Le contenu

Jakob Schubert nouveau roi de l’escalade mondiale !

Un magnifique podium 2018 | © Erich Spiess

Deuxième finale hier soir à Innsbruck et deuxième médaille pour le pays hôte de l’événement. Après Jessica Pilz samedi soir, c’est Jakob Schubert qui a enflammé l’Olympic Stadium, en décrochant pour la deuxième fois de sa carrière le titre de Champion du Monde, devant deux grands falaisistes venus s’inviter sur cette compétition: Adam Ondra et Alex Megos.

Jakob Schubert sur le toit du monde !

Comme samedi chez les femmes, ils étaient dix grimpeurs à pouvoir aller chercher le titre de Champion du Monde hier. Dix prétendants pour seulement une place sur la plus haute marche du podium. La bataille s’annonce rude.

Les deux grands favoris de la compétition étaient bien sûr Adam Ondra et Jakob Schubert. Adam, parce que c’est Adam. Capable de gagner un Championnat du Monde sans avoir touché une prise en résine de l’année et parce qu’il était le grand tenant du titre. Jakob Schubert parce qu’il est en tête du classement général des Coupes du Monde de difficulté 2018 et que sa réputation n’est plus à faire depuis toutes ces années passées au plus haut-niveau.

En demi-finale, Adam Ondra se faisait surprendre un peu plus tôt que Jakob Schubert, et s’élançait donc en finale avant lui. Et quelle démonstration d’escalade de la part du tchèque ! Il avale les premiers mouvements de la voie à une allure folle.

Si vite, qu’après seulement 2 minutes de grimpe, il dépassait la verticale limite fixée par le japonais Tomoaki Takata. Et moins de 30 secondes plus tard, il se retrouvait dans la dernière section de la voie, prêt à en finir. Mais le tchèque se précipite, envoie sa main droite trop rapidement et loupe la préhension de quelques centimètres, se retrouvant déséquilibré et pendu dans le baudrier, frustré de ne pas être monté plus haut.

Déception pour Adam Ondra, qui aurait bien voulu enchaîner cette voie de finale | © Léo Zhukov

Après lui, tous les finalistes tombent plus bas. Seul Alex Megos parvient à sortir du dévers mais se fait rattraper par la gravité avant d’atteindre le passage fatidique d’Adam.

Jakob Schubert était donc l’un des seuls à pouvoir battre Adam Ondra. Après la victoire de Jessica Pilz samedi soir, les spectateurs autrichiens étaient prêts à soutenir l’habitant d’Innsbruck. À sa manière, Jakob Schubert dompte le début du tracé. Soutenu par son public, on le sent extrêmement déterminé dans sa grimpe. Et sa puissance physique ne lui fera pas défaut. Il dépasse l’endroit où chutait Alex Megos, pour atteindre le crux qui envoyait Adam au tapis. Jakob fait le choix de monter son pied un peu plus haut, mais lui aussi se fait éjecter du mur. La voie de finale masculine n’aura pas été enchaînée.

Jakob Schubert, rattrapé par la gravité suffisamment haut pour remporter le titre mondial | © Johann Grober

36+. Même score qu’Adam Ondra. Mais plus tôt dans la journée, l’autrichien réalisait une meilleure demi-finale que le tchèque. Une performance qui lui vaudra donc la couronne de Champion du Monde, remportée chez lui, dans sa propre ville. Un titre que Jakob avait déjà raflé à Bercy, en 2012. Depuis, c’est Adam Ondra qui s’était imposé sur tous les autres Championnats du Monde.

Cette nouvelle victoire mondiale vient étoffer le palmarès incroyable de Jakob. Avec 21 victoires en Coupe du Monde et deux titres de Champion du Monde, il est clairement l’un des meilleurs compétiteurs de tous les temps.

J’ai rêvé de cet instant. Grimper devant mon public ce soir a été un moment incroyable. Je ne sais même pas comment je peux vous décrire ce que l’on ressent, c’est une émotion unique.

J’ai ressenti un peu de stress en qualification et en demi-finale, mais bizarrement en finale, j’étais très détendu. Je voulais juste passer un bon moment devant ce public venu très nombreux. La voie avait aussi l’air superbe. Je savais que ça allait être dur, la liste des finalistes était très relevée. Adam est un très fort grimpeur, c’est le meilleur du monde, je n’arrive pas à croire que j’ai réussi à le battre aujourd’hui. »

La salle affichait complet hier soir | © Moritz Liebhaber

2 – 0 pour l’Autriche

Quel incroyable début de Championnat du Monde pour l’équipe autrichienne. Alors que samedi lors des finales féminines, la grande favorite de la compétition était slovène, c’est Jessica Pilz qui s’imposait. Hier, si le favori n’était autre qu’Adam Ondra, c’est finalement Jakob Schubert qui a récupéré le titre de Champion du Monde, pour le plus grand plaisir des milliers de spectateurs venus encourager leur champion.

Avant-hier, la victoire de Jessy était un super moment. Ça m’a enlevé un peu de pression sur les épaules. Je me suis dit que même si je commettais une erreur et que je ne faisais pas un bon résultat, on n’allait pas retenir ma contre-performance, mais plutôt parler de la victoire de Jessica. Ça m’a clairement aidé. »

Et ce doublé autrichien n’est autre que le reflet d’une bonne équipe nationale. Au total, six athlètes autrichiens font partie du top 20 de ces Championnats du Monde, hissant ce pays en tête du classement des nations. Et quand on sait qu’ils se défendent aussi très bien en bloc, on a hâte de voir la suite !

La fougue autrichienne l’a emportée hier soir | © Erich Spiess

La suite du programme:

Lundi 10/09:
Animations sur place

Mardi 11/09:
10h00 – 16h00: Qualification bloc femmes
18h00 – 22h00: Qualification handi-escalade femmes et hommes

Mercredi 12/09:
10h00 – 17h00: Qualification bloc hommes
18h00 – 22h00: Qualification handi-escalade femmes et hommes

Jeudi 13/09:
10h00 – 12h00: Qualification vitesse femmes
14h00 – 17h00: Qualification vitesse hommes
19h00 – 19h50: Finale handi-escalade femmes et hommes
20h00 – 21h00: Finale vitesse femmes et hommes

Vendredi 14/09:
13h00 – 15h15: Demi-finales bloc femmes
15h30 – 16h30: Finale handi-escalade femmes et hommes
19h00 – 21h00: Finale bloc femmes

Samedi 15/09:
13h00 – 15h15: Demi-finales bloc hommes
15h30 – 16h30: Finale handi-escalade femmes et hommes
19h00 – 21h00: Finale bloc hommes

Dimanche 16/09:
11h00 – 14h00: Finale combiné femmes
14h30 – 17h00: Finale combiné hommes

Pour revoir l’intégralité des finales masculines:

Publié le : 10 septembre 2018 par Nicolas Mattuzzi vues

# Live# Univers compétition

Championnat du monde 2018innsbruck 2018