Le contenu

Nolwenn Arc et Nina Arthaud sur le podium des Championnats du Monde jeunes !

Les finales cadet et juniors de difficulté viennent de s’achever à Moscou et se sont soldées par deux nouvelles médailles tricolores ! Nolwenn Arc décroche le titre de vice-championne du monde de la discipline, juste devant Nina Arthaud, qui monte sur la troisième marche de ces Championnats du Monde.

Finale juniors de difficulté

Trois places sur le podium dont deux occupées par la France ! Quel beau podium féminin ce soir à Moscou. Au terme des finales juniors de difficulté, Nolwenn Arc est allée décrocher l’argent, juste devant Nina Arthaud, qui s’octroie une belle médaille de bronze.

C’est dans les mêmes voies que les cadets que les juniors disputaient leur finale. D’abord, c’est Nina Arthaud qui a mis la barre très haute dans la voie. Deuxième finaliste à se dresser face au mur, Nina passe les premières difficultés de la voie sans trembler, puis donne tout ce qu’elle a pour sortir du dévers. Elle avance encore quelques mouvements et chute à quelques mouvements du top pour décrocher la troisième place de la compétition. Une belle récompense pour sa dernière année chez les jeunes.

© Lucas Meignan

Le titre mondial s’est joué très haut dans la voie. Nolwenn Arc, avant-dernière finaliste à partir à l’assaut de ce tracé, dépasse la verticale limite fixée par Nina quelques minutes plus tôt. Elle prend le temps de se placer sur ces pinces fuyantes, jette sa main droite sur un plat, mais chute à cet endroit, à une prise du top final.

La slovène Vita Lukan, très en forme cette saison, parviendra à valoriser la dernière prise touchée par Nolwenn et attrapera même la prise finale de sa main droite, sans parvenir à clipper la corde dans le relais. Médaille d’or pour la slovène, qui devance Nolwenn Arc, 2ème.

Chez les hommes, Meichi Narasaki réalise le doublé: ayant gagné le Championnat du Monde en bloc, il remporte ce soir le titre en difficulté également. Tout comme le tchèque Jakub Konecny, il enchaînera la voie de finale, mais aura réalisé une meilleure demi-finale que ce dernier. La médaille de bronze revient à un autre japonais, Kai Harada.

Les résultats des finales:

Finale cadets de difficulté

Chez les hommes, Alistair Duval, qui faisait figure d’outsider, se surpasse dans la voie de finale masculine. Cinquième grimpeur à s’élancer, il passe avec succès les premiers passages délicats du tracé, pour finalement atteindre rapidement la sortie du dévers. Toujours dans le bon tempo de la voie, il avance encore quelques mètres, mais zippe du pied gauche juste sous le top. Il sera alors rattrapé par la gravité, et prendra finalement une belle 4ème place pour sa première participation à un Championnat du Monde.

Sam Avezou, deuxième français finaliste chez les cadets, chute une prise sous Alistair pour prendre la 6ème place de la compétition. Notons qu’il participait tout de même à son sixième jour consécutif de compétition ici à Moscou, après avoir raflé le titre mondial en bloc.

Une nouvelle fois, la médaille d’or revient au Japon, avec la première place de Hidemasa Nishida, qui aura sorti la voie de finale.

© Lucas Meignan

Chez les cadettes, beau combat de notre française Camille Pouget. Première finaliste à s’élancer, elle gère parfaitement les premiers mouvements de la voie, puis avale le dévers sans grandes difficultés. Elle tombe à sa sortie, prenant la 5ème place de ces Championnats du Monde.

La victoire revient à l’américaine Brooke Raboutou, qui met dans la vue plus de six mouvements aux autres grimpeuses. Elle chute juste sous la prise finale, remportant son premier titre de championne du Monde. Petite déception pour l’italienne Laura Rogora, qui faisait office de favorite aujourd’hui. Malheureusement, elle perd toute son énergie à tenter de clipper une dégaine en plein dévers, ce qui lui sera fatal. Elle termine 6ème des finales, juste derrière Camille Pouget.

Les résultats des finales:

Qualification minimes de difficulté

Enfin, c’est aujourd’hui que se tenaient les qualifications minimes de difficulté, avant les demi-finales et finales qui clôtureront ces Championnats du Monde jeunes demain.

Sur les six français en lice, quatre décrochent leur ticket pour la suite de la compétition.

Tout d’abord, Paul Jenft, qui sera l’un des quatre minimes à enchaîner ses deux voies de qualifications, prenant ainsi la première place du classement. Il devance Eliot Barnabé, qui chute au sommet des deux voies, prenant la 10ème position aujourd’hui.

Chez les filles, Luce Douady fait partie du top 3 du jour. Elle enchaîne sa première voie et chute à quelques mouvements du top de la deuxième, se classant juste derrière le duo asiatique de tête. Naïlé Meignan, fraîchement titrée vice-championne du Monde de bloc, prend aujourd’hui la 17ème place et disputera la demi-finale demain.

Il n’aura pas manqué grand-chose à Louison Burtin et Saula Lerondel pour poursuivre la compétition. Ils prennent respectivement la 31ème et 33ème place de ce Championnat du Monde de difficulté.

Le top 26:

La suite du programme (heures françaises):

Jeudi 16 août :

8h00 : demi-finales difficulté minimes filles et garçons
14h00 : finales difficulté minimes filles et garçons

Publié le : 15 août 2018 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG# Univers compétition

Championnat du Monde jeunes Moscou 2018