Le contenu

Moscou 2018: Anouck Jaubert égalise le record du monde de vitesse et remporte l’or !

Quel début de saison rêvé pour Anouck Jaubert ! Lors des finales de la première Coupe du Monde de vitesse de l’année, la française a égalisé le record du monde, tout en montant sur la plus haute marche du podium. Tout ça en battant les russes à domicile… What else ?

Dès les qualifications, Anouck mettait tout le monde d’accord: 7″72, de quoi prendre la tête de la compétition. Aurélia Sarisson et Elma Fleuret parvenaient également à prendre leur ticket pour les phases finales.

Petite déception pour Victoire Andrier. La championne de France en titre passe à côté de ses qualifications, terminant 20ème.

En 1/8ème de finale, Anouck Jaubert accélère. Elle remporte son duel, signant le meilleur temps de la compétition: 7″68.
En revanche, la compétition s’arrête là pour Aurélia Sarisson, 13ème, qui commet un faux départ éliminatoire et Elma Fleuret 16ème.

En 1/4 de finale, Anouck Jaubert améliore encore son chrono, signant un run en 7″51. Opposée face à la russe Mariia Krasivina, numéro 3 mondial, elle remporte de nouveau ce duel.

En 1/2 finale, le scénario se répète et notre française fait encore tomber le chrono ! En 7″46, elle frappe le buzzer avant la russe Elena Timofeeva.

Un duel de choc s’annonce en finale: Anouck Jaubert, numéro 1 mondial, face à la russe Iuliia Kaplina, l’une de ses plus grandes rivales, qui grimpe devant son public. La course s’annonce serrée…

Mais finalement, le duel sera écourté. À vouloir trop bien faire, la russe commet un faux départ. La règle est claire: dorénavant, le moindre faux départ est éliminatoire.

Anouck s’élance donc seule dans son run de finale. Et quel run de finale ?! Alors qu’elle sait qu’elle a gagné, la française ne se repose pas sur ces lauriers et se lance dans un run d’anthologie. Ces mouvements déroulent à une vitesse impressionnante. Ultra précise, elle frappe le buzzer, qui affiche un temps de 7″32.

La française venait d’égaliser le record du monde établi par Iuliia Kaplina l’été dernier lors des Jeux Mondiaux.

Alors qu’Anouck a intégré le bloc et la difficulté dans ses entraînements pour participer au combiné, voilà qu’elle reste toute aussi forte en vitesse. La saison est bel et bien lancée pour notre française… Une saison qui devrait lui sourire !

Chez les hommes, victoire de l’iranien Reza Alipourshena, qui remporte son duel de finale face au russe Vladislav Deulin. Podium complété par Veddriq Leonardo.

Les résultats:

Publié le : 22 avril 2018 par Nicolas Mattuzzi 1 046 vues

# Univers compétitionCoupes du mondeVitesse

cdm moscou 2018cdm vitesse 2018Moscou 2018