Le contenu

Coupe du Monde de difficulté de Chamonix: les résultats des qualifications !

Les qualifications de la Coupe du Monde de difficulté de Chamonix se sont déroulées dans une ambiance estivale aujourd’hui sur la place du Mont-Blanc. Quel plaisir de voir les grimpeurs évoluer, avec comme toile de fond le massif du Mont-Blanc, illuminé par les rayons du soleil.

Côté sportif, des qualifications très intéressantes, avec des voies offrant peu de repos à nos grimpeurs, qui devaient alors puiser dans leurs avant-bras pour avancer toujours plus haut, et tenter d’aller accrocher la dernière prise.

Demain, ils seront sept grimpeurs de l’équipe de France à renfiler le baudrier pour disputer les demi-finales de cette deuxième manche mondiale de la saison.

Mais d’abord, retour complet sur les qualifications du jour.

Un duel Schubert/Megos chez les hommes.

Hier, Alex Megos prenait le départ des qualifications de la Coupe du Monde de vitesse, lunettes de soleil sur le nez. Aujourd’hui, si le champion allemand arbore toujours son style décontracté, il n’en reste pas moins qu’il a signé la meilleure performance mondiale de la journée.

Gravité 0 – 1 Megos.

Alex ne sera pas tombé aujourd’hui, étant l’un des deux seuls grimpeurs à sortir les deux voies de qualification. Le deuxième athlète à le rejoindre au sommet des deux voies n’est autre que Jakob Schubert.

Vainqueur le week-end dernier à Villars, il ne faut pas oublier que l’autrichien en est à son quatrième podium d’affilée depuis la saison dernière. À l’aise dans le style des voies proposé aujourd’hui, Jakob termine 1er ex-aequo des qualifications.

Romain Desgranges s’assure une place dans le top 4.

Romain Desgranges aura fait durer le suspens sur la place du Mont-Blanc. Avant-dernier grimpeur à s’élancer dans la voie 2, le public était resté nombreux pour encourager l’enfant du pays.

Étant l’un des trois seuls avec Jakob et Alex à avoir validé la voie 1, le chamoniard partait dans la seconde voie de qualification avec la ferme intention de rejoindre l’autrichien et l’allemand en tête du classement. Après une frayeur aux 2/3 de la voie, Romain se reprend, se sort du dévers mais se laisse embarquer à quelques mouvements de la prise finale.

Il termine tout de même 4ème des qualifications, derrière la belle surprise du jour slovène, qui s’appelle Luka Potocar. Encore cadet, ce jeune homme de 16 ans participe à sa troisième Coupe du Monde chez les seniors. Une journée qui se solde par une très belle 3ème place pour lui, après un joli top de la voie 2.

Sam Avezou impressionne !

Quelle incroyable prestation de Sam Avezou aujourd’hui à Chamonix ! À 18 ans, alors qu’il participe à sa troisième Coupe du Monde seulement, il se paye le luxe de faire partie du top 10 des qualifications.

Notre jeune français donnait le ton ce matin, en enchaînant la première voie dans laquelle il s’élançait. Quelques heures plus tard, poussé par les encouragements du public, il se hissait dans les derniers mouvements de sa deuxième voie, terminant 8ème du jour.

Il sera d’ailleurs le seul français à rejoindre Romain Desgranges dans la liste des 26 qualifiés pour les demi-finales.

Pourtant, il n’a pas manqué grand chose à Thomas Joannes et Jérémy Bonder pour aller rejoindre Sam et Romain. Une valorisation de plus et Thomas était en demi. Même scénario si Jérémy Bonder aurait avancé une ou deux prises plus loin. Ils terminent respectivement 30 et 31ème de cette étape.

Derrière eux, Nao Monchois prend la 36ème place, devant Arthur Guinet 44ème, Alban Levier 46ème, Arsène Duval 51ème, Manu Cornu 68ème, Alistair Duval 69ème, Nathan Martin 70ème, Romaric Geffroy 82ème, Adrien Lemaire 90ème, Micka Mawem 98ème et Hugo Parmentier 102ème.

