Le contenu

Championnat du Monde de bloc: résultats des qualifications masculines !

Adam Ondra nous confirme qu'il fait toujours partie des meilleurs bloqueurs du monde | © Johann Großer

Le soleil était au rendez-vous aujourd’hui à Innsbruck. Un soleil qui a réchauffé le fronton extérieur du Kletternzentrum, où les 150 meilleurs bloqueurs du monde se sont affrontés depuis 09h00 ce matin, pour tenter de décrocher l’une des 20 places qualificatives pour les demi-finales.

Jernej Kruder et Tomoa Narasaki au top des qualifications.

Les numéros 1 et 2 mondiaux ont respectivement pris la tête de leur groupe de qualification. Le ton est donné entre Jernej Kruder et Tomoa Narasaki. Après s’être disputé le titre de vainqueur des Coupes du Monde de bloc toute la saison, voilà que le slovène et le japonais semblent de nouveau prêts à en découdre une dernière fois cette année pour la couronne de Champion du Monde.

Dans son groupe Tomoa Narasaki est le seul avec le coréen Jongwon Chon à enchaîner les cinq blocs du circuit. Avantage au japonais au nombre d’essais, puisqu’il lui aura fallu seulement 9 essais pour toper l’intégralité des blocs, contre 16 pour Jongwon.

Dans l’autre groupe, c’est Jernej Kruder qui est aux commandes. S’il ne vient pas à bout du premier bloc, chutant après la prise de zone, il ne fait qu’une bouchée des quatre derniers problèmes de la compétition, qu’il enchaîne soit à vue, soit en deux essais. Pour la petite anecdote, le slovène revient d’une excursion sur le rocher autrichien. Il y a trois jours, il faisait de la falaise, enchaînant un 8c en 4 essais, tandis qu’avant-hier, il peaufinait sa préparation pour l’épreuve d’aujourd’hui en enchaînant un 8B bloc assez vertigineux.

Jernej Kruder en route pour réaliser le doublé Coupe du Monde/Championnat du Monde | © Erich Spiess

Juste derrière lui, c’est le jeune japonais de 19 ans Kai Harada qui impressionne. Double médaillé lors des Championnats du Monde jeunes à Moscou et finaliste de l’épreuve de difficulté la semaine dernière, il est le deuxième grimpeur de son groupe à enchaîner quatre blocs.

Notons que sur les huit japonais qui prenaient le départ de cette compétition, cinq se qualifient pour les demi-finales. Une nouvelle fois, le Japon sera donc la nation la plus représentée samedi.

Micka Mawem et Manu Cornu en demi-finale !

Sourires sur les visages français. Nos deux spécialistes de la discipline Micka Mawem et Manu Cornu se qualifient tous deux pour les demi-finales.

La plus belle prestation nous vient de Micka Mawem, qui prend la 3ème place de son groupe, juste derrière le duo de tête asiatique Tomoa Narasaki/Jongwon Chon. Coup sur coup, il valide les quatre premiers blocs en deux essais. Seul le dernier tracé lui résistera aujourd’hui, mais qu’importe: le premier objectif est rempli, il disputera bien la demi-finale samedi.

Dans l’autre groupe, c’est Manu Cornu qui réalise la meilleure prestation française. Après un début de compétition difficile, où il ne parvient pas au sommet des trois premiers blocs, il se remobilise en fin de compétition et enchaîne les deux derniers tracés, de quoi prendre la 7ème place de son groupe et ainsi repartir avec son billet pour les demi-finales.

Voici ses impressions sur ce premier tour:

C’était un tour pas facile dans lequel il a fallu rester dedans longtemps, parce que je tombe au dernier mouv du premier bloc, avec l’avant dernière prise du deuxième bloc et je n’ai pas réussi à bouger du tout dans le troisième bloc. L’étau commençait donc à se resserrer… Mais j’ai réussi à rester dedans jusqu’au bout. Les blocs 4 et 5 me convenaient mieux.
J’ai fait quelques erreurs dans ma grimpe dans le début du circuit. Des erreurs qui doivent me rappeler tout ce que je dois mettre en place pour la demi-finale de samedi. Car l’essentiel est fait: je gagne mon ticket pour les demis avec cette 7ème place.

Détermine, Micka Mawem n’a rien lâché aujourd’hui et prend la 3ème place des qualifications | © Erich Spiess

Sam Avezou, qui participait à ces Championnats du Monde seniors grâce à son titre mondial obtenu chez les cadets, n’aura pas démérité. Il termine 17ème de son groupe avec 1 bloc et 2 zones à son actif.

Enfin Bassa Mawem était le quatrième français à prendre le départ des qualifications. Sa dernière (et seule) compétition internationale de bloc en date remonte à plus de dix ans, lors d’une Coupe du Monde de bloc qui avait lieu en Italie, où il prenait la 35ème place. Aujourd’hui, Bassa signait son grand retour sur les tapis dans le cadre du combiné. Comme beaucoup de compétiteur, il ne valide la zone que du dernier bloc et prend la 54ème place de son groupe.

Adam Ondra rassuré.

Ça passe aussi pour Adam Ondra, qui se qualifie pour la suite de la compétition. N’ayant plus participé à une compétition de bloc depuis les Championnats du Monde de Paris, nous étions curieux de voir comment le tchèque allait gérer ces cinq blocs « new school », bien éloignés des mouvements dont il a l’habitude de réaliser en falaise. Lui-même avouait se poser des questions quant à ses capacités d’aller jouer avec les meilleurs bloqueurs du moment.

Mais malgré une coupure de plus de deux ans, le tchèque fait toujours partie des meilleurs mondiaux. D’ailleurs, il faisait forte impression en enchaînant à vue les deux premiers tracés de son circuit, avant de réaliser les deux blocs suivants en respectivement 5 et 3 essais, de quoi le qualifier 4ème de son groupe, juste derrière Micka Mawem.

Jakob Schubert, nouveau Champion du Monde de difficulté décroche lui aussi sa place en demi-finale, tout comme Jan Hojer, Gregor Vezonik, Kokoro Fujii ou encore Alexey Rubstov.

Un premier bloc qui sort à vue pour Adam Ondra | © Erich Spiess

Le top 10 des deux groupes de qualification:

La suite du programme:

Mercredi 12/09:
10h00 – 17h00: Qualification bloc hommes
18h00 – 22h00: Qualification handi-escalade femmes et hommes

Jeudi 13/09:
10h00 – 12h00: Qualification vitesse femmes
14h00 – 17h00: Qualification vitesse hommes
19h00 – 19h50: Finale handi-escalade femmes et hommes
20h00 – 21h00: Finale vitesse femmes et hommes

Vendredi 14/09:
13h00 – 15h15: Demi-finales bloc femmes
15h30 – 16h30: Finale handi-escalade femmes et hommes
19h00 – 21h00: Finale bloc femmes

Samedi 15/09:
13h00 – 15h15: Demi-finales bloc hommes
15h30 – 16h30: Finale handi-escalade femmes et hommes
19h00 – 21h00: Finale bloc hommes

Dimanche 16/09:
11h00 – 14h00: Finale combiné femmes
14h30 – 17h00: Finale combiné hommes


Avec le soutien de Black Diamond

Publié le : 12 septembre 2018 par Nicolas Mattuzzi 4 953 vues

# Live# Univers compétition

Championnat du monde 2018innsbruck 2018