Le contenu

JO jeunes: Médaille d’or pour l’escalade à Buenos Aires

© IFSC | Eddie Fawke

Le rêve olympique est devenu réalité il y a quelques semaines pour 42 athlètes d’escalade sportive. Ces jeunes sont venus de 25 pays différents aux Jeux Olympiques de la jeunesse de Buenos Aires. Dans les coulisses, le travail d’équipe de l’IFSC (Fédération Internationale d’Escalade Sportive), et du fabricant de murs d’escalade ENTRE-PRISES (EP), a rendu l’aventure possible. En voici le communiqué de presse.

UN SPORT PLÉBISCITÉ PAR LES JEUNES

Loin de ses origines outdoor, l’escalade sportive s’est profondément ancrée dans la culture urbaine et surtout auprès des jeunes.

L’escalade sportive est bien connue des amoureux de la montagne. En effet, ce sport s’est développé au cours des 10 dernières années. Tout d’abord en tant qu’activité citadine avec un nombre croissant de salles d’escalade, dans le monde entier.
ENTRE-PRISES, le fournisseur exclusif de murs d’escalade à Buenos Aires, est également fortement impliqué dans cette tendance puisque l’entreprise est pionnière dans la construction de structures d’escalade depuis plus de 30 ans dans le monde entier et soutient les actions de l’IFSC depuis sa création en 2007.
Des enfants aux jeunes adultes, les grimpeurs en salle pratiquent aujourd’hui l’escalade entre amis et les compétitions d’escalade ont prospéré sous l’impulsion de l’IFSC.
La semaine dernière, six jeunes olympiens ont remporté les premières médailles d’escalade sportive, une victoire historique pour l’escalade sportive et l’apogée de multiples moments mémorables à Buenos Aires.

En escalade et pour la première fois aux Jeux Olympiques, l’équité a été parfaite. En effet, 21 hommes et 21 femmes athlètes sont venus de 25 pays et de 5 continents. Les athlètes modèles Charlotte Durif et Josh Levin ont été les ambassadeurs de l’escalade tout au long de l’événement. Ils ont également participé au 1er forum « Olympism in action ».

“Les tendances et défis modernes communs aux sports olympiques ont été discutés avec des athlètes et des chercheurs du monde entier issus de différents milieux sportifs, et j’ai été ravie d’apporter la perspective de l’escalade sportive en tant que sport jeune, urbain et accessible à tous” déclare Durif.”

IFSC et ENTRE-PRISES, un partenariat historique

Keita Dohi et Sandra Lettner tout en puissance et équilibre en bloc, Vita Lukan et Shuta Tanaka défiant la gravité en difficulté et les finales serrées de Sam Avezou et Laura Lammer en vitesse; aucun de ces moments magiques n’aurait été possible sans les équipes en coulisses, notamment pour les murs d’escalade.

ENTRE-PRISES, partenaire de longue date de l’IFSC, a notamment été sélectionné pour fournir l’ensemble des structures: Bloc, difficulté et vitesse pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse à Buenos Aires. En étroite collaboration avec les ouvreurs, la qualité du design des murs et la fiabilité de leur installation ont été des aspects essentiels au succès des épreuves. Les murs ont immédiatement attiré le regard. En effet, très visibles sur le site olympique du Parc Urbain, ils dominaient les gratte-ciel et les espaces verts environnants.

“Nous sommes fiers d’être un fournisseur officiel de Buenos Aires 2018, d’avoir rendu possibles les performances fantastiques des meilleurs jeunes athlètes d’escalade sportive du monde et d’avoir incarné l’atmosphère urbaine et jeune de ces Jeux Olympiques de la Jeunesse et les valeurs communes de notre sport avec nos murs d’escalade. Le voyage olympique ne s’arrête pas là, et nous sommes ravis de continuer à mettre ensemble plus de 30 ans d’expérience dans l’ascension.” Déclare Eric Surdej, PDG d’ENTRE-PRISES.

UN BEL HÉRITAGE POUR LE DEVELOPPEMENT DE L’ESCALADE

Les premiers murs d’escalade olympiques constitueront une forte base pour le développement de l’escalade sportive en Argentine et en Amérique du Sud. Cela prolongera donc l’héritage des premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse de ce sport au-delà de 2018.

“C’est une médaille d’or pour les athlètes, mais c’est aussi une médaille d’or pour l’escalade sportive et la famille IFSC “, dit Marco Scolaris, Président de l’IFSC. “Nous travaillons depuis longtemps à la réalisation du rêve olympique, et cette fin n’est qu’un début. L’ascension vers Tokyo et une candidature olympique permanente est en cours.”

Publié le : 22 octobre 2018 par Charles Loury vues

# Actualités PG