Le contenu

Coupe du Monde de bloc de Meiringen: résumé des qualifications femmes

© Vladek Zumr

99. Elles étaient 99 femmes au départ de cette première Coupe du Monde de bloc de l’année. Et seules 20% d’entre elles sont parvenues à se glisser en demi-finale. Des demi-finales qui auront lieu tout à l’heure et dans lesquelles nous auront le privilège de suivre deux françaises: Fanny Gibert et Mélanie Sandoz.

Mais avant cela, retour sur les qualifications féminines.

La jeune Stasa Gejo, n°1 des qualifications !

Elle est serbe, elle a 20 ans, elle est championne d’Europe en titre et elle a été la seule compétitrice parmi les 99 à enchaîner les 5 blocs des qualifications… et à vue s’il vous plaît !

Stasa Gejo a réalisé un circuit parfait aujourd’hui. Celui dont tout le monde rêve de réaliser en ce début de saison. Malgré les styles différents proposés, elle ne tombera dans aucun des blocs. Appliquée dans les mouvements en équilibre, puissante dans les blocs un peu plus physiques, elle se classe première de son groupe.

Derrière elle, elles sont quatre à enchaîner 4 blocs: la japonaise Akiyo Noguchi, la coréenne Sol Sa, la belge Chloé Caulier et la slovène Janja Garnbert. Cette dernière ne fera qu’une bouchée des trois derniers blocs, sans parvenir à valider la prise de zone du premier bloc.

© Vladek Zumr

Jessica Pilz se met au bloc !

Et ça fait mal ! En vue des Jeux Olympiques de 2020, la jeune grimpeuse autrichienne, plutôt habituée des podiums de Coupe du Monde de difficulté, s’est mise au bloc cette saison. Après un hiver passé à jongler entre ses entraînements de difficulté, de bloc et de vitesse, Jessica Pilz démarrer très fort cette saison 2018.

Elle qui n’avait participé qu’à une seule Coupe du Monde de bloc l’année dernière, prenant la 25ème place, elle mettait tout le monde d’accord hier en trustant la première place de son groupe.

Grosse performance de la jeune autrichienne, qui enchaînera 4 blocs en 5 essais et validera 5 zones. Aucune grimpeuse ne fera mieux. Pas même la japonaise Miho Nonaka, qui mettra deux essais supplémentaires pour empocher les quatre premiers blocs.

© Eddie Fowke

Dans ce même groupe, notons les belles performances de la jeune autrichienne Sandra Lettner, qui participe à sa première compétition internationale senior et de l’italienne Giorgia Tesio. Ces deux-là n’ont que 16 et 17 ans et prenaient hier la 3ème et 4ème place.

Enfin, Shauna Coxsey passe également en demi-finale. Plutôt habitué à la voir parmi les premières, elle se classait hier 8ème de son groupe. Difficile de savoir où la britannique en est par rapport à sa blessure au doigt. Pour rappel, la numéro 1 mondiale se remet tout juste d’une rupture de poulie… mais semble toujours jouer parmi les meilleures de la discipline.

Les performances françaises

Elles étaient sept grimpeuses à représenter la France hier soir. Parmi ces sept, deux d’entre elles poursuivent la compétition aujourd’hui en ayant réussi à décrocher leur place pour les demi-finales.

Et la meilleure prestation française des qualifications nous vient Fanny Gibert. La championne de France en titre s’est hissée à la 6ème place de son groupe, en validant 4 blocs en 9 essais et 5 zones. Comme toutes celles de son groupe, seul le dernier bloc lui résistera. De bonne augure pour la suite de la compétition.

Dans l’autre groupe, c’est Mélanie Sandoz qui est parvenue à tirer son épingle du jeu. Avec 3 blocs en 5 essais et 5 zones, la doyenne de cette équipe de France se classe 8ème de son groupe.

La compétition s’arrête là pour Camille Faille, 23ème, ainsi que les deux jeunes françaises Charlotte André et Flavy Cohaut, qui se classent respectivement 37ème et 40ème.

Dans l’autre groupe, ça ne passe pas non plus pour Maëlys Agrapart et Julia Chanourdie, qui terminent 26ème et 32ème.

Le top 10 du groupe 1 et 2:
La suite du programme

Place aux phases finales aujourd’hui ! Après une bonne nuit de sommeil, les vingt meilleurs hommes et femmes ont rendez-vous à 11h00 pour le début des demi-finalistes.

Il faudra alors tout donner pour faire partie des six premiers et ainsi accéder aux finales, qui auront lieu dans la soirée.

11h00 – 14h00: Demi-finale hommes et femmes
18h45 – 20h00: Finale femmes
20h00 – 21h15: Finale hommes

Live

Journée de phases finale rime avec streaming en direct. Comme sur chaque Coupe du Monde, les demi-finales et finales sont à suivre en direct depuis chez vous.

Donnez de la voix pour nos cinq français demi-finalistes, en les suivant depuis le live ci-dessous:


Et pour ceux qui l’auraient manqué, le résumé des qualifications masculines est disponible ici.

Publié le : 13 avril 2018 par Nicolas Mattuzzi 1 012 vues

# Univers compétitionBlocCoupes du monde

cdm bloc 2018cdm meiringen 2018meiringen 2018