Le contenu

Anouck Jaubert remporte la Coupe du Monde de Villars, Victoire Andrier décroche l’argent !

Quelles magnifiques finales de vitesse ce soir à Villars !

Une finale féminine 100% française, où Anouck Jaubert était opposée à Victoire Andrier, qui disputait les premières finales mondiales de sa carrière !

Anouck Jaubert en or, Victoire Andrier en argent !

Quoi qu’il en soit, `Anouck et Victoire étaient assurées d’obtenir une médaille chacune à l’issue des finales. Au fil des tours, Victoire est impressionnante. 5ème dès les phases de qualification, la championne de France en titre signe le meilleur chrono des 1/8ème de finale avec un run en 8″33.

Puis, elle remporte coup sur coup son duel de 1/4 de finale et de 1/2 finale. Pour la première fois de sa carrière, Victoire allait participer aux finales d’une Coupe du Monde de vitesse.

Et c’est face à Anouck qu’elle jouerait la médaille d’or. 2ème des qualifications, la numéro 1 mondial se fait peur en 1/8ème de finale: elle frappe le buzzer avec seulement 5 centièmes d’avance sur la chinoise MingWei Ni. Heureusement, en 1/4 de finale, Anouck se ressaisit et signe le temps le plus rapide de la compétition: 7″83 pour notre française. Elle aussi remporte son duel de 1/2 finale, se retrouvant donc face à Victoire pour disputer les finales de cette quatrième Coupe du Monde de l’année.

Concentrées, nos deux françaises s’élancent. Victoire Andrier face à Anouck Jaubert: un remake de la finale des Championnats de France qui se déroulaient au mois de mars à Niort. Sauf que ce soir, les deux femmes joue une victoire mondiale ! Regonflée à bloc, Victoire signe un run très rapide en 8″21. Mais Anouck prend rapidement de l’avance, sautant sur le buzzer en 7″98.

Anouck Jaubert remporte donc une troisième médaille d’or cette saison, après sa victoire à Moscou et Tai’An. Elle conforte ainsi encore un peu plus son avance au classement général.

Quelle incroyable saison pour Victoire Andrier. D’abord un titre de championne de France il y a quatre mois, suivi maintenant de sa première médaille en Coupe du Monde.

Bassa Mawem au pied du podium

Il s’en est fallu de peu pour que la France reparte de Villars avec une médaille de chaque couleur. Le bronze n’est en effet pas passé loin pour Bassa Mawem.

Premier des qualifications, notre français mettait tous les compétiteurs d’accord: il était le seul à passer sous la barre des 6 secondes, signant un magnifique chrono en 5″80.

Très efficace dans ses gestes, il remporte son run de 1/8ème de finale, en signant de nouveau le meilleur temps. Incroyable, il réitère en 1/4 de finale, étant là encore le seul à descendre sous la barre des 6 secondes.

Malheureusement, la fin de la compétition sera un peu plus compliquée pour Bassa. Il perd son run de 1/2 finale, jouant donc la médaille de bronze en petite finale. Opposé face à Danyil Boldyrev, il prend rapidement le dessus du duel, avant de commettre une erreur en toute fin de voie, laissant l’ukrainien frapper le buzzer avant lui.

Après une 5ème place à Chongqing et une victoire à Tai’An, Bassa Mawem termine aujourd’hui 4ème de la Coupe du Monde de Villars.

Belle compétition également de la part de Guillaume Moro, qui prend la 7ème place et signe son meilleur résultat de l’année. Pierre Rebreyend, qui participait à sa première Coupe du Monde, termine à une belle 20ème place.

Chez les femmes, Aurélia Sarisson commet un faux départ éliminatoire en 1/8ème de finale. Elle termine 15ème, juste devant Elma Fleuret 16ème.
20ème place également pour Capucine Viglione, qui, comme Pierre, grimpait pour la première fois avec les seniors à l’international.

Les résultats:

Le replay de la compétition:

La suite du programme:

Samedi 07 juillet :

10h00 – 12h30: Demi-finale difficulté (LIVE)
20h00 – 22h00: Finale difficulté (LIVE)

Publié le : 06 juillet 2018 par Nicolas Mattuzzi 1 306 vues

# Univers compétitionCoupes du mondeVitesse

cdm villars 2018cdm vitesse 2018Villars 2018