Le contenu

Coupe du Monde de Moscou 2018: Fanny Gibert est en feu !

© Ryu Voelkel

Les demi-finales de la Coupe du Monde de bloc de Moscou se terminent à l’instant. On en va pas tourner autour du pot plus longtemps: la France sera représentée en finale grâce à la superbe performance de Fanny Gibert ce matin. La française est en grande forme et parvient à prendre la 2ème place des demi-finales.

Résumé des demi-finales.

Fanny Gibert continue sur sa lancée…

… Et ne semble pas prête de s’arrêter ! Hier, la française prenait la première place des qualifications signant un circuit quasiment parfait. Malgré une petite douleur au doigt qu’elle traîne depuis quelque temps, le mental prend le dessus.

Ce week-end, la championne de France en titre est dans un bon état d’esprit et aborde les blocs avec toute l’énergie nécessaire pour en venir à bout. La preuve en est: dans un circuit de demi-finale où la moitié des grimpeuses ne sortiront pas plus d’un bloc, Fanny valide le premier bloc à vue, puis le deuxième en 3 essais avant de ne faire qu’une bouchée de la dalle en équilibre du dernier bloc, qu’elle enchaînera en deux essais. Elle sera d’ailleurs la grimpeuse à l’enchaîner le plus rapidement !

Avec 3 blocs en 6 essais et 4 zones de validées, elle prend la deuxième place des demi-finales et semble être l’une des prétendantes sérieuses à la médaille tout à l’heure.

Mélanie Sandoz, la deuxième française engagée aujourd’hui enchaîne le premier bloc en 3 essais, mais ne trouvera pas la solution dans les trois autres blocs. 1 bloc et 3 zones pour une 12ème place au général.

Janja Garnbert impressionne !

La jeune slovène ne cesse de nous impressionner… Médaillée d’argent la semaine dernière, elle semble de nouveau partie pour vivre une incroyable saison.

Aujourd’hui, elle est la seule grimpeuse à enchaîner tous les blocs… D’une façon impressionnante ! Le premier bloc tombe à vue, le deuxième tombe à vue, le troisième à vue de nouveau… Avant d’enchaîner la dalle finale en 5 essais.

Tout le monde reste bouche bée face à sa prestation. Les blocs, si durs pour l’ensemble des demi-finalistes, semblent ne pas lui poser de problèmes. Elle les enchaîne avec facilité, façon Janja.

© Eddie Fowke

La Slovénie et le Japon au coude-à-coude !

Nous sommes maintenant habitués à voir une multitude de grimpeurs japonais en demi-finale et finale. Mais cette fois-ci, le Japon ne sera pas la nation la plus représentée lors des finales. En effet, avec trois grimpeurs chacun, la Slovénie et le Japon sont au coude-à-coude en terme de nombre de finalistes.

En effet, depuis le début de la saison, les slovènes répondent présent. La semaine dernière à Meiringen, ils repartaient avec deux médailles, dont une d’or, grâce à la prestation de Jernej Kruder en finale.

Ce dernier confirme sa forme du moment et sera pour la deuxième fois consécutive en finale de cette Coupe du Monde de bloc. Il sera aux côtés de son compatriote de 22 ans Gregor Vezonik, qui s’est surpassé en demi-finale. 50ème mondial l’année dernière, il terminait 51ème de la semaine dernière. Grosse performance de sa part aujourd’hui, notamment dans les deux derniers blocs, qu’il enchaîne après un beau combat.

Enfin, la troisième slovène n’est autre que Janja Garnbret, ultra impressionnante ce matin.

© Vladek Zumr

Du côté japonais, on retrouvera en finale la vainqueur de la semaine dernière. Avec 2 blocs et 4 zones, Miho Nonaka prend la 4ème place des demi-finales. Akiyo Noguchi, déjà finaliste le week-end dernier, récidive aujourd’hui. Il faudra compter sur elle tout à l’heure.

Chez les hommes, Tomoa Narasaki risque de se sentir seul en finale… Plutôt habitué à être aux côtés de quelques-uns de ses compatriotes, il est le seul japonais à se qualifier pour les finales, validant 3 blocs et 3 zones.

Jongwon Chon, en tête chez les hommes

Une fois n’est pas coutume, Jongwon Chon a pris la première place des demi-finales ce matin. Très régulier depuis le week-end dernier, il sera en finale ce soir.

En effet, il sort les trois premiers blocs à vue et attrape la prise de zone du dernier bloc.

Il devance l’italien Gabriele Moroni, décidément très en forme depuis le début du week-end. Après avoir pris la première place des qualifications hier, il termine ce matin 2ème, enchaînant lui aussi les trois premiers blocs à vue.

Enfin, Tomoa Narasaki est le dernier grimpeur à faire partie du trio de tête à enchaînant trois blocs, en 5 essais.

Les résultats complets des demi-finales

La suite du programme:

(heures françaises)

Dimanche 22 Avril :

10h30 – 13h30: Qualification vitesse hommes et femmes
13h30 – 14h30 : Finales vitesse hommes et femmes

17h00 – 18h30 : Finale bloc hommes
18h30 – 20h00 : Finale bloc femmes


Publié le : 22 avril 2018 par Nicolas Mattuzzi 1 778 vues

# Univers compétitionBlocCoupes du monde

cdm bloc 2018cdm moscou 2018Moscou 2018