Le contenu

Miho Nonaka et Alexey Rubstov remportent les Studio Blocs Masters 2018, Fanny Gibert 3ème !

© Vladek Zumr

Les finales des Studio Bloc Masters viennent de s’achever en Allemagne. Quel week-end éprouvant pour les grimpeurs venus des quatre coins du globe ! Après plus de 6h30 de qualification hier, la peau des doigts des 20 meilleurs grimpeurs a à peine eu le temps de se refaire, qu’il fallait rempiler pour les demi-finales.

Les six meilleurs hommes et femmes étaient invités à en découdre dans un dernier circuit de quatre blocs. Des blocs aux styles bien différents: du dynamisme et de la coordination, de l’équilibre, de la souplesse, de la force, du gainage… Il y en avait pour tout le monde ce soir, comme l’a si bien fait remarquer Romain Cabessut, chef ouvreur de la compétition.

Le russe contre l’allemand à la bataille à la médaille d’or

Chez les hommes, les finales ont très vite tourné à un combat entre la Russie et l’Allemagne. Aleksey Rubstov face à Jan Hojer.

D’entrée de jeu, ce sont les deux seuls grimpeurs à enchaîner à trouver la solution dans le premier bloc. Le combat était lancé ! Un combat qui n’était pas prêt de s’arrêter. Bloc après bloc, les tops s’enchaînent pour ces deux finalistes, si bien qu’ils seront les seuls à enchaîner l’intégralité du circuit de finale. En 10 essais pour le russe, en 14 pour l’allemand. À domicile, Jan Hojer s’incline pour laisser place à Alexey Rubstov sur la plus haute marche du podium.

Avec 3 blocs et 4 zones, c’est Jernej Kruder qui viendra le compléter. Sacrée fin de compétition pour le slovène qui aura enchaîné les trois derniers blocs ultra rapidement.

Il a été le plus impressionnant dans le deuxième bloc. Ce genre de skate, Micka Mawem les adore. Tandis que certains ne trouveront pas la solution, ou mettront une dizaine d’essais, notre français le sort à vue. Puis, il viendra à bout du quatrième et dernier bloc. Mais ça ne suffira pas… Micka termine tout de même 6ème de cette compétition et la peau des doigts bien poncée !

Suspense haletant chez les femmes !

Si la médaille d’or s’est joué entre la Russie et l’Allemagne chez les hommes, dans le clan féminin, c’est entre le Japon et la Slovénie que le fight a eu lieu.

Miho Nonaka face à Janja Garnbret… Si le premier bloc sera enchaîné par toutes les finalistes, avantage à la japonaise dans le deuxième bloc, qu’elle sera la seule à réaliser.
Mais Janja contre-attaque dans le dernier bloc des finales: c’est à son tour d’être l’unique grimpeuse à attraper la dernière prise !

Comptabilisant trois blocs et trois zones chacune, il faut se tourner vers le nombre d’essais pour déterminer la grande gagnante. Seulement un run les sépare… Médaille d’or pour la Miho Nonaka, qui aura mis 8 essais pour venir à bout des trois blocs, soit un essai de moins que Janja, qui monte sur la deuxième marche du podium.

Derrière, Fanny Gibert, vainqueur la saison dernière, décroche cette année la médaille de bronze. Notre française semblait avoir de bonnes sensations sur ces finales. Elle loupe de peu le deuxième bloc, faute de temps… Mais elle repart d’Allemagne avec le plein de motivation pour les Coupes du Monde de bloc, qui arrivent très vite…

Les résultats des finales

Publié le : 18 mars 2018 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG# Univers compétition

studio bloc mastersstudio bloc masters 2018