Le contenu

Championnat du Monde de bloc: résultats des qualifications féminines !

Maintenant les épreuves de difficulté terminées, place au bloc, qui faisait son entrée aujourd’hui sur ces Championnats du Monde d’escalade 2018.

Retour donc sur le fronton extérieur du Kletterzentrum d’Innsbruck pour une journée consacrée intégralement aux qualifications féminines de la discipline. Ce matin, elles étaient 111 grimpeuses à patienter en isolement. 111 grimpeuses réparties en deux groupes de qualification, qui ont fait face aujourd’hui à des blocs extrêmement difficiles aujourd’hui.

En effet, les statistiques sont plutôt impressionnantes: près de 75% des compétitrices n’auront sorti aucun bloc aujourd’hui ! Ramener ses deux mains sur la dernière prise était donc un geste qui valait très cher aujourd’hui. Dans les deux groupes, il était donc possible de se qualifier en demi-finale avec seulement un bloc enchaîné.

Janja Garnbret continue sur sa lancée !

S’il y a bien une grimpeuse qui semble ne pas avoir souffert dans ce circuit de qualification, c’est Janja Garnbret. Après avoir été la seule grimpeuse à enchaîner toutes les voies de la compétition en difficulté, la jeune slovène continue de faire forte impression à Innsbruck. Voilà qu’aujourd’hui, elle est la seule des 111 grimpeuses à enchaîner tous les blocs de qualification. Et quand on voit le niveau ultra exigeant proposé par les ouvreurs sur ce premier tour, on ne peut que s’incliner devant une telle performance.

En plus d’être la seule de son groupe à toper les trois premiers blocs, elle enfonce le clou dans le quatrième bloc, qu’elle enchaîne rapidement, tandis qu’aucune autre grimpeuse ne validera la prise de zone.

Rien à dire, Janja Garnbret a été la plus forte aujourd’hui, et de loin ! Miho Nonaka, vainqueur du classement général des Coupes du Monde cette année, devra se contenter de seulement 3 blocs et 4 zones. Une performance qui la classe 2ème, juste derrière Janja, avec tout de même deux tops d’écart sur la slovène.

Aucun bloc n’aura résisté à Janja aujourd’hui | © Erich Spiess

Deux françaises en demi-finale !

Fierté dans le clan français. Elles seront deux tricolores à porter le maillot national en demi-finale vendredi. Fanny Gibert, récemment médaillée de bronze au classement général des Coupes du Monde 2018, était l’une des premières compétitrices à faire face aux blocs ce matin.

Belle entrée en matière de notre Championne de France en titre, qui fait parler tout son savoir-faire dans cette première dalle en équilibre pour l’enchaîner à son 4ème essai. Mais la suite est plus compliquée pour Fanny, puisqu’elle ne valide ni le 2ème, ni le 3ème, ni le 4ème bloc. Heureusement, son mental ne la trahira pas dans le dernier bloc, qu’elle tope à vue, ce qui lui vaudra la 7ème place de son groupe.

Dans ce groupe, c’est Akiyo Noguchi qui s’offre la première place du classement, ayant validé 4 blocs en 7 essais et 4 zones. Elle devance Stasa Gejo, qui semble très en forme en ce moment. En effet, la jeune serbe impressionne au début du tour, en étant la seule à enchaîner les deux premiers blocs à vue.

Enfin, belle prestation de l’américaine Margo Hayes, dont la réputation n’est plus à faire, qui prend la 3ème place aujourd’hui. Après avoir participé à trois étapes de Coupe du Monde cette saison, elle n’avait pas réussi à faire mieux que 33ème. Voilà qu’aujourd’hui elle est l’une des seules à enchaîner 3 blocs et valider 4 zones.

© Forrest Liu

La deuxième française à se qualifier pour les demi-finales de ces Championnats du Monde n’est autre que Manon Hily, vice-championne de France en titre de la discipline.

Après avoir pris part à l’épreuve de difficulté la semaine dernière, la réunionnaise participe maintenant aux épreuves de bloc et de vitesse pour jouer le combiné. N’ayant pas fait de compétition internationale en bloc depuis près d’un an et demi, nous avions hâte de voir comment Manon allait gérer ce circuit de qualification.

Les blocs étaient si durs dans son groupe que comme 90% des grimpeuses, elle ne tope aucun des quatre premiers tracées. C’est dans le dernier problème de la compétition que notre française fait la différence. Elle l’enchaîne à son deuxième essai, de quoi prendre la 8ème place de son groupe et donc, faire partie des 10 qualifiées pour la suite de la compétition.

Anouck Jaubert, qui prenait elle aussi le départ des qualifications de bloc dans le cadre du combiné, termine 27ème de son groupe, avec 2 zones à son actif.

Le top 10 des deux groupes de qualification:

La suite du programme:

Lundi 10/09:
Animations sur place

Mardi 11/09:
10h00 – 16h00: Qualification bloc femmes
18h00 – 22h00: Qualification handi-escalade femmes et hommes

Mercredi 12/09:
10h00 – 17h00: Qualification bloc hommes
18h00 – 22h00: Qualification handi-escalade femmes et hommes

Jeudi 13/09:
10h00 – 12h00: Qualification vitesse femmes
14h00 – 17h00: Qualification vitesse hommes
19h00 – 19h50: Finale handi-escalade femmes et hommes
20h00 – 21h00: Finale vitesse femmes et hommes

Vendredi 14/09:
13h00 – 15h15: Demi-finales bloc femmes
15h30 – 16h30: Finale handi-escalade femmes et hommes
19h00 – 21h00: Finale bloc femmes

Samedi 15/09:
13h00 – 15h15: Demi-finales bloc hommes
15h30 – 16h30: Finale handi-escalade femmes et hommes
19h00 – 21h00: Finale bloc hommes

Dimanche 16/09:
11h00 – 14h00: Finale combiné femmes
14h30 – 17h00: Finale combiné hommes


Avec le soutien de Black Diamond

Publié le : 11 septembre 2018 par Nicolas Mattuzzi 3 555 vues

# Live# Univers compétition

Championnat du monde 2018innsbruck 2018