Le contenu

Confidences de bloqueurs français

- Le 25 juin 2018 -

Grande Voix, le support d’information long format de la Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade, s’est penché sur l’émulation et l’esprit de partage qui régnait au sein de l’équipe de France d’escalade de bloc. Immersion dans les coulisses de cette équipe.

L’esprit d’équipe serait à compter parmi les dénominateurs communs de la performance, même dans un sport individuel comme l’escalade. Se sentir poussé par le groupe n’a pas de prix lorsqu’on est seul face au mur. Une dynamique qui se travaille au quotidien, dans les entraînements et au cœur de la compétition. Témoignages.

Daniel Du Lac : « J’ai pris la gestion de l’équipe de France de bloc en novembre 2017. Ma priorité fut de rebâtir et structurer ce groupe en manque de résultats. Créer une dynamique  interne, mélangeant les genres, les âges, les forces, etc, pour stimuler les apprentissages, favoriser l’inspiration et la transmission et développer la détermination. Il a alors fallu gagner la confiance des athlètes, en proposant des actions concrètes et surtout en les écoutant pour considérer au mieux les besoins de chacun. La pédagogie systémique m’a beaucoup guidé. Nous avons beaucoup fonctionné en trinômes et petits groupes pour valoriser la performance et le travail en équipe. Puis nous avons instauré des notions de respect au sein de l’équipe : apprécier la valeur de ses concurrents, respecter l’autorité des juges, faire preuve de tolérance, d’humilité et de partage. »

Mélanie Sandoz : « Cette année, j’ai ressenti du partage, de l’émulation positive et de l’entraide dans cette équipe de France de bloc. Sur les stages comme en compétition, la réussite des uns stimule les autres. Tout le monde s’encourage sincèrement. Ça n’a pas toujours été le cas. J’ai vraiment la sensation que chacun a envie que les autres réussissent. C’est vraiment appréciable. »

Publié le : 25 juin 2018 par Nicolas Mattuzzi 1 063 vues

# Dossiers# Univers compétition

grande voix