Le contenu

Katrin Lehmann enchaîne le deuxième 8C bloc féminin du monde !

Katrin Lehmann est devenue la deuxième femme à grimper un 8C bloc. Après Ashima Shairaishi, qui réalisait “Horizon” en 2016, devenant la première grimpeuse de l’Histoire à enchaîner un bloc de ce niveau, on pensait qu’Alex Puccio serait la deuxième femme à atteindre cette mythique cotation.

Mais la grimpeuse allemande Katrin Lehmann a été plus rapide que l’américaine. Rapide, un mot qui ne qualifie pas tellement cette ascension. Car enchaîner ce 8C bloc en Suisse a demandé à Katrin un travail énorme, qui l’a repoussé pendant plus d’un an dans ses retranchements. Elle qui comptait déjà de nombreux blocs dans le huitième degré à son actif, ne s’était jamais frottée à une ligne si difficile.

Pourtant, il y a quelques jours, ses efforts ont porté leur fruit : elle montait au sommet de “Kryptos”, un 8C bloc suisse libéré par Franz Widmer en 2009 et répété la même année par la légende locale Fred Nicole.

“S’il y a quelque chose que vous voulez vraiment accomplir, n’ayez pas peur, allez-y à fond.” C’était le leitmotiv de la grimpeuse allemande pendant plus d’un an.

Quand Katrin découvre le bloc pour la première fois en mars 2017, les mouvements lui semblent impossibles. Pourtant, ce bloc ne quittera plus jamais son esprit.

“La première fois que j’ai essayé, je n’ai quasiment rien pu faire, si ce n’est me mettre en position. Et encore… la plupart des mouvements me semblaient impossibles.” Mais Katrin n’est pas restée sur sa première impression : “À la fin de l’année 2017, je me suis dit que j’allais faire de ce bloc mon objectif ultime et que toutes mes autres ascensions n’allaient être que de petites étapes vers ce but.”

En avril 2018, cet entraînement intensif, ce dévouement et cette motivation sans failles se sont transformés en une routine : “Je savais qu’en mai, je n’aurais pas beaucoup de temps. Il faisait déjà très chaud dehors, alors les soirs en sortant tard du travail, je prenais la voiture et conduisais jusqu’au spot. Quand j’arrivais, il était déjà minuit. Je dormais là-bas, puis me réveillais à 6h00. Je buvais un café, marchais jusqu’au bloc, essayais quelques mouvements, rentrais à la voiture, et filais directement au travail. C’était dur de se lever si tôt et de se mettre à fond pendant les essais. Les gens qui me connaissent savent que je ne suis pas du matin.

Mais tous ces efforts en valaient la peine. Je me suis dit que même si ça ne marchait pas, alors j’aurais au moins passé du bon temps dehors.”

Mais le 14 mai 2018, ces efforts payent enfin. Mouvement après mouvement, elle parvient au sommet de ce bloc physique, devenant la deuxième femme de l’Histoire à enchaîner un bloc d’une telle cotation.

Publié le : 14 juin 2018 par Nicolas Mattuzzi 1 867 vues

# Actualités PG# Univers Falaisecroix en falaise

Katrin Lehmann