Le contenu

Coupe du Monde de bloc de Meiringen: Manu Cornu et Fanny Gibert qualifiés pour les finales !

© David Schweizer

Les demi-finales s’achèvent à l’instant dans le petit village montagnard de Meiringen. Les 20 meilleurs bloqueurs du monde avaient rendez-vous dès 11h00 pour tenter de venir à bout des quatre blocs proposés.

C’est le cas de le dire: les ouvreurs ont serré la vis aujourd’hui ! Les blocs sont très exigeants et les tops se font rares. Si rare chez les femmes qu’il faudra attendre la venue de Shauna Coxsey, pour assister au premier top, 45 minutes après le début de la compétition.

Du côté des français, ce qu’il faut retenir de ces demi-finales, c’est la qualification en finale de nos deux champions de France en titre, Manu Cornu et Fanny Gibert.

Retour sur ces phases de demi-finales.

Hommes

Ce matin, c’est Alban Levier et Manu Cornu qui ont ouvert le bal. Ils sont les deux premiers grimpeurs à s’élancer en demi-finale, eux qui prenaient hier les dernières places qualificatives.

Début de circuit compliqué pour Alban. Il n’empochera que la zone du premier bloc, et ne trouvera pas la solution dans les blocs 2 et 3. Il parvient tout de même à enchaîner la dernière dalle à vue, ce qui le classera 15ème.

Ça se passe un peu mieux pour Manu, qui parvient à réaliser le premier bloc en trois essais. Comme la plupart des demi-finalistes, il n’enchaînera pas les deuxièmes et troisièmes blocs, mais parviendra à toper le dernier, en quatre essais. Au bilan: une belle troisième place pour Manu Cornu qui compte deux tops et quatre zones. Lui qui croyait hier pendant quelques instants être éliminé lors des qualifications, se retrouve finalement en finale de cette première Coupe du Monde de la saison.

En tête du classement, l’autrichien Jakob Schubert. Il sera l’un des deux seuls compétiteurs à toper trois blocs. Énorme performance de sa part dans le deuxième bloc, qu’il sera le seul à enchaîner.

L’autre grimpeur à compter trois blocs, c’est le champion du monde en titre Tomoa Narasaki. En finale, il sera aux côtés de son compatriote japonais Tomoaki Takata, qui prend la quatrième place avec 2 blocs et 4 zones.

Derrière, trois grimpeurs sont à égalité, portant à sept le nombre de finalistes ce soir: le coréen Jongwon Chon, le slovène Jernej Kruder et le russe Alexey Rubstov s’affronteront ce soir, après avoir empoché tous les trois 2 blocs à vue et 3 zones.

© Eddie Fowke

Vous l’aurez compris, ça ne passera pas pour Micka Mawem. Premier des qualifications hier, le français était le dernier grimpeur à sortir de l’isolement aujourd’hui. Il ne valide pas la zone du premier bloc et manquera de peu l’enchaînement du deuxième bloc, alors qu’il avait déjà une main sur la prise finale. Seul le troisième bloc tombera sous ses assauts, mais ça ne suffira pas: il prend la 14ème place du jour.

Les finalistes:

Femmes

Chez les femmes, les tops se font encore plus rares ! Environ la moitié des demi-finalistes ne sortiront aucun bloc. C’est par exemple le cas de la serbe Stasa Gejo, pourtant première des qualifications hier. Aujourd’hui les blocs semblaient moins lui convenir puisqu’elle quitte ces demi-finales avec 0 top. Il en est de même pour la championne du monde en titre Petra Klingler, ou encore la française Mélanie Sandoz. C’est vous dire le niveau de ces demi-finales.

Pourtant devant, deux grimpeuses enchaînent trois des quatre blocs. Impressionnante, la japonaise Akiyo Noguchi enchaîne la dalle du bloc 1, qui aura fait tomber toutes les demi-finalistes, à vue.  Puis elle réitère dans le deuxième bloc… et le quatrième, pour totaliser au final 3 blocs à vue et 4 zones.

Juste derrière, on retrouve la slovène Janja Garnbret, qui réalisera la même prestation que la japonaise avec un essai de plus.

© Eddie Fowke

La japonaise Miho Nonaka sera aussi en finale ce soir, aux côtés de la jeune Sandra Lettner, qui faisait déjà sensation hier en qualification.

Enfin, devinez qui prend la dixième et dernière place qualificative pour les finales…? La championne de France en titre Fanny Gibert. Elle n’empochera qu’un bloc, qu’elle sortira à vue, mais validera trois prises de zone. Suffisant pour se glisser en finale de cette première manche mondiale.

Les finalistes:

Les résultats complets

Place aux finales maintenant ! Rendez-vous à partir de 18h45 pour assister aux finales de cette première Coupe du Monde de bloc de l’année.

Publié le : 14 avril 2018 par Nicolas Mattuzzi 1 745 vues

# Univers compétitionBlocCoupes du monde

cdm bloc 2018cdm meiringen 2018meiringen 2018