Un quatuor de tête féminin qui nous est familier.

Les noms des quatre premières grimpeuses du jour ne vous sont pas inconnus. Un quatuor de tête s’est formé à l’issue de cette première journée de qualification à Chamonix.

En première position donc, Janja Garnbret, qui, comme le veut la légende, ne sera pas tombée aujourd’hui. Elle enchaînera ses deux voies sans trop de difficulté, trustant la tête des qualifications. Pour la petite anecdote, l’année dernière, lors de l’étape chamoniarde, la slovène n’était pas tombée de tout le week-end. Va-t-elle réitérer cette incroyable performance cette saison ?

Au sommet du tableau, on retrouve la coréenne Jaïn Kim, habituée de ce mur de Chamonix. Pour cause, elle participe à sa douzième Coupe du Monde, ici, sur la place du Mont-Blanc. En douceur, à la manière d’un félin, Jaïn atteint le top des deux voies.

Une performance que réaliseront également Akiyo Noguchi et Anak Verhoeven. La japonaise, bloqueuse dans l’âme, aura été admirable en qualification. Dans un style très rési, elle monte au sommet de ses deux voies, tout comme Anak, qui compte bien prendre sa revanche sur sa contre-performance de Villars.

Manon Hily, de nouveau meilleure tricolore de la journée !

La Réunionnaise se révèle cette année. Après un double titre de vice-championne de France en bloc et en difficulté et une 4ème à Villars le week-end dernier, Manon Hily a une fois de plus réalisée la meilleure performance féminine du clan tricolore.

Elle fait partie des cinq grimpeuses à enchaîner la voie 2, et chutera tout au sommet de la voie 1. Une prestation qui la classe 6ème des qualifications.

Trois autres françaises en demi-finale !

Et Manon Hily ne sera pas la seule française en demi-finale demain. Trois autres françaises rentrent dans le top 26 et poursuivent l’aventure chamoniarde.

Nolwenn Arc sera pour la première fois en demi-finale cette saison. L’ex-championne de France monte à la même hauteur dans ses deux voies de qualification, suffisamment haut pour prendre la 16ème place.

Énorme prestation de la jeune Nina Arthaud, qui participait aujourd’hui à sa toute première compétition internationale senior. Et pour sa première Coupe du Monde, la junior se classe 18ème des qualifications, après notamment un sacré combat dans la deuxième voie.

Enfin, Salomé Romain réalise exactement le même score que Nina dans les voies, et se classe 18ème ex-aequo.

La mauvaise surprise du jour nous vient de Julia Chanourdie, qui, pour la première fois en six ans, reste aux portes des demi-finales. Elle est l’une des 16 grimpeuses à chuter dans le crux de la voie 1 et ne parvient pas à se rattraper dans la deuxième voie. Elle termine 32ème de cette étape.

Nolwenn Berthier occupe la pire des places: 27ème, elle est la première non-qualifiée pour les demi-finales.

Déception également pour Mathilde Becerra, qui chute prématurément dans ses deux voies, prenant la 47ème du général, juste derrière Kenza Slamti.

Camille Pouget, encore cadette, prend la 35ème place de sa première Coupe du Monde, devant Léna Grospiron, 70ème.

Les résultats des demi-finales:

+ Les résultats complets femmes et hommes

La suite du programme:

Jeudi 12 juillet :

20h30 -21h30 : Finales vitesse

Vendredi 13 juillet :

10h00 – 12h30 : Demi-finale difficulté
20h30 : Finale difficulté femmes
21h30 : Finale difficulté hommes

Publié le : 12 juillet 2018 par Nicolas Mattuzzi 2 211 vues

# Univers compétitionCoupes du mondeDifficulté

cdm chamonix 2018cdm diff 2018Chamonix 2018