Le contenu

Championnats du Monde 2018: des demi-finales masculines étonnantes !

Le japonais Kokoro Fujii, vainqueur des demi-finales

Les demi-finales hommes des Championnats du Monde de bloc viennent de prendre fin à Innsbruck. L’olympiaworld faisait salle comble et des milliers de spectateurs étaient venus encourager les vingt demi-finalistes, qui n’avaient pas le droit à l’erreur aujourd’hui.

En effet, pour se qualifier en finale, ils devaient impérativement enchaîner les quatre blocs proposés par les ouvreurs. Six grimpeurs réussiront cet exploit, mais ce ne sont pas forcément ceux auxquels vous pensez…

Quatre asiatiques, un slovène et un britannique en finale ce soir !

Le ton est donné pour les finales. Ils seront quatre grimpeurs asiatiques, dont trois japonais et un coréen, ainsi qu’un slovène et un britannique à aller jouer le titre mondial ce soir.

Ces six grimpeurs auront été les seuls à enchaîner l’intégralité du circuit de demi-finale. Une condition qui était sinequanone pour pouvoir prétendre à la finale.

En tête, l’un des grimpeurs les plus expérimentés de la compétition: le japonais Kokoro Fujii, déjà vainqueur d’une Coupe du Monde cette saison. Il enchaîne le premier et le dernier bloc à vue, et sort les deux suivants en deux et trois essais, de quoi le placer en tête du classement des demi-finales.

Derrière lui, on retrouve le coréen Jongwon Chon, qui fait partie des grands favoris à la médaille d’or. Il mettra deux essais de plus que le japonais pour empocher les quatre blocs et se classer 2ème.

Ce soir, Jongwon Chon aura les yeux rivés sur le titre de Champion du Monde

Avec un essai de plus, c’est Gregor Vezonik qui truste la 3ème place. Vainqueur de la Coupe du Monde de Munich, ce jeune slovène ne s’attendait pas à pareille réussite cette saison.

Mais la surprise du jour nous vient de Nathan Phillips. 28ème mondial cette année, ce jeune britannique de 24 ans n’était encore jamais rentré en finale d’une compétition internationale. Voilà qu’il a choisi les Championnats du Monde 2018 pour le faire ! Plein de détermination dans sa grimpe aujourd’hui, il s’offre les quatre blocs des demi-finales en 12 essais, décrochant le dernier billet qualificatif pour la grande finale.

Nathan Phillips n’avait encore jamais fait partie d’un top 10 en Coupe du Monde. Ce soir, il disputera les finales des Championnats du Monde !

Enfin, ce sont les deux japonais Kai Harada et Keita Watabe qui complètent la liste des finalistes, se classant respectivement 4ème et 5ème, avec 4 blocs en 10 et 11 essais. Eux aussi participeront à leur première finale de la saison.

La magie française de Paris 2016 n’opérera pas à Innsbruck cette année.

Manu Cornu et Micka Mawem ont tout donné, mais ça ne suffira pas. Les deux finalistes des Championnats du Monde de Paris ne participeront pas cette année aux finales de cette compétition.

Pourtant, les demi-finales commençaient plutôt bien pour nos deux françaises. Manu et Micka font partie des seuls grimpeurs à avoir enchaîné à vue le premier bloc en dalle. Posés sur leurs appuis, calmes, ils se hissent sans grandes difficultés jusqu’à la dernière prise du premier bloc. Personne n’aurait pu rêver mieux comme début de compétition.

Changement de style dans le deuxième bloc, plus aérien. Il ne faudra que deux essais à Micka Mawem pour réussir le jeté final, tandis que Manu Cornu mettra quatre essais avant de toper le bloc. 2/2 pour nos deux français, les compteurs étaient au vert.

Trois tops ne suffiront pas pour rentrer en finale aujourd’hui.

