Le contenu

Test matos: les chaussures Scarpa Mescalito

- Le 26 août 2018 -

Scarpa Mescalito : le trait d’union !

Le choix d’une chaussure d’escalade ou d’une chaussure d’approche, de rando, appelez ça comme vous voulez, est toujours un choix compliqué car il nécessite la prise en compte de nombreux paramètres.

Très souvent, et n’y voyez pas là une once de jugement, l’esthétique est le paramètre principal de notre achat. L’aspect « coup de cœur » est indéniablement très important.

On peut observer deux courants esthétiques qui s’affrontent ou se complètent selon les discours. Le dernier salon de Friedrichshafen n’a fait que mettre un peu plus en lumière ce fossé qui se creuse entre ce que certains appellent « les grimpeurs des villes », à la recherche d’un look très urbain, et les « grimpeurs des champs ».

Cette opposition est parfaitement visible en observant le choix des grimpeurs en falaise pour chausser leurs petits pieds…  C’est tellement cool de monter à la falaise en Vans !!

Personnellement issu d’une culture montagnarde,  j’apporte beaucoup d’attention au choix de mes chaussures et les assume pleinement quitte à essuyer quelques moqueries.

« Tu testes ces chaussures pour Planet-Rando ? »   Ahahah je suis mort de rire…

Revenons à nos moutons (puisque j’ai visiblement l’air d’un berger…). Cette Mescalito est donc un pur produit de montagne. Son look très alpin proche de sa cousine Zodiac (modèle que je vous conseille au passage) en bloquera plus d’un, c’est certain.

Et pourtant, quel dommage de se priver de cette Scarpa !

La mescalito cultive les paradoxes du fait de son esthétique et fait tomber tous les préjugés liés à ce type de chaussure :

« Les chaussures de rando, il faut les faire ». Oh que non, avec cette Mescalito, c’est le confort instantané.

« C’est trop lourd, ça fatigue ». 390 grammes mesdames messieurs ! Vous verrez, vous serez vraiment surpris par sa légèreté qui  fera de vous un vrai cabri.

« C’est trop rigide » Voilà une croyance qui nous ramène au titre de cet article : le trait d’union. Scarpa propose avec cette Mescalito un produit qui fait parfaitement la transition entre les chaussures souples et les barres à mine de montagne. On bénéficie d’une belle rigidité en torsion procurant à son propriétaire une démarche souveraine ! On est tout de suite très en confiance, même dans les terrains les plus compliqués et accidentés, en profitant de sa grande stabilité. Par contre, cette Mescalito est souple en flexion. Le déroulé de pied est donc très naturel, proche d’une basket, ce qui rend cette chaussure très accessible et grand public. Franchement, l’alchimie est vraiment top !

A noter aussi un pincement talon important qui verrouille bien le pied.

Vous n’êtes pas encore convaincu ? Continuons alors !

La qualité générale ne fait que confirmer tout le bien que l’on pense de cette Mescalito. Scarpa n’a pas fait dans la dentelle et vous fera vite oublier les 160€ qu’il vous faudra débourser.

Semelle Vibram, languette cousue (pour éviter que les cailloux ne rentrent…), pare-pierre efficace, tige tout en cuir type «daim », climbing zone, laçage très bas pour un ajustement optimal… tout est réuni dans ce produit efficace et vraiment robuste.

Un reproche ? Ce type de chaussure est un peu chaud pour affronter la canicule. Mais bon, il est difficile de faire autrement…

Cette Scarpa Mescalito est vraiment une chaussure d’approche capable de vous emmener partout, tout le temps et par tous les temps. A essayer d’urgence ! Promis, avoir l’air d’un berger, on s’y fait !

 

 

 

 

 

 

Publié le : 26 août 2018 par Vincent 465 vues

# Dossiers# Univers MatosTest matos

mescalitoscarpa