Le contenu

BAM : Quand les meilleurs bloqueurs du monde prennent d’assaut la salle d’MROC !

Alors que la première édition du BAM devait se dérouler dans la salle d’Arkose Genevois, les problèmes techniques retardant son inauguration ont contraint les organisateurs à délocaliser la compétition à Lyon, dans la salle du groupe MROC Part-Dieu.

Le BAM ? Mais qu’est-ce que c’est ?!

C’est l’acronyme de Bouldering Arkose Match, une compétition de bloc 100% made in Arkose.

Le principe est unique en son genre : la compétition se joue par équipe : les femmes sont opposées aux hommes.

Et pour cette grande première, Arkose n’a pas fait les choses à moitié : un russe, un allemand, une britannique, deux françaises, une suisse, un slovène et même… un coréen ! Et ce ne sont pas n’importe quels grimpeurs qui étaient invités : Jongwon Chon, Jan Hojer, Alexey Rubstov, Jernej Kruder, Michaela Tracy, Petra Klingler, Fanny Gibert, Mélissa Le Nevé… Une mini Coupe du Monde organisée au sein de MROC Part-Dieu.

Une mini Coupe du Monde au format un peu spécial tout de même :

1 équipe femme
1 équipe homme
4 blocs par équipe
20 minutes par bloc
et 1000 points à chaque top

Le but, comptabiliser plus de points que l’équipe d’en face. C’est donc un travail d’équipe, et pour une fois, des gaillards comme Jan Hojer, Jongwon Chon et Alexey Rubstov s’échangent les méthodes et s’encouragent les uns les autres au lieu d’être cantonnés en isolement.

Il en est de même chez les femmes, les grimpeuses s’entraident mutuellement et veulent à tout prix compter plus de points que les hommes.

Petite particularité : les essais sont illimités et on a le droit de travailler les blocs sans forcément partir du début. De plus, en cas de doute sur la bonne méthode à utiliser dans un bloc, les ouvreurs répondent présents et donnent la solution… à un tarif de 1000 points.

Dj, spectateurs, bières & burgers, speaker, blocs de haute voltige… Tous les ingrédients étaient réunis pour que tout le monde passe une bonne soirée.

Côté sportif, à quelques jours de la première Coupe du Monde de bloc à Meiringen, c’est également une bonne préparation pour les athlètes, qui se mesurent discrètement entre eux.

Hier soir, c’est finalement l’équipe masculine composée de Jongwon Chon, Jan Hojer, Alexey Rubstov et Jernej Kruder qui l’a emporté face aux femmes.

Pourtant, nous avons assisté hier à une Fanny Gibert bien en forme. La française sera la seule à enchaîner le troisième bloc, et tombera au sommet du dernier bloc. La championne de France en titre risque bien de briller cette saison à l’international.

En résumé, belle bagarre dans les blocs de la part de chacun ! Un beau spectacle proposé par les ouvreurs, ce qui aura mis une ambiance de feu au sein de la salle lyonnaise.

Et quelle belle image de voir des athlètes, plutôt habitués à être en confrontation directe lors des compétitions, s’échanger les méthodes et s’encourager pour que toute l’équipe enchaîne le bloc !

Publié le : 06 avril 2018 par Nicolas Mattuzzi 2 138 vues

# Actualités PG# Univers compétitionEvenement

arkose