Le contenu

Bassa Mawem sacré vice-champion du Monde de vitesse !

La Marseillaise a bien failli résonner ce soir à Innsbruck ! Bassa Mawem nous a tenu en haleine toute la soirée en se hissant jusqu’au duel final, où il remporte la médaille d’argent et le titre de vice-champion du Monde de vitesse ! Anouck Jaubert et Victoire Andrier terminent respectivement 15ème et 16ème.

Bassa Mawem à deux doigts du titre suprême !

Ce soir, Bassa Mawem nous a fait rêver. Signant le deuxième meilleur temps lors des qualifications plus tôt dans la journée, tout nous laissait espérer que notre français allait décrocher une médaille ce soir.

Une soirée qui commençait plutôt bien pour lui. En effet, le kazakh Amir Maimuratov, son premier adversaire des finales, commet un faux départ éliminatoire.

Rendez-vous donc en 1/4 de finale pour Bassa. Opposé au tchèque Jan Kriz, le champion de France en titre ne lui laisse aucune chance. Il se retrouve au sommet de la voie seulement 5″71 après que le bip de départ est retenti, remportant aisément son duel.

Direction la 1/2 finale, où cette fois, le niveau monte d’un cran. Pour cause, Bassa Mawem fait face au multiple champion du Monde Qixing Zhong. Le duel s’annonçait serré. Surtout que quelques minutes avant, le chinois signait le meilleur temps des 1/4 de finale avec un run en 5″60. Mais dès le début du face-à-face, notre français prend les devants. Un avantage qu’il conservera jusqu’au sommet du tracé, frappant le buzzer en 5″63.

Bassa Mawem venait donc de se qualifier pour les grandes finales des Championnats du Monde 2018. Contre lui, l’iranien Reza Alipourshena, actuel détenteur du record du monde, dont la réputation n’est plus à faire. Deux grands champions, pour le titre suprême à la clé. Les deux grimpeurs prennent leurs marques, puis le bip de départ retenti. Ils se lancent alors dans un duel très serré.

Dans les derniers mètres de la voie, Bassa Mawem semble tout de même avoir l’avantage, mais le pire se déroule alors. Au moment d’enclencher le dernier mouvement, son pied gauche zippe de la prise et sa main frappe quelques centimètres sous le buzzer, sans le toucher.

Trop tard, Reza ne s’est pas loupé et a stoppé le chrono en 5″63. L’iranien remporte ainsi le titre de Champion du Monde, lui qui avait laissé la victoire lui échapper à Paris il y a deux ans.

Après une incroyable compétition, Bassa Mawem monte pour la première fois sur le podium d’un Championnat du Monde et décroche une médaille d’argent amplement méritée.

Anouck Jaubert et Victoire Andrier coincées aux portes des 1/4 de finale.

Déception pour Anouck Jaubert et Victoire Andrier ce soir. Nos deux françaises ne passent pas le premier tour des finales, perdant chacune leur duel à cause d’une erreur dans leur grimpe.

Ce matin en qualification, Anouck Jaubert se faisait peur. Elle signait un premier run en 9″33, la classant bien loin des 16 premières. Pas d’autres choix pour notre française que de tout donner dans son deuxième et dernier run. Heureusement, en grande championne, Anouck ne laisse pas la pression l’envahir. Elle signait un chrono en 7″79, de quoi prendre la 2ème place des qualifications.

Malheureusement, en 1/8ème de finale, Anouck est freinée dans sa lancée suite à une erreur technique au moment de réaliser le jeté, laissant l’ukrainienne Alla Mareynich se ruer sur le buzzer avant elle. La compétition était donc finie pour Anouck, qui se classe 15ème aujourd’hui.

Victoire Andrier aura elle aussi manqué de réussite sur ce premier tour de finale. Comme Anouck, la compétition s’arrêtera dès les 1/8ème de finale pour elle. C’est quasiment au même endroit qu’Anouck que Victoire commet son erreur. La prise d’arrivée du jeté lui échappe de la main et la renvoie aussitôt dans son baudrier. Elle termine 16ème de ces Championnats du Monde.

Le titre mondial revient à la polonaise Aleksandra Rudzinska, déjà vainqueur de la Coupe du Monde de Chamonix cette saison. Opposée face à sa compatriote Anna Brozek en finale, elle signe le temps féminin le plus rapide de ces Championnats du Monde: 7″56.

Notons que les polonaises auront survolé cette compétition, puisqu’elles sont quatre à figurer dans le top 5 ce soir.

Les résultats complets des finales:

La suite du programme:

Vendredi 14/09:
13h00 – 15h15: Demi-finales bloc femmes
15h30 – 16h30: Finale handi-escalade femmes et hommes
19h00 – 21h00: Finale bloc femmes

Samedi 15/09:
13h00 – 15h15: Demi-finales bloc hommes
15h30 – 16h30: Finale handi-escalade femmes et hommes
19h00 – 21h00: Finale bloc hommes

Dimanche 16/09:
11h00 – 14h00: Finale combiné femmes
14h30 – 17h00: Finale combiné hommes


Avec le soutien de Black Diamond

Publié le : 13 septembre 2018 par Nicolas Mattuzzi 1 913 vues

# Live

Championnat du monde 2018innsbruck 2018