes adeptes du « qui peut le plus peut le moins ».

Esthétiquement, ce Cragsmith est vraiment très sobre dans cette version full black. Mais comme souvent chez Patagonia, cette sobriété affichée dissimule une vraie technicité.

Le sac est presque rigide avec la présence de mousse partout tel un capiton. Une bonne idée qui permet de bien protéger vos affaires surtout si  vous amenez avec vous des biens fragiles. On prend d’ailleurs un peu trop la confiance en manquant de douceur lorsque l’on pose son sac au sol…

Cette rigidité permet à ce sac de se tenir et de garder sa forme, ce qui facilite son chargement et lui permet aussi de tenir debout.

Le chargement s’effectue de deux façons. Une grande ouverture sur le dos permet d’avoir accès à l’intégralité du sac. Et avec 45L disponibles, on peut sortir la pelle !! Si le poids ne vous fait pas peur, vous pouvez emmener les affaires pour une cordée à la journée : une corde de 80m, un jeu de dégaines, deux baudriers, deux paires de chaussons, une bouteille d’eau…

Le sac dispose aussi d’une ouverture sur le dessus. Personnellement, je trouve cette ouverture importante. En effet, une fois le gros du matériel chargé, je ferme mon sac et effectue un tassement des affaires en tapotant le sac au sol. On récupère ainsi un volume non négligeable accessible par cette ouverture. On peut aussi y mettre des affaires que l’on souhaite pouvoir sortir vite, ou à l’inverse, laisser un peu de place pour ranger votre micro-doudoune/sweat quand la marche d’approche a fini de vous réchauffer…

Une grande poche est présente sur le dessus du sac. Cette poche est parfaite. Spacieuse et facile d’accès elle protègera bien vos affaires.

Parlons de l’accessoirisation : le top !! Il ne manque rien !

  • poches extensibles sur les côtés pour mettre une gourde ou un topo
  • poignée de hissage renforcée (c’est du costaud)
  • sangle de poitrine réglable en hauteur (4 positions)
  • sangle de rappel de charge (ô combien importante quand le sac est lourd)
  • une vraie ceinture matelassée avec une petite poche (parfaite pour mettre vos clefs…)
  • possibilité de mettre une poche à eau
  • traitement déperlant

Si vous ajoutez à cela une qualité de portage excellente, vous tomberez d’accord avec nous : ce Cragsmith est une vraie réussite.

Alors certes, ce sac coûte 180 euros mais au regard du prix des sacs à dos dans les autres disciplines, ce n’est pas non plus complètement déraisonnable. Même si, je vous l’accorde, cet argument qui peut induire une course au toujours plus cher a ses limites.

Je préfèrerais conclure que ce sac est ciglé Patagonia et que la marque californienne s’efforce de proposer des produits avec un impact environnemental moindre et durable. Ce sac est d’ailleurs conçu avec une part à 50% de nylon recyclé.

« Nous promouvons des conditions de travail équitables, sûres et respectueuses de l’environnement tout au long de notre chaîne d’approvisionnement. » Patagonia.

Chez Planetgrimpe, on adhère et on ne peut que saluer ce modèle économique. Ce qui ne fait pas de nous les sauveurs de la planète, je vous l’accorde. Et n’en déplaise à quelques « rageux » du commentaire, on peut avoir un smartphone dans la poche et faire un peu attention à ce que l’on achète quand même.

A lire ou relire:

Test matos: 6 sacs d’escalade au banc d’essai.

Publié le : 10 octobre 2018 par Vincent 415 vues

# Dossiers# Univers MatosTest matos

cragsmithPatagoniasac à corde