Le contenu

Fanny Gibert remporte le KO Boulder à Arco !

Victoire française lors du Rock Master Festival d’Arco ! Hier, Fanny Gibert s’est imposée sur le KO Boulder, une compétition internationale de bloc au format unique, aux côtés du russe Alexey Rubstov.

Si une Coupe du Monde de difficulté et de vitesse avait lieu à Arco ce week-end, une compétition de bloc se tenait également dans la petite ville italienne.

Sept grimpeurs et sept grimpeuses qui figurent parmi les meilleurs mondiaux ont été invités à participer au KO Boulder. Une compétition unique en son genre, made in Arco.

Le principe est simple : samedi, les grimpeurs avaient quelques heures pour travailler les quatre blocs tracés pour l’occasion. Hier, chaque grimpeur disposait de trois essais pour monter le plus haut possible dans le bloc et tenter de l’enchaîner. A l’issue de chaque bloc, le grimpeur ayant réalisé la bonne performance était éliminé, pour qu’il ne reste plus que trois grimpeurs à jouer la gagne dans le quatrième et ultime bloc de la compétition.

Fanny Gibert décroche l’or !

Les sept athlètes invitées cette année faisaient partie des meilleures mondiales : la slovène Katja Kadic, la japonaise Aya Onoe, la serbe Stasa Gejo, la russe Katia Kipriinova, l’autrichienne Kathy Saurwein, l’italienne Giorgia Tesio et la française Fanny Gibert, évoluent toutes sur le circuit mondial.

Et le premier bloc plongeait tout de suite les grimpeuses dans l’ambiance : Katja Kadic et Kathy Saurwein ne parviendront même pas à réaliser le premier mouvement, tandis que la championne d’Europe en titre, Stasa Gejo, enchaînera le bloc à son premier essai.

Le second bloc ne posera pas de problème à notre française Fanny Gibert, qui appréhende parfaitement la fissure au milieu du tracé. Ça sort pour Fanny, alors que la japonaise Aya Onoe est éliminée.

Puis à l’issue de la dalle du bloc 3, où équilibre et précision se devaient d’être au rendez-vous, c’est l’italienne Giorgia Tesio qui est éliminée, départagée avec la russe Katia Kipriinova, ayant réalisé une meilleure performance dans les deux premiers blocs.

Il était donc temps d’en découdre dans le quatrième et dernier bloc de la compétition. Quelle grimpeuse aurait quelle couleur de médaille ? Concentrée, Fanny Gibert enchaîne ce bloc très physique à son tout premier essai, tout comme la russe Katia Kipriinova. Stasa Gejo occupera la troisième marche du podium, tandis que c’est bien Fanny Gibert qui décroche l’or, après avoir mieux grimpé que la russe dans le début de la compétition.

  1. FANNY GIBERT
  2. KATIA KIPRIINOVA
  3. STASA GEJO
  4. GIORGIA TESIO
  5. AYA ONOE
  6. KATJA KADIC
  7. KATHY SAURWEIN

Neuf ans plus tard, Alexey Rubstov répond toujours présent !

« En 2009, j’étais invité pour la toute première fois au Rock Master d’Arco. Parmi les grimpeurs, il y avait des légendes comme Kilian Fischhuber, ou encore Jérôme Meyer. Neuf ans plus tard, la liste des participants a complètement changé… mais je suis toujours là et encore capable de gagner » déclarait Alexey Rubstov, après être monté sur la première marche du podium.

Car hier, le russe a été le plus fort. Sur la liste de départ, il figurait aux côtés de l’allemand Jan Hojer, des slovènes Jernej Kruder et Gregor Vezonik, des italiens Michael Piccolruaz et Riccardo Piazza et de notre français Micka Mawem.

D’entrée de jeu, Alexey met tout le monde d’accord. Il est le seul des sept compétiteurs à tenir les plats du premier bloc, et sera l’unique grimpeur à aller chercher la prise finale.

Jan Hojer réussira le départ très physique du deuxième bloc et parviendra à l’enchaîner. Mais l’allemand sera éliminé à l’issue du troisième bloc, passant ses trois essais à tenter de décoller dans une dalle précaire, qui restera vierge d’ascension.

La victoire finale allait donc se jouer entre Alexey Rbstov et les slovènes Jernej Kruder et Gregor Vezonik. Un bloc au style de mouvements américains, qui ne causera aucune difficulté ni à Alexey, ni à Gregor, qui l’enchaînent au premier essai. La médaille d’or revient finalement au russe, grâce à sa meilleure performance dans les trois blocs précédents.

  1. ALEXEY RUBSTOV
  2. GREGOR VEZONIK
  3. JERNEJ KRUDER
  4. JAN HOJER
  5. MICKAEL MAWEN
  6. MICHAEL PICCOLRUAZ
  7. RICCARDO PIAZZA

Fanny Gibert et Alexey Rubstov succèdent donc à Alex Puccio et Jongwon Chon, vainqueurs en 2017.

Même si le format était différent de celui rencontré en Coupe du Monde, le KO Boulder n’en reste pas moins un bon entraînement avant la prochaine compétition internationale, qui n’est autre que la Coupe du Monde de Munich, qui marquera la dernière étape mondiale de la saison, avant le Championnat du Monde à Innsbruck en septembre.

Publié le : 30 juillet 2018 par Nicolas Mattuzzi 1 683 vues

# Actualités PG# Univers compétition

Arco 2018