Le contenu

Et le Champion du Monde du combiné est…

Voilà. les Championnats du Monde d’Innsbruck sont maintenant terminés. Après dix jours de compétition, le plus gros événement de l’année s’est achevé par les finales masculines du combiné. Une grande première dans le monde de l’escalade.

Et une nouvelle fois, le local de l’étape Jakob Schubert aura été impérial. En vitesse, comme en bloc ou en difficulté, il nous prouve son incroyable polyvalence à évoluer à la verticale. Derrière lui, Adam Ondra décroche l’argent, devant l’allemand Jan Hojer.

Retour sur les dernières finales de ces Championnats du Monde 2018.

Jan Hojer remporte l’épreuve de vitesse, devant Jakob Schubert

Alors que Tomoa Narasaki était sûrement le grimpeur le plus rapide des six finalistes, il commet un faux départ éliminatoire dès le premier tour des finales. Avec un temps de 9″62, Adam Ondra ne passe pas non plus ce premier round.

Finalement, c’est l’allemand Jan Hojer qui sera le plus rapide, remportant tous ces duels. Déjà lors des qualifications, il battait son record personnel mais aussi le record national, signant un chrono en 7″08. Aujourd’hui, il n’ira pas si vite, mais son run de finale en 7″69 sera suffisant pour battre Jakob Schubert, qui avait réussi à se hisser jusqu’en finale.

Les bloqueurs japonais s’inclinent face à Jakob Schubert et Adam Ondra

En bloc, ce sont finalement les deux moins spécialistes de la discipline qui ont trusté les deux premières places des finales. En effet, Jakob Schubert et Adam Ondra seront les seuls à toper les 4 blocs de l’après-midi.

Le tchèque peut être rassuré. Hier, il repartait de l’Olympiaworld frustré de ces demi-finales. Lui qui remportait le titre de vice champion du Monde à Paris terminait cette année 17ème de l’épreuve.

Le bloc a beaucoup évolué et j’ai encore beaucoup de travail pour rattraper mon retard face aux autres bloqueurs dans le style d’aujourd’hui. Les mouvements sur des volumes pieds à plat et les jetés sont les gestes que je dois améliorer en priorité. Le temps des blocs old-school est révolu et je dois m’adapter. »

Heureusement aujourd’hui, le tchèque a pu s’exprimer à sa juste valeur, enchaînant les 4 blocs en 11 essais. Mais ça ne sera pas suffisant pour s’emparer de la première place de l’épreuve. Jakob Schubert surenchérit en topant l’intégralité du circuit en seulement 8 essais.

L’allemand Jan Hojer, ainsi que les trois autres bloqueurs japonais doivent donc se contenter des quatre dernières places des finales.

Un ultime face-à-face entre Adam Ondra et Jakob Schubert dans la voie de difficulté

C’est donc sur le grand mur de difficulté que le titre de Champion du Monde du combiné allait se jouer. Une dernière voie de finale, tracée spécialement pour l’occasion, afin de départager les six finalistes.

C’est d’abord Adam Ondra qui fait le show, en montant haut, très haut dans la voie. À l’aise tout au long du tracé, il arrive à quelques centimètres du top final. Malheureusement, alors que le tchèque effectuait l’avant-dernier mouvement de la voie, son pied zippe, le renvoyant directement dans son baudrier.

 

Il faut alors attendre le passage de Jakob Schubert pour savoir qui sera le nouveau Champion du Monde. Fatigué par ces dix jours de compétition, l’autrichien n’arrive pas à dépasser la verticale limite fixée par Adam Ondra. Il chute à cinq mouvements du tchèque. Mais ce n’est pas grave Jakob. Car sa prestation suffit à le classer 2ème de l’épreuve de difficulté et ainsi remporter le titre de Champion du Monde de combiné.

Au final, il comptabilise 4 points, n’ayant pas fait pire que deuxième sur l’ensemble des trois disciplines. La vitesse aura donc fait défaut à Adam, qui prend l’argent, après avoir terminé 1er en difficulté, 2ème en bloc mais 5ème en vitesse. Enfin, c’est l’allemand Jan Hojer qui complète le podium.

Les résultats complets des finales:

 


Avec le soutien de Black Diamond

Publié le : 16 septembre 2018 par Nicolas Mattuzzi vues

# Live# Univers compétition

Championnat du monde 2018innsbruck 2018