C’est dans le troisième bloc que la finale leur échappe. Car si tous deux réaliseront le dernier bloc, à vue pour Micka et en 5 essais pour Manu, ils ne parviennent pas à gainer le mouvement dynamique au milieu du troisième tracé. C’était probablement le mouvement le plus dur de ces demi-finales. Malgré de multiples tentatives, nos deux français doivent rendre les armes, ne validant pas la prise de zone.

Micka Mawem termine donc 11ème de ces Championnats du Monde, en ayant été tout de même été l’un des grimpeurs les plus rapides pour toper ses trois blocs, tandis que Manu Cornu prend la 14ème place de la compétition.

La pression a-t-elle fait craquer Jernej Kruder ?

C’était sûrement la situation la plus difficile de la saison à gérer pour le numéro 1 mondial. Jernej Kruder faisait face à ce quatrième et dernier bloc, sachant qu’il devait impérativement l’enchaîner pour accéder aux finales des Championnats du Monde. Dernier demi-finaliste à s’élancer, il était donc le seul sur le fronton de bloc.

Toutes les caméras et tous les regards étaient portés sur lui. Cinq minutes pour faire la différence, monter au sommet de ce bloc, et se qualifier pour les finales de l’événement le plus important de la saison. Son mental lui a-t-il fait défaut aujourd’hui ? Probablement. Avant lui, 16 des 20 grimpeurs topaient ce bloc, soit 80% des demi-finalistes. C’était l’un des blocs les moins durs de ce circuit.

Mais les cinq minutes ne suffiront pas au slovène pour toper cet ultime bloc. Il s’essaye à plusieurs méthodes,  mais doit s’avouer vaincu quelques secondes avant que le bip de fin ne retentisse. La compétition s’arrête là pour lui, 8ème.

Jernej Kruder réalise qu’il ne jouera pas le titre de Champion du Monde ce soir…

De nombreux favoris piégés par ce tour de demi-finale.

Jernej Kruder ne sera pas le seul grand favori à regarder les finales depuis le banc des spectateurs ce soir. Tomoa Narasaki, Champion du Monde en titre, n’aura pas la chance de défendre sa couronne. Malgré le fait d’avoir été le seul grimpeur à enchaîner les blocs 1, 2 et 4 à vue, il ne fait pas partie des six meilleurs de l’après-midi. Comme nos deux français, le bloc 3 lui aura résisté, dans un circuit où l’erreur n’était pas permise. Le japonais termine donc 7ème, premier non-qualifié pour les finales. Des finales de Championnat du Monde qui se dérouleront ce soir sans les numéros 1 et 2 mondiaux.

Il en est de même pour l’allemand Jan Hojer. À l’inverse des autres, lui enchaîne les trois derniers blocs mais ne trouve pas l’équilibre dans le premier bloc en dalle des demi-finales. C’est d’ailleurs ce même bloc qui aura mis les nerfs d’Adam Ondra à rude épreuve. Un Adam Ondra relégué très loin au classement, qui n’aura pas produit sa plus belle escalade cet après-midi. Il n’enchaîne ni le bloc 1 ni le bloc 3 et termine 17ème, bien loin de sa 2ème place obtenue il y a deux ans.

Adam Ondra aura trouvé des placements économiques, qui ne suffiront pas pour aller jouer en finale ce soir.

Jakob Schubert, médaillé de bronze en Coupe du Monde de bloc cette saison manquera lui aussi à l’appel ce soir, tout comme le russe Alexey Rubstov ou encore l’italien Gabriele Moroni.

Les résultats complets des demi-finales:

La suite du programme:

Samedi 15/09:
19h00 – 21h00: Finale bloc hommes

Dimanche 16/09:
11h00 – 14h00: Finale combiné femmes
14h30 – 17h00: Finale combiné hommes


Avec le soutien de Black Diamond

Publié le : 15 septembre 2018 par Nicolas Mattuzzi vues

# Live# Univers compétition

Championnat du monde 2018innsbruck 2018