Le contenu

Premières médailles françaises sur les Championnats du Monde jeunes à Moscou !

Finalement, ce quatrième jour aura souri à l’équipe de France, qui décroche ses premières médailles. La plus belle pour Sam Avezou, qui remporte le titre de champion du Monde de bloc, devant Nathan Martin, 3ème des finales cadets de bloc.

Retour sur l’une des journées les plus chargées du Championnat du Monde jeunes 2018 à Moscou.

Finale cadets de bloc

Sam Avezou aura été impérial tout au long de la compétition. D’abord premier des qualifications, il conservait sa place de leader lors des demi-finales hier. Heureusement, car finalement, sans le savoir, le jeune français remportait le titre de champion du monde hier. C’est en effet grâce à sa performance en demi-finale que Sam Avezou est sacré champion du monde de bloc aujourd’hui.

Car en finale, il réalise exactement le même score que l’espagnol Eneko Carretero Cruz. Les deux cadets réalisent tous deux les trois premiers blocs de finale à vue, avant que le jeune espagnol enchaîne le dernier bloc en deux essais. Sam, dernier grimpeur à s’élancer, n’avait pas le choix. Il devait l’enchaîner en moins de trois essais pour être champion du Monde.  Son deuxième run sera le bon. Égalité parfaite entre Sam et Eneko, qui seront départagés suite aux demi-finales de la veille.

Double champion du monde de difficulté, c’est la donc la première fois que Sam Avezou remporte le titre en bloc.

Mais il n’était pas le seul français sur le podium. Sur la troisième marche, on retrouve Nathan Martin, qui aura lui aussi réalisé une très belle compétition. Lui non plus n’est pas passé loin du titre mondial, enchaînant comme Sam les 4 blocs en 5 essais. Mais Nathan mettra un essai de plus pour aller chercher la zone du deuxième bloc. Il repart tout de même avec une belle médaille de bronze et remonte sur un podium mondial en bloc, lui qui remportait le titre en 2016.

À l’inverse chez les femmes, le circuit de finale est beaucoup plus difficile. Tandis que la plupart des finalistes n’enchaîneront pas plus d’un bloc, la jeune italienne Laura Rogora fait la différence et vient à bout de deux blocs à vue, remportant son premier titre de championne du Monde.

Les résultats des finales:

Qualifications minimes de bloc

67 minimes filles et 70 minimes garçons pour seulement 20 places en demi-finale. L’objectif du jour pour les plus jeunes compétiteurs de ce Championnat du Monde 2018 était de faire partie des 20 meilleurs pour poursuivre la compétition.

Superbe prestation de la part de nos six jeunes français, qui se payent le luxe de tous se qualifier pour les demi-finales de demain. C’est le premier sans-faute français de la compétition.

Pour cause, chez les hommes, c’est le numéro 1 européen Paul Jenft qui s’empare de la première place de son groupe. Il enchaîne tous les blocs de la compétition, sauf le 3, qui résistera à tous les compétiteurs, bien que Paul soit l’un des trois seuls grimpeurs à en valider la zone. 3 blocs en 4 essais et 4 zones pour une première place des qualifications aujourd’hui.

Juste derrière lui, on retrouve un autre français: Eliot Barnabé, qui n’est autre que le numéro 2 européen. S’il n’atteint pas la prise de zone du bloc 3, il sera en revanche le seul à enchaîner à vue tous les autres blocs. Une performance qui le classe 2ème de son groupe, et 3ème du classement général.

Enfin, toujours dans ce même groupe, on retrouve le jeune chamoniard Louison Burtin, qui comme Eliot, participe à ses premiers Championnat du Monde. Il enchaîne les 3 blocs en 5 essais et prend la 11ème des qualifications.

Nos trois minimes filles françaises étaient aussi dans le même groupe de qualification aujourd’hui. Un groupe où seules trois grimpeuses enchaîneront l’intégralité des blocs. Parmi elles, on retrouve deux tricolores: tout d’abord Naïlé Meignanvainqueur du classement des Coupes d’Europe, qui entame bien sa compétition. Elle enchaîne les deux premiers blocs à vue, puis réalise les deux autres en deux essais, pour prendre la 2ème place de son groupe, la troisième du général.

Juste derrière elle, on retrouve Luce Douady, qui vient à bout des trois premiers blocs à vue, avant d’enchaîner le dernier en 3 essais.

Enfin, Nina Grellier, qui participe à sa première compétition mondiale, est la sixième demi-finaliste française. Elle enchaîne 2 blocs et valide les 4 zones pour prendre la 11ème place du jour.

Notons que les japonais ont également réussi à placer leurs six grimpeurs en demi-finale, en prenant à la fois la tête des qualifications féminines et masculines. Les américains ont également bien grimpé aujourd’hui plaçant leurs huit grimpeurs dans le top 20.

Le top 20 des qualifications:

Qualifications et finales juniors de vitesse

Carton plein pour l’équipe de France lors des qualifications féminines de l’épreuve de vitesse. Nos quatre juniors femmes engagées dans la compétition passaient le tour des qualifications avec succès.

Mais les 1/8ème de finale seront fatales pour trois d’entre elles. Jennifer Bonnet, Cassandra Robbe et Lucile Saurel perdent leur premier duel. Elles terminent respectivement 13ème, 14ème et 15ème de ces Championnats du Monde.

Elma Fleuret sera la seule française à passer en 1/4 de finale, après avoir signé le troisième meilleur chrono des 1/8ème. Mais la jeune femme commet une petite erreur, qui lui sera fatale. Elle se classe 7ème de la compétition.

Duel 100% russe en finale féminine, où Ekaterina Barashchuk remporte le titre de championne du Monde de seulement 4 centièmes de seconde.

Chez les hommes, Léo Avezou était notre seul grimpeur de l’équipe de France. Avec un chrono de 10″61 en qualification, il prend la 49ème place.

La victoire finale revient à l’italien Gian Luca Zodda, qui remporte son dernier duel face à l’américain Noah Braschi.

Les résultats des finales:

Dimanche 12 août :

7h30 : qualifications bloc minimes garçons et filles
11h00 : practice + qualifications vitesse juniors garçons-
13h30 : practice + qualifications vitesse juniors filles
15h30 : finales bloc cadettes et cadets
18h00 : finales vitesse juniors

La suite du programme (heures françaises):

Lundi 13 août :

8h30 : qualifications difficulté juniors filles et garçons et cadets
11h00 : demi-finales bloc minimes filles et garçons

Mardi 14 août :

8h00 : qualifications de difficulté cadettes
11h00 : finales bloc minimes filles et garçons
14h00 : demi-finales difficulté juniors filles et garçons
17h00 : demi-finales difficulté cadettes et cadets

Mercredi 15 août :

8h30 : qualifications difficulté minimes filles et garçons
16h00 : finales difficulté cadettes et cadets
17h00 : finales difficulté juniors filles et garçons

Jeudi 16 août :

8h00 : demi-finales difficulté minimes filles et garçons
14h00 : finales difficulté minimes filles et garçons


Publié le : 12 août 2018 par Nicolas Mattuzzi 1 737 vues

# Actualités PG# Univers compétition

Championnat du Monde jeunes Moscou 